The bench of the deserted

French

Le banc des délaissés

Vendredi quatre heures devant la cathédrale
Dans le clocher les grandes cloches sonnent encore
Au rendez-vous en dessous les remparts
Chaque minute est une éternité

J'entends ta voix qui m'appelle
Je cherche dans la foule sans trouver

J'attends sur le banc des délaissés
J'attends toute seule parmi les milliers
À chaque instant j'espère te trouver
À mes côtés sur le banc des délaissés

Vendredi cinq heures les gens sont pressés
Seuls les pigeons et les touristes sont restés
Les amants se retrouvent sur les quais sous le pont
Ils s'entrelacent serrés et s'embrassent en partant

J'entends ta voix qui m'appelle
Je cherche dans la foule sans trouver

J'attends sur le banc des délaissés
J'attends toute seule parmi les milliers
À chaque instant j'espère te trouver
À mes côtés sur le banc des délaissés

Vendredi sept heures la place est vidée
Y a plus de soleil dans les vallées de cette cité
Les ombres des arbres se rejoignent à mes pieds
Comme la marée montante sur le banc des délaissés

J'entends ta voix qui m'appelle
Je cherche dans la foule sans trouver

J'attends sur le banc des délaissés
J'attends toute seule parmi les milliers
À chaque instant j'espère te trouver
À mes côtés sur le banc des délaissés

Des délaissés
Des délaissés

Try to align
English

The bench of the deserted

Friday, 4pm, in front of the cathedral
The bells are still ringing in the steeple
At the rendez-vous beneath the city walls
Each minute is an eternity

I hear your voice calling me
I look in the crowd without finding you

I'm waiting on the bench of the deserted
I'm waiting, all alone among the thousands
At every moment, I hope to find you
Next to me on the bench of the deserted

Friday, 5pm, people are in a hurry
Only the pigeons and the tourists are staying
The lovers meet on the banks under the bridge
They intertwine tightly and kiss goodbye

I hear your voice calling me
I look in the crowd without finding you

I'm waiting on the bench of the deserted
I'm waiting, all alone among the thousands
At every moment, I hope to find you
Next to me on the bench of the deserted

Friday, 7pm, the square is uncrowded
There's no more sun in the dales of this city
The shadows of the trees meet at my feet
Like the rising tide on the bench of the deserted

I hear your voice calling me
I look in the crowd without finding you

I'm waiting on the bench of the deserted
I'm waiting, all alone among the thousands
At every moment, I hope to find you
Next to me on the bench of the deserted

Of the deserted
Of the deserted

Submitted by purplelunacy on Wed, 21/07/2010 - 14:02
thanked 2 times
Guests thanked 2 times
0
Your rating: None
Comments