Le fainéant

Italiano

Il fannullone

Senza pretesa di volere strafare
io dormo al giorno quattordici ore
anche per questo nel mio rione
godo la fama di fannullone

ma non si sdegni la brava gente
se nella vita non riesco a far niente.

Tu vaghi per le strade quasi tutta la notte
sognando mille favole di gloria e di vendette
racconti le tue storie a pochi uomini ormai stanchi
che ridono fissandoti con vuoti sguardi bianchi

tu reciti una parte fastidiosa alla gente
facendo della vita una commedia divertente.

Ho anche provato a lavorare
senza risparmio mi diedi da fare
ma il sol risultato dell'esperimento
fu della fame un tragico aumento

non si risenta la gente per bene
se non mi adatto a portar le catene.

Ti diedero lavoro in un grande ristorante
a lavare gli avanzi della gente elegante
ma tu dicevi "il cielo è la mia unica fortuna
e l'acqua dei piatti non rispecchia la luna"

tornasti a cantar storie lungo strade di notte
sfidando il buon umore delle tue scarpe rotte.

Non sono poi quel cagnaccio malvagio
senza morale straccione e randagio
che si accontenta di un osso bucato
con affettuoso disprezzo gettato

al fannullone sa battere il cuore
il cane randagio ha trovato il suo amore.

Pensasti al matrimonio come al giro di una danza
amasti la tua donna come un giorno di vacanza
hai preso la tua casa per rifugio alla tua fiacca
per un attaccapanni a cui appendere la giacca

e la tua dolce sposa consolò la sua tristezza
cercando tra la gente chi le offrisse tenerezza.

È andata via senza fare rumore
forse cantando una storia d'amore
la raccontava ad un mondo ormai stanco
che camminava distratto al suo fianco

lei tornerà in una notte d'estate
l'applaudiranno le stelle incantate

rischiareranno dall'alto i lampioni
la strana danza di due fannulloni
la luna avrà dell'argento il colore
sopra la schiena dei gatti in amore.

 Intentar alinear
Francés

Le fainéant

Sans prétendre vouloir en faire trop
je dors quatorze heures par jour
c'est pour ça que dans mon quartier
je jouis d'une réputation de fainéant

mais que les braves gens ne s'indignent pas
si je n'arrive pas à faire quelque chose dans la vie.

Tu erres dans les rues presque toute la nuit
en rêvant mille fables de gloire et de vengeance
tu racontes tes histoires à quelques hommes déjà fatigués
qui rient en te fixant de leurs blancs regards vides

tu joues un rôle agaçant aux gens
en faisant de la vie une comédie divertissante.

J'ai aussi essayé de travailler
sans m'épargner je me suis donné à la tache
mais le seul résultat de l'expérience
fut une tragique augmentation de la faim

que les gens bien ne se fâchent pas
si je ne m'habitue pas à porter les chaînes.

Ils te donnèrent du travail dans un grand restaurant
à laver les restes de gens élégants
mais tu disais " le ciel est mon unique fortune
et l'eau des assiettes ne reflète pas la lune".

Tu retournas chanter des histoires la nuit au long des rues
narguant la bonne humeur de tes godasses trouées.

Je ne suis d'ailleurs pas ce sale clebs méchant
sans morale va-nu-pieds et rôdeur
qui se contente d'un os creux
jeté avec un mépris affectueux .

le cœur du fainéant sait battre,
le chien errant a trouvé son amour.

Tu pensas au mariage comme à un tour de danse.
tu aimas ta femme comme un jour de vacances
tu pris ta maison comme refuge de ta flemme
comme un portemanteau où pendre ta veste.

et ta douce épouse consola sa tristesse
en cherchant parmi les gens celui qui offrit la tendresse

Elle s'en alla sans faire de bruit
peut-être en chantant une histoire d'amour
elle la racontait à un monde déjà fatigué
qui marchait distrait à côté d'elle

elle reviendra par une nuit d'été
les étoiles l'applaudiront enchantées

les lampadaires éclaireront d'en haut
l'étrange danse de deux fainéants
la lune aura la couleur de l'argent
sur le dos des chats en amour.

Publicado por Maryse el Jue, 02/08/2012 - 23:50
0
Tu puntaje: Nada
Comentarios