Rafael Alberti - Alguien (French translation)

Spanish

Alguien

Alguien barre
y canta
y barre
(zuecos en la madrugada).
Alguien
dispara las puertas.
¡Qué miedo,
madre!
(¡Ay, los que en andas del viento,
en un velero a estas horas
vayan arando los mares!)
Alguien barre
y canta
y barre.
Algún caballo, alejándose,
imprime su pie en el eco
de la calle.
¡Qué miedo,
madre!
¡Si alguien llamara a la puerta!
¡Si se apareciera padre
con su túnica talar
chorreando!...
¡Qué horror,
madre!
Alguien barre
y canta
y barre.
 
Submitted by celalkabadayi on Wed, 06/12/2017 - 18:10
Align paragraphs
French translation

Quelqu'un

Quelqu'un balaie
et chante
et balaie
(sabots dans le petit matin).
Quelqu'un
claque des portes.
Mère,
que de peur !
(Ah ! Ceux qui avancent sous le vent,
sur leur voilier à cette heure
s'en vont labourer les mers !)
Quelqu'un balaie
et chante
et balaie..
Quelque cavale s'éloignant,
imprime son fer en écho
dans la rue.
Mère !
Que de peur !
Si quelqu'un allait frapper à la porte !
Si le père apparaissait
dans sa tunique talar,
dégoulinant ! ..
Quelle horreur,
Mère !
Quelqu'un balaie
et chante
et balaie.
 
© Christian Guernes
Submitted by Guernes on Thu, 14/12/2017 - 21:07
More translations of "Alguien"
FrenchGuernes
Rafael Alberti: Top 3
See also
Comments