Les maudits (Sit18 - Die Verfluchten)

French translation

Les maudits

1
 
La nuit commence. À la fontaine vont les vieilles.
Un rire dans l’ombre des marronniers rougeoie.
D’une boutique se répand l’odeur du pain,
Les tournesols se penchent au-dessus de l’enclos.
 
Tiède étouffé le cabaret au bord de l’eau ;
Pièces d’argent qui sonnent, trilles des guitares.
Cette petite est entourée d’une auréole ;
Douce et blanche, elle attend devant la porte en verre,
 
Ô ! l’éclat bleu qu’elle réveille dans la vitre,
Ourlée de noires épines, transie d’extase.
Un écrivain sourit hébété dos voûté
Sur l’eau, un tumulte sauvage l’épouvante.
 
2
 
Le soir borde la peste de son habit bleu,
L’air sombre, un hôte ferme doucement la porte.
L’érable charge la fenêtre de son poids ;
Un garçon met son front dans le creux de sa main.
 
Elle abaisse, lourdes, méchantes ses paupières.
Des mains d’enfant glissent souvent dans ses cheveux
Et ses larmes l’envahissent, chaudes et claires,
Montent dans l’orbite noire et vide de ses yeux.
 
Un nid de serpents, rouge écarlate se cabre
Parmi les soubresauts de ces molles entrailles.
Ses bras relâchent un corps sans vie
Au bord d’un tapis de tristesse.
 
3
 
Une cloche carillonne au jardinet brun.
Là dans l’ombre flotte le bleu des marronniers,
Le mantelet charmant d’une femme étrangère.
L’odeur du réséda ; brûlante sensation
 
Du mal. Froid et blême, le front moite s’incline
Au-dessus d’immondices, où s’enfouissent des rats,
Léchées par la lumière écarlate des astres ;
Dans le jardin tombe, mol et sourd, une pomme.
 
La nuit est noire. Fantomatique le foehn
Enfle rêveur blanc la chemise de l’enfant,
Et doucement la morte met la main devant
Sa bouche. Sonia sourit belle avec tendresse.
 
Submitted by Guernes on Sat, 18/03/2017 - 17:33
Author's comments:

© Christian Guernes

German

Sit18 - Die Verfluchten

1
 
Es dämmert. Zum Brunnen gehn die alten Fraun.
Im Dunkel der Kastanien lacht ein Rot.
Aus einem Laden rinnt ein Duft von Brot
Und Sonnenblumen sinken übern Zaun.
 
Am Fluß die Schenke tönt noch lau und leis.
 

More

Comments