Edera (Souvenirs du coeur)

Italienisch

Edera

Voi
speranze che sperai,
sorrisi e pianti miei.
Promesse di allegria
e sogni in cui
volai.
Ed il primo spietato Amor mio
siete per me.
Perduti e persi mai
Di voi mi appassionai.
Su di voi giurai
e mi ci tormentai.
Pare niente ma
il cuore era il mio
poi c'eri Tu...
Vento soffierà,
la pioggia pioverà,
la nebbia velerà,
il sole picchierà.
Ed il ricordo
il ricordo di Te,
non passa mai
non passa mai.
Ma che buoni
quei baci fra noi.
Forse tu,
non vuoi smettere mai.
Per vederti mi bastano
gli occhi lucidi.
Se ti piace e se
ancora tu vuoi
nel ricordo,
anche senza di noi
tutto torna possibile,
anche tu,
sei qui,
oh!!
Qui nel cuore mio......
I ricordi non passano mai
eccoli qui.
Sono molto più forti di noi .
più vivi.

Versuchen, die Spalten einander anzugleichen
Französisch

Edera (Souvenirs du coeur)

Vous,
espoirs que j'esperais,
mes sourires et mes larmes.
Promesses de bonheur
et rêves dans lesquels je volais.
Tu as été mon premier amour impitoyable,
perdu et jamais perdu.
Je me suis pris de passion pour vous,
je me suis juré sur vous,
et cela me tourmentait.

On ne dirait pas comme ça,
mais ce coeur m'appartenais,
et puis tu arrivas...
Le vent soufflera
La pluie tombera
La brouillard (nous) voilera
Le soleil brillera
Mes souvenirs ne passent toujours pas
Ils sont avec nous...
Encore maintenant.

Mais qu'ils étaient doux ces baisers entre nous
peut etre veux-tu qu'ils ne s'arrettent pas.
Pour les voir, il me suffit d'avoir les yeux lucides.
Si ça te plait et si tu le veux encore,
ce souvenir, même sans nous
Tout devient possible, tant que tu es là... oh

Ils vivent dans mon coeur

Mes souvenirs ne s'effacent toujours pas,
ils sont avec nous,
ils sont beaucoup plus fort que nous... plus vivants...

Von Dart974 am Di, 01/02/2011 - 13:39 eingetragen
Kommentare des Autors:

Dédicassé à celle que j'ai aimé... sans retour de sa part.

Dart974

18 Mal gedankt
Gäste haben sich 18 Mal bedankt
0
Deine Bewertung: Keines
Weitere Übersetzungen von "Edera"
Italienisch → Französisch - Dart974
0
Kommentare