Please translate Des miettes sur le canapé

  • Artist: Phanee de Pool
  • Album: Hologramme (2017)
  • Song: Des miettes sur le canapé
  • Request: French → German
  • Submitter's comments:

    Die Sängerin kommt aus der Schweiz, also bedeutet das Wort "diner" wahrscheinlich nicht "Abendessen", sondern "Mittagessen".

  • Translations: Italian
French

Des miettes sur le canapé

Y avait des miettes sur le canapé,
une cigarette écrasée dans le fond d’un cendrier,
quelques verres de tequila renversés sur le parquet,
une liste d’idées noires jetée par terre et chiffonnée.

Y avait des restes pour l’heure du diner,
une belle assiette emballée dans du papier d’alu doré
avec une drôle d’odeur qui dépassée sur les côtés;
la bouffe était vivante, chronique d’un repas oublié.

Y avait des cheveux dans le lavabo,
deux brosses à dents enlacées, un dentifrice saveur coco,
quelques bouteilles de parfums alignées comme des dominos,
une lettre écrite à la main avec des insultes au verso.

Y avait trop d’eau dans le gaz et pas assez dans le vin.
C’était écrit en majuscule: «Tu n’es pas tout, je ne suis pas rien.»
Les moments tombés dans mon corps,
j’ai le cœur qui perd la tête
et mes pensées qui se déchirent comme un ciel zébré de comètes.

Y avait des braises dans la cheminée
et les cendres d’une histoire qui était partie en fumée.
Une boite fermée à clé était déposée dans le feu,
sur le couvercle, c’était gravé: «Nos plus beaux souvenirs à deux.»

Y avait des larmes sur un oreiller
et des rêves collés au plafond,
par centaines et par millions,
les rancœurs d’un amour blessé,
les reproches pas digérés
qui restent suscités dans le noir une fois la nuit tombée.

Y avait du vent dans les marronniers
qui faisait danser les feuilles dorées par la fin de l’été
pendant que les tempêtes en mer jetaient les vagues sur les rochers.
et que les poumons de son cœur buvaient la tasse à sa santé.

Y avait des cris dans un hall d’entrée,
des bords perdus, des coups manqués,
des valises pleines à craquer.
des clés rendues, une porte claquée,
un dernier cadeau lancé,
enroulé dans du satin à déballer dans l’escalier.

Y avait une bague dans une fleur séchée,
et sur chaque pétale replié au crayon noir c’était noté:
«Même si parfois le temps nous fane,
les hivers finissent par passer.
Deviens l’étincelle de ma flamme,
veux-tu bien m’épouser?»

Submitter's comments:

Orthographié selon les rectifications de 1990.

More translations of "Des miettes sur le canapé"
Comments