Poupée de chiffon

Spanisch

Muñeca de Trapo

Como esos cuadros que aún estan por colgar,
Como el mantel de la cena de ayer.
Siempre esperando que te diga algo más
Y mis sentidas palabras no quieren volar.

Lo nunca dicho se disuelve en te,
Como el infiel dice nunca lo haré.
Siento que estoy en una carcel de amor,
Me olvidarás si no firmo mi declaración.

Me abrazaría al diablo sin dudar
Por ver tu cara al escucharme hablar.
Eres todo lo que más quiero
Pero te pierdo en mi silencios.
Mis ojos son dos cruces negras
Que no han hablado nunca claro.
Mi corazón lleno de pena
Y yo muñeca de trapo

Cada silencio es un humilde quedar
Detrás de mi sin parar de llorar.
Quiero contarte lo que siento por ti
Que lo escuchará la luna de enero mirándote a ti

Me abrazaría al diablo sin dudar
Por ver tu cara al escucharme hablar.
Eres todo lo que más quiero
Pero te pierdo en mi silencios.
Mis ojos son dos cruces negras
Que no han hablado nunca claro.
Mi corazón lleno de pena
Y yo muñeca de trapo

No tengo miedo al fuego eterno
Tampoco a sus cuentos amargos
Pero el silencio es algo frío
Y mis inviernos son muy largos.
Y a tu regreso estaré lejos
Entre los versos de algún tango.
Porque este corazón sincero
Juró ser muñeca de trapo.

Video
Versuchen, die Spalten einander anzugleichen
Französisch

Poupée de chiffon

Comme ces tableau qui ne sont pas encore accrochés,
Comme la nappe du dîner d'hier.
Tu attends toujours que je te dise quelque chose de plus
Et mes paroles sincères ne veulent pas voler.

Ce qui n'a jamais été dit se dissout en toi,
Comme l'infidèle dit "je ne le ferai jamais".
Je sens que je suis dans une prison d'amour,
Tu m'oublieras si je ne signe pas ma déclaration.

J'épouserai le diable sans hésiter
Pour voir ton visage quand tu m'écoutes parler.
Tu es tout ce que je désire le plus
Mais je te perds dans mes silences.
Mes yeux sont deux croix noires
Qui n'ont jamais parlé clairement.
Mon coeur plein de peine
Et moi, poupée de chiffon.

Chaque silence reste humblement
Derrière moi sans arrêter de pleurer.
Je veux te dire ce que je ressens pour toi
Car la lune de janvier m'écoutera en te regardant

J'épouserai le diable sans hésiter
Pour voir ton visage quand tu m'écoutes parler.
Tu es tout ce que je désire le plus
Mais je te perds dans mes silences.
Mes yeux sont deux croix noires
Qui n'ont jamais parlé clairement.
Mon coeur plein de peine
Et moi, poupée de chiffon.

Je n'ai pas peur du feu éternel
Ni de ses contes amères
Mais le silence est quelque chose de froid
Et mes hivers sont très longs.
Et à ton retour je serai loin
Entre les vers d'un tango.
Car ce coeur sincère
A juré d'être une poupée de chiffon.

Von purplelunacy am So, 08/01/2012 - 14:22 eingetragen
0
Deine Bewertung: Keines
Kommentare