Poudre de neige [ Konayuki (粉雪) ]

Poudre de neige

En cette saison où flotte la poudre de neige, nous nous croisons toujours sans nous voir.
Mais, même perdus dans la foule, nous regardons le même ciel
Et nous gelons, comme si nous étions emportés par le vent.

Je ne connais sûrement pas tout de toi.
Et pourtant, je t'ai reconnue entre cent millions de personnes.
Je n'ai aucune raison de faire ça; j'agis juste avec mon coeur.

C'est impossible de vivre ensemble sans jamais se quereller.
Quand on n'est pas franc, à rien ne sert d'être joyeux ou triste.

Poudre de neige... si elle peut nous recouvrir de sa blancheur jusque dans notre coeur,
Alors pouvons-nous partager notre solitude ?

Je pose mon oreille contre ton coeur;
J'aimerais y descendre en me laissant guider par le son de ta voix.
Et attendant que j'aille aussi loin, rejoignons-nous à nouveau.

Nous voudrions tant nous comprendre, bien que de mon côté je ne m'en tienne qu'aux apparences.
Mais rien qu'en serrant dans mes mains les tiennes, engourdies par le froid, je me suis lié à toi.

Poudre de neige... trop fragile face à l'éternité,
Elle parsème de taches le rugueux asphalte.

Poudre de neige... elle peut tomber n'importe quand. Nos coeurs chavirent
Et pourtant, je veux continuer à te protéger.

Poudre de neige... si elle peut nous recouvrir de sa blancheur jusque dans notre coeur,
Alors elle enrobera notre souffrance et remontera finalement dans le ciel.

Publié par maëlstrom le Mar, 11/05/2010 - 13:28
Commentaires de l’auteur(e) :

"Konayuki" désigne en fait la poudreuse (et pas les flocons de neige, contrairement à ce que prétendent certains dictionnaires). Je l'ai rendu par "poudre de neige", une locution autrement plus poétique, je trouve. J'avais pensé à "poussière de neige", mais la poussière est chargée d'une connotation de mort en japonais : elle peut évoquer les cendres des défunts.

Original:
japonais

Konayuki (粉雪)

Plus de traductions de « Konayuki (粉雪) »
japonais → français - maëlstrom
Commentaires