Mensaje personal (Message personnel)

Francés

Message personnel

Parlé :
Au bout du téléphone, il y a votre voix
Et il y a des mots que je ne dirai pas.
Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire,
Qui sont dans trop de films, de chansons et de livres.
Je voudrais vous les dire
Et je voudrais les vivre.
Je ne le ferai pas,
Je veux, je ne peux pas.
Je suis seule à crever, et je sais où vous êtes.
J'arrive, attendez-moi, nous allons nous connaître.
Préparez votre temps, pour vous j'ai tout le mien.
Je voudrais arriver, je reste, je me déteste.
Je n'arriverai pas,
Je veux, je ne peux pas.
Je devrais vous parler,
Je devrais arriver
Ou je devrais dormir.
J'ai peur que tu sois sourd.
J'ai peur que tu sois lâche.
J'ai peur d'être indiscrète.
Je ne peux pas vous dire que je t'aime peut-être.
 
Chanté :
Mais si tu crois un jour que tu m'aimes,
Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine
Viens me retrouver.
Si tu crois un jour que tu m'aimes
Et si ce jour-là tu as de la peine
À trouver où tous ces chemins te mènent,
Viens me retrouver.
Si le dégoût de la vie vient en toi,
Si la paresse de la vie
S'installe en toi,
Pense à moi,
Pense à moi.
 
Mais si tu crois un jour que tu m'aimes,
Ne le considère pas comme un problème
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine,
Viens me retrouver.
Si tu crois un jour que tu m'aimes,
N'attends pas un jour, pas une semaine
Car tu ne sais pas où la vie t'amène,
Viens me retrouver.
Si le dégoût de la vie vient en toi,
Si la paresse de la vie
S'installe en toi,
Pense à moi,
Pense à moi.
 
Mais si tu...
 
Editado por última vez por Joutsenpoika el Jue, 21/07/2016 - 22:06
Align paragraphs
traducción al Español

Mensaje personal

Al otro lado del teléfono, está vuestra voz,
y hay palabras que no diré,
todas estas palabras que dan miedo cuando no hacen reir,
que salen en muchas peliculas, en canciones y libros.
Me gustaría decíroslo,
y me gustaría vivirlas,
no lo haré,
no quiero, no puedo.
Debería hablaros,
debería llegar,
o debería dormir.
Tengo miedo de que estés sordo,
tengo miedo de que estés harto,
tengo miedo de ser indiscreta,
no puedo decirte que puede que te quiera.
 
Pero si un día crees que me quieres,
no creas que tus recuerdos me molestan,
y corre, corre hasta perder el aliento,
vien a buscarme.
Si el disgusto de la vida te llega,
si la pereza de la vida
se instala en ti,
piensa en mi,
piensa en mi
 
Pero si un día crees que me quieres,
no creas que tus recuerdos me molestan,
y corre, corre hasta perder el aliento,
ven a buscarme.
Si un día crees que me quieres,
no esperes un día, ni una semana,
porque no sabes dónde te lleva la vida,
ven a buscarme.
Si el disgusto de la vida te llega,
si la pereza de la vida
se instala en ti,
piensa en mi,
piensa en mi.
 
Pero si tú...
 
Publicado por Tuky el Mar, 14/06/2011 - 14:46
14 agradecimientos
14 agradecimientos de invitados
Comentarios