Arthur Rimbaud - Une saison en enfer - 018 - L'éclair (Chinese translation)

French

Une saison en enfer - 018 - L'éclair

. . Le travail humain ! c’est l’explosion qui éclaire mon abîme de temps en temps.
 
. . « Rien n’est vanité ; à la science, et en avant ! » crie l’Ecclésiaste moderne, c’est-à-dire Tout le monde. Et pourtant les cadavres des méchants et des fainéants tombent sur le cœur des autres… Ah ! vite, vite un peu ; là-bas, par delà la nuit, ces récompenses futures, éternelles… les échappons-nous ?…
 
. . — Qu’y puis-je ? Je connais le travail ; et la science est trop lente. Que la prière galope et que la lumière gronde je le vois bien. C’est trop simple, et il fait trop chaud ; on se passera de moi. J’ai mon devoir, j’en serai fier à la façon de plusieurs, en le mettant de côté.
 
. . Ma vie est usée. Allons ! feignons, fainéantons, ô pitié ! Et nous existerons en nous amusant, en rêvant amours monstres et univers fantastiques, en nous plaignant et en querellant les apparences du monde, saltimbanque, mendiant, artiste, bandit, — prêtre ! Sur mon lit d’hôpital, l’odeur de l’encens m’est revenue si puissante ; gardien des aromates sacrés, confesseur, martyr…
 
. . Je reconnais là ma sale éducation d’enfance. Puis quoi !… Aller mes vingt ans, si les autres vont vingt ans…
 
. . Non ! non ! à présent je me révolte contre la mort ! Le travail paraît trop léger à mon orgueil : ma trahison au monde serait un supplice trop court. Au dernier moment, j’attaquerais à droite, à gauche…
 
. . Alors, — oh ! — chère pauvre âme, l’éternité serait-elle pas perdue pour nous !
 
Submitted by Guernes on Sun, 05/11/2017 - 10:43
Last edited by Guernes on Thu, 09/11/2017 - 17:44
Align paragraphs
Chinese translation

闪亮

. . 人类的劳作!这正是时时照亮我的深渊的爆炸。
 
. . “没有什么是虚空的①;向着科学,前进!”现代传道书这样号召,也就是说每个人都这么呐喊。然而恶棍与懒汉的尸体却倒在别人的心上……啊!快,快一点;在那儿,越过黑夜,这未来永恒的奖赏……我们难道就此逃亡?……
 
. . ——我能做什么?我了解工作;科学进展太慢。看那祈祷飞奔,光声隆隆……我看得逼真。这很显然,这里太热;人们将抛弃我。我有我的职责,我也将像许多人一样,把责任弃之一旁,我为此而骄傲。
 
. . 我的生命已经耗尽:算了吧!让我们装傻、偷懒,噢,真可怜!我们拿自己取乐,梦想着神奇的爱情和绝妙的宇宙;我们在生活中抱怨,为形形色色的人争吵不休;江湖骗子、乞丐、艺术家、匪徒,——牧师!我躺在医院的病床上,浓郁的芬芳袭来;神圣香料的看守、倾听忏悔的神甫、殉道者……
 
. . 我重新认识了我童年时所受的肮脏教育。结果怎样?……虚度了二十年,就像别人的二十年一样……
 
. . 不!不!现在我正抗拒着死亡!对于我的骄傲,工作实在太轻:我对世界的反叛只是一段短暂的苦刑。最后的时刻,我依然四面出击……
 
. . 那么,——噢!——亲爱可怜的灵魂,我们不会丧失永恒!
 
Submitted by Guernes on Tue, 14/11/2017 - 18:13
Author's comments:

地狱一季 018

Idioms from "Une saison en enfer - 018 - L'éclair"
See also
Comments