The Pogues - Fairytale of New York (traduction en français)

traduction en français

Un comte de fées à New York

C'était le soir de Noël, chérie
dans le refuge à clochards
un vieil homme m'a dit "je ne passerai pas l'année"
Et puis il a chanté
"the rare old montain dew"
j'ai détourné la tête
et j'ai rêvé de toi
 
J'ai fait un beau coup
à 18 contre 1
J'ai comme l'impression
que ce sera notre année
Alors joyeux Noël
je t'aime, chérie
je peux voir des jours meilleurs
où tous nos rêves se réaliseront
 
Ils ont des voitures grandes comme des camions(1)
ils nagent dans l'or
mais le vent vous transperce
il ne fait pas bon être vieux par ici
quand tu as pris ma main pour la première fois
un soir de Noël froid
tu m'as promis que
Broadway n'attendait que moi
 
Tu étais belle
tu étais mignonne
la reine de New York
quand l'orchestre a fini de jouer
tout le monde a crié bis
Sinatra chantait
et tous les poivrot aussi
on s'est embrassé dans un coin
et on a dansé jusqu'au matin
 
Les gars du choeur de la police(2)
chantaient "Galway bay"
et les cloches sonnaient à la volée
pour le jour de Noël
 
T'es qu'un clochard
un paumé
T'es qu'une vieille salope droguée
à moitié crevée dans ton vomi sur ce lit
Pourri, cloporte
Pédé à deux balles
Joyeux Noël mon cul
pourvu que ce soit ton dernier
 
J'aurais pu être quelqu'un
Oui, comme tout le monde
Tu m'a pris mes rêves
quand je t'ai trouvé
Je les ai gardés, chérie
je les ai mis avec les miens
On ne peut pas y arriver tout seul
j'ai construit mes rêves autour de toi
 
---------------------------
(1) litt. "ils ont des voitures grandes comme des bars ; ils ont des rivières d'or", mais en français ça sonne mal Regular smile
(2) NYPD : New York Police Department
 
Publié par Invité(e) le Lun, 16/04/2012 - 09:14
anglais

Fairytale of New York

Plus de traductions de « Fairytale of New York »
françaisGuest
Commentaires