Hootenanny Singers - Gabrielle (Hem igen) (traduction en français)

traduction en français

Gabrielle

Gabrielle,
essuie les larmes:
À la floraison
des fourrés,
Je viendrai
avec le printemps
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
Gabrielle,
essuie la joue,
Prépare-toi,
rendez-vous à la porte,
Bientôt reviendra
le vent du sud
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
 
Bleu océan
nous sépare,
Le vaisseau qui navigue dans la nuit,
Trépigne et bat,
roule et va,
Semaines deviennent années…
 
Gabrielle,
essuie les larmes:
À la floraison
des fourrés,
Je viendrai
avec le printemps
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
Gabrielle,
essuie la joue,
Prépare-toi,
rendez-vous à la porte,
Bientôt reviendra
le vent du sud
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
 
La mer est grande,
longue est la route
À partir de Panama
et de Rio.
Mais le chemin du retour
pourtant semble court –
Comparé à la route qui porte au large!
 
Gabrielle,
essuie les larmes:
À la floraison
des fourrés,
Je viendrai
avec le printemps
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
Gabrielle,
essuie la joue,
Prépare-toi,
rendez-vous à la porte,
Bientôt reviendra
le vent du sud
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
 
Gabrielle,
essuie la joue,
Prépare-toi,
rendez-vous à la porte,
Bientôt reviendra
le vent du sud
Chez nous de nouveau,
Gabrielle!
 
Publié par Valeriu Raut le Lun, 09/07/2012 - 06:13
Ajouté en réponse à la demande de noah
Commentaires de l’auteur(e) :

J'ai traduit le texte littéralement, sans avoir la prétention que ma version soit bonne à chanter.
Une telle version devrait avoir la liberté de ne pas suivre mot à mot les paroles suédoises.
Valeriu Raut
Stockholm

suédois

Gabrielle (Hem igen)

Plus de traductions de « Gabrielle (Hem igen) »
françaisValeriu Raut
See also
Commentaires
Arsène    Mar, 03/02/2015 - 16:55

"Stampar och slår" se traduirait mieux par "tangue et pilonne"; techniquement, les mouvements d'un navire sont un sujet très complexe !
De même, "rullar och går" pourait se rendre par" roule et cavale".
Pour "Semaines deviennent années…", on pourrait aussi écrire "les semaines deviennent des années".
Par ailleurs, très bonne traduction !