Georges Haldas - L’Aube d’avril (traduction en espagnol)

français

L’Aube d’avril

Dans l’air tremblant d’avril
quand les maisons relèvent
leur voile et qu’on revoit
le front vieux du matin
avec la même étoile
qui s’éteint
 
Quand la dernière porte
a chassé tout amour
 
Quand pareille à la lune
au coin de son quartier
 
D’un coup a disparu
la plus brune des filles
 
La douce rue commence
à saigner on voit bien
Ce qui manque à nos vies
 
Qu’y peut un homme seul
Gagnant juste sa vie
et qui reste les mains
dans les poches
le matin
 
Comme un mouton qui sait
ce qu’est la boucherie
mais fait semblant de rien.
 
Publié par Guernes le Mar, 16/01/2018 - 17:37
Aligner les paragraphes
traduction en espagnol

Alba de abril

Con el tembloroso aire de abril
que hacia las casas eleva
sus mantos y que nos hace volver querer ver
el viejo frente del alba
con la misma estrella
en el que se apaga.
 
Cuya última puerta
ya ha perseguido todo amor
 
Cuando se asemeja a la luna
en las esquinas de su barrio
 
De un solo golpe ha disparado
a la más morena de las niñas
 
La dulce calle comienza
a sangrar, se observa bien
aquello que nos hace falta en nuestras vidas
 
En la que puede yacer un hombre solitario
ganándose el pan de cada día
y en donde reposa las manos
en los bolsillos
la mañana
 
Como un cordero que sabe
lo que es una carnicería
pero finge no saberlo.
 
Publié par Transhia le Mar, 16/01/2018 - 23:47
Ajouté en réponse à la demande de Guernes
Plus de traductions de « L’Aube d’avril »
espagnolTranshia
Aidez à traduire « L’Aube d’avril »
Voir aussi
Commentaires