J’ai rêvé (Es redzēju sapnī)

Latvian

Es redzēju sapnī

Es redzēju sapnī, kâ Zālamans
Liek roku uz pleca man:
Savs laiks tev vēl jāizkaļ, pasteidzies
Jo neesi tu jauns un skaists.
 
O, vareni, vareni, Zālaman
Šie vārdi kâ sudrabs skan
Bet es no tiem izkalšu pakavus
Savam jaunības kumeļam
 
Kaut arī tu teici, nav laika vairs daudz
Man nav ko nožēlot, Zālaman
Par mani lai draugiem atmiņas zūd
Ka tik tas kumeļš nepaklūp
 
Lai tik tas melnis ar trakajām krēpēm
Pēc manis vēl dzirkstis šķiļ
Un kad no dzelžiem viņš būs reiz brīvs
Būšu es atkal dzīvs
 
Submitted by vilkacis on Thu, 04/12/2014 - 20:51
Last edited by vilkacis on Fri, 21/04/2017 - 15:30
videoem: 
Align paragraphs
French translation

J’ai rêvé

J’ai rêvé que Salomon
Mettait sa main sur mon épaule et me disait :
Ton temps, tu dois encore le forger, hâte-toi
Car tu n’es plus si jeune ni beau
 
Ô, puissant Salomon,
Ces paroles sont d’argent
Mais moi j’en forgerai les fers
Du poulain de ma jeunesse
 
Même si tu as dit que je n’ai pas beaucoup de temps
Moi je n’ai rien à regretter, Salomon
Que mes amis m’oublient, peu importe
Ce qui importe c’est que ce poulain ne trébuche pas
 
Que ce poulain noir à crinière folle
Fasse jaillir des étincelles derrière moi
Et quand un jour, il sera libre de ses fers
Je serai en vie à nouveau
 
Submitted by vilkacis on Fri, 21/04/2017 - 16:19
Comments
petit élève    Fri, 21/04/2017 - 18:25

C'est très joli, cet album.

vu dans le rêve -> simplement "rêvé", ou alors "En rêve, j'ai vu Salomon..."

met / dit-> mettait / disait (concordance des temps), mais "mettre" (infinitif) est bien meilleur avec "vu"
quelques possibilités:
"J'ai rêvé que Salomon mettait sa main sur mon épaule et me disait..."
"En rêve, j'ai vu Salomon me mettre la main sur l'épaule en disant..."
"En rêve, j'ai vu Salomon qui me mettait la main sur l'épaule en disant..."
"En rêve, j'ai vu Salomon qui me mettait la main sur l'épaule et disait..."

Ton temps, tu le dois encore forger -> OK, mais ça sonne un peu grandiloquent. "tu dois encore le..." est plus simple.

dépêches-toi -> dépêche (les verbes du 1er groupe ne prennent pas de 's' à l'impératif)

dépêche-toi, parce que -> "hâte-toi, car" serait plus dans le ton

plus si jeune et beau -> plutôt "plus si jeune ni (si) beau", le 2ème "si" pour insister, sinon on peut s'en passer.

sonnent comme l’argent -> plutôt "sont d'argent" (comme dans le proverbe "la parole est d'argent mais le silence est d'or")

les fers à cheval pour le poulain -> soit "les fers du poulain" soit "des fers pour le poulain" (on peut mettre "fers à cheval", mais "fers" suffit)

après moi -> ça se comprend comme "après ma mort". L'idée c'est peut-être "derrière moi" ou "sur mon passage" ?

libre des fers -> plutôt "libre de ses fers" ou "libéré de ses fers"