Les moments (Los Momentos)

Les moments

Ta silhouette marche,
L'âme triste et endormie,
L'aurore n'a déjà plus rien de nouveau
Pour tes grands yeux et pour ton front;
Le ciel et ses étoiles
Sont restés muets, lointains et morts
Pour ton esprit étranger.

On nous a dit une fois, quand on était petits,
Quand la vie se montre entièrement,
Que le futur, que quand on serait grands,
Les moments y sont déjà morts,
C'est ainsi qu'ils ont semé leur graine
Et nous avons eu peur, nous avons tremblé,
Et c'est là-dedans que l'on a perdu la vie.

Chacun accroché à ses dieux,
Produits de toute une histoire,
Ils les modèlent et les détruisent
Et selon cela ordonnent leurs vies;
Ils leurs mettent des pièces de monnaie sur le front,
Et leurs accrochent à leurs grandes mains
Des cadenas, des écriteaux et des grilles.

Publicado por purplelunacy el Mié, 30/05/2012 - 19:10
Original:
3 agradecimientos
3 agradecimientos de invitados
Español

Los Momentos

Comentarios