Melendi - Un violinista en tu tejado (French translation)

French translation

Un violoniste sur ton toit

Tu es aussi dure que la pierre de mon briquet,
Des doutes m'assaillent quant à savoir si je t'aime,
Tu es aussi froide que l'eau, qui dévale librement montagne
 
CORO:
Et je ne le comprends pas, ça a été si éphémère, ton doigt parcourant mon dos en dessinant un coeur,
Et je prie le ciel pour que tu puisses comprendre ces piques de jalousie qui me percent si je ne te vois pas..
Je prie la lune d'éclairer ta vie, ça fait déjà un certain temps que la mienne gît, grillée,
Avec ce que ça me coûte de ne t'aimer que par moments, ça serait moins cher de ne pas t'aimer du tout,
Fatigué d'être le triste violoniste qui se trouve sur ton toit,
Touchant un anglais qui sonne toujours faux.
 
Tu es aussi faible que la lumière qui éclaire ma vie,
Le plus mûr, le fruit défendu,
Si différente et semblable à l'orage qui a emporté ma vie...
 
CORO:
Et je ne le comprends pas, ça a été si éphémère, ton doigt parcourant mon dos en dessinant un coeur,
Et je prie le ciel pour que tu puisses comprendre ces piques de jalousie qui me percent si je ne te vois pas..
 
Je prie la lune d'éclairer ta vie, ça fait déjà un certain temps que la mienne gît, grillée,
Avec ce que ça me coûte de ne t'aimer que par moments, ça serait moins cher de ne pas t'aimer du tout,
Fatigué d'être le triste violoniste qui se trouve sur ton toit,
Touchant un anglais qui sonne toujours faux.
 
Je prie la lune d'éclairer ta vie, ça fait déjà un certain temps que la mienne gît, grillée,
Avec ce que ça me coûte de ne t'aimer que par moments, ça serait moins cher de ne pas t'aimer du tout,
Fatigué d'être le triste violoniste qui se trouve sur ton toit,
Touchant un anglais qui sonne toujours faux.
 
Et tandis que je fouille tes poubelles,
Les nains grandissent,
De ce cirque que l'on a monté un jour,
Mais dans lequel il n'y a plus de doutes: je serai très bientôt libéré,
Car le temps guérit tout,
Car un couteau sort un autre couteau,
Toujours faux,
Et pendant ce temps je fouille tes poubelles.....
Les nains grandissent,
De ce cirque que l'on a monté un jour,
Mais il n'y a plus de doute...
 
Submitted by purplelunacy on Mon, 12/07/2010 - 12:24
Added in reply to request by Djacko
Spanish

Un violinista en tu tejado

Idioms from "Un violinista en tu tejado"
See also
Comments