It's Beyond Repair

français

C'est irréparable

Je sais que c'est fini
Je sais mais je t'en prie
Ecoute-moi quand même
Ecoute-moi car je t'aime
Depuis qu'on s'est quittés
Je suis seul étonné
Mes jours sont tellement lents
Et vides et obsédants
Je suis seul, la nuit vient
Et je me souviens
D'un an d'amour
Les matins indolents
Les soirs de pluie
Les vacances et le vent
Et ton corps blond
De soleil et de sable
Un an d'amour
C'est irréparable
Un an d'amour
C'est irréparable

Maintenant c'est plus moi
Un autre est avec toi
Et toi, tu lui souris
Comme tu m'avais souri
Et ce sourire, tu vois
Je te hais pour cela
Je te hais, mais je t'aime
Au fond ça revient au même
Je t'aime, le comprends-tu ?
T'ai-je vraiment perdue ?
Un an d'amour.
Des années de regrets
Des feuilles mortes
Et le temps passé
L'automne emporte
Les rêves et les fables
Un an d'amour
C'est irréparable
L'automne emporte
Les rêves et les fables
Un an d'amour
C'est irréparable.

Try to align
anglais

It's Beyond Repair

I know that it's over,
I know, but I ask you,
Listen to me just the same,
Listen to me because I love you.
Since we parted
I alone am amazed
My days are so slow
Empty and obsessing
I am alone, the night comes
And I remember
Of one year of love
The lazy mornings
Rainy evenings
The holidays, and the wind
And your fair body
Of sun and sand
One year of love
It is beyond repair
One year of love
It's beyond repair

Now it only me
Another is with you
And you, you smile at him
As you smiled at me
And this smile, you see
I hate you for it
I hate you, but I love you
At bottom, it comes to the same thing
I love you, don't you understand?
Did I really lose you?
One year of love.
Years of regrets
Dead leaves
And the past
The autumn carries away*
The dreams and the fables
One year of love
It's beyond repair
The autumn carries away
The dreams and the fables
One year of love
It's beyond repair.

Publié par bluejacket le Mer, 12/10/2011 - 11:07
Commentaires de l'auteur(e):

* (lit: takes away)
© 'bluejacket' LdeF 2011

2 remerciements
Guests thanked 2 times
0
Note : Aucun(e)
Commentaires