Roussalka

Finlandés

Rusalkai

Tuokaa eteeni hänet ken istuu
Gayomartin kannella.
Heittäkää eteeni maahan hänet
ken vielä uskaltaa uhmata.
Ken tajua ei luomus olevansa
oman kuninkaansa, tiedä
että elämänsä on vain unta ja valhetta!

"Mätänevien lasten tuoksuun,
lihaan välissä hampaiden,
muistot vangittu pyörään kidutusten,
aikaan hidastettuun,
murskaantuvien luiden musiikkiin,
äänettömiin kuoroihin
nyljetyitten naamioihin
silmien sokeitten onkaloihin"

Etsi ja tuhoa ainoa käskynsä
loputon lupaus kivusta
rajaton tahto ja voima pahaan
yllään vain hiljaisuus kaikkeuden
musiikki särjetyitten luitten
kolkot kuorot kuolleitten
onkalot sokeitten silmien
ja naamiot nyljetyitten

Mustina kataraktien yöstä
nousevat laulaen kuolemaa
ihmisen kaltaiset eläjät varjojen
kuninkaan kalpeat käskyläiset
autiot jäljiltään ihmisten seudut
ja edellään kylmyys kävelee
lopulta löytävät etsittynsä
hän heitä astelee halaamaan

Niin herramme määrää
siis lähdemme matkaan
pian palatsiin metsästäjäin
saaliimme tuodaan

 Intentar alinear
Francés

Roussalka

Présentez-moi la personne assise
Sur le pont(1) de Gayomart
Jetez-la-moi par terre devant moi
La personne qui ose encore défier.
La personne qui ignore qu'elle est une
Création de son propre roi, ne sait pas
Que sa vie n'est que rêve et mensonge !

"À l'odeur d'enfants délabrants,
À la chair entre les dents,
Les souvenirs pris dans une roue de tortures,
Dans un ralentissement du temps,
Dans une musique d'os que l'on broie
Dans des chœurs qui ont perdu la voix
Dans les masques des gens usés
Dans les cavités des yeux aveuglés"

Cherche et termine sa seule commande
Une promesse incessante sur la douleur
Une volonté sans bornes et une force maligne
Au-dessus de lui seul le silence de l'univers
La musique des os cassés
Les sinistres chœurs des décédés
Les cavités des yeux aveuglés
Et les masques des gens usés

Rendus noirs par la nuit de cataractes
Remontent en chantant le chant de mort
Des êtres quasi humains venus des ombres
Les subordonnés blêmes du roi après lesquels
Les régions des hommes [tombent] à l'abandon
Et devant lesquels se promène le froid
Trouvent à la fin ce qu'ils cherchaient
Et elle s'approche d'eux pour embrasser

Comme le dicte notre seigneur
Nous prendrons le trajet
Bientôt au palais des chasseurs
Notre butin sera ammené (2)

Publicado por benevoliste el Sáb, 26/05/2012 - 05:03
Comentarios del autor:

Pour découvrir qui ou ce que c'est Gayomart, il y a cette page de Wikipédia anglophone : http://en.wikipedia.org/wiki/Gayomart
(1) il s'agit d'un pont de bateau ou de vaisseau
(2) ça peut être aussi la proie ou les proies, mais butin me semble convenir mieux

0
Tu puntaje: Nada
Más traducciones de "Rusalkai"
Finlandés → Francés - benevoliste
0
Comentarios
benevoliste     Mayo 27th, 2012

Je ne sais pas trop ce que c'est roussalkaï, je l'ai laissé tel quel avec transcription pour l'instant. Je suis allé découvrir ce que c'est et je suis tombé sur roussalka (ou russalka). Je me suis demandé s'il s'agit de ça. Comme j'avais un peu deviné, russalka émane de la culture russe ou slave. Ceci je l'ai aussi appris sur wikipédia. Je vous invite y jeter un coup d'œil.

evfokas     Mayo 27th, 2012

Rusalkai ou Rusalka ou Roussalka c'est la même chose

benevoliste     Mayo 27th, 2012

Très bien alors ! =)

benevoliste     Mayo 27th, 2012

J'ai changé le titre en roussalka, comme c'était un des choix de evfokas

benevoliste     Mayo 27th, 2012

Evfokas, tu connais ça depuis longtemps ? J'en avais un soupçon mais je ne peux pas sérieusement affirmer d'en avoir entendu parler. Ca m'intéresse ; on apprend à tout âge.

benevoliste     Mayo 27th, 2012

Après avoir lu l'essentiel de l'article de wikipe, j'ai décidé de changer il en elle à la fin de la quatrième strophe. Mais ce n'est qu'une idée.

benevoliste     Mayo 27th, 2012

ça peut être aussi le roi ou quelqu'un d'autre même

evfokas     Mayo 27th, 2012

J'en suis passablement certain car l'opéra de Dvorak est appelé avec tous ces noms

benevoliste     Mayo 27th, 2012

Ah oui, c'est donc ça. J'ai apperçu une indication sur l'opéra tu devineras où.