Vas te faire foutre (Vaffanculo)

italien

Vaffanculo

Se mi guardo nello specchio con il tempo che è passato
sono solo un po' più ricco, più cattivo e più invecchiato.
E' l'amara confessione di un cantante di successo
forse è l'ultima occasione che ho di essere me stesso
 
Quando ho smesso di studiare per campare di illusioni
sono stato il dispiacere di parenti e genitori
ero uno di quei figli sognatori adolescenti
che non vogliono consigli e rispondono fra i denti.
 
Vaffanculo Vaffanculo
 
Ma la musica è cattiva, è una fossa di serpenti
e per uno che ci arriva quanti sono i fallimenti
mi diceva quella gente che s'intende di canzoni
hai la faccia da perdente mi dispiace non funzioni
Masini
 
Vaffanculo.
Vaffanculo Vaffanculo.
 
Non importa se ho pianto e sofferto
questa vita fa tutto da sé
nella musica ho solo scoperto
il bisogno d'amore che c'è.
 
Chi lo sa che cosa è vero in un mondo di bugiardi
non si puo' cantare il nero della rabbia coi miliardi
siamo tutti conformisti travestiti da ribelli
siamo lupi da interviste e i ragazzi sono agnelli
 
che ti scrivono il dolore nelle lettere innocenti
e la loro religione è di credere ai cantanti
ma li trovi una mattina con la foto sul giornale
in quell'ultima vetrina con la voglia di gridare
al mondo
 
Vaffanculo.
Vaffanculo Vaffanculo.
 
Mi dimetto da falso poeta
da profeta di questo Fan's club
io non voglio insegnarvi la vita
perche' ognuno la impara da sé.
 
Me ne andro' nel rumore dei fischi
saro' io a liberarvi di me
di quel pazzo che grida nei dischi
il bisogno d'amore che c'è
 
ora basta io sto male
non è giusto Vaffanculo.
 
Nello specchio questa sera ho scoperto un'altro volto
la mia anima è più vera della maschera che porto
finalmente te lo dico con la mia disperazione
caro mio peggior nemico travestito da santone
 
Vaffanculo Vaffanculo
Vaffanculo Vaffanculo
 
Align paragraphs
traduction en français

Vas te faire foutre

Quand je me regarde dans le miroir avec le temps passé
Je me vois seulement un peu plus riche, plus méchant et plus vieux.
C'est l'amère confession d'un chanteur à succès,
peut-etre la derniere occasion pour moi d'être moi même
 
Le jour ou j'ai cessé d'étudier pour vivre d'illusions
J'ai été le chagrin des parents et des proches
J'étais un de ces fils rêveurs adolescent
Qui ne voulaient pas de conseils et répondaient entre les dents
 
Vas te faire foutre, vas te faire foutre
Vas te faire foutre
 
Mais le monde de la musique est méchant, c'est une fosse à serpents,
pour qui un seul y réussit, là où de nombreux échouent
les gens qui me disaient ce qui s'entend dans les chansons
tu as la figure d'un perdant, je regrette que tu ne marches pas
Masini
 
Vas te faire foutre, vas te faire foutre
Vas te faire foutre
 
Ce n'est pas grave si j'ai pleuré et souffert
cette vie nous en fait voir,
dans la musique j'ai seulement découvert
le besoin d'amour qu'elle nous suscite
Qui peut savoir ce qui est vrai dans un monde de menteurs
on ne peut pas chanter le noir de la rage avec des milliards
nous sommes tous des conformistes déguisés en rebelle
nous sommes les loups d'interview et les enfants sont des agneaux
 
Qui t'écrivent leur peine dans des lettres innocentes
et leur religion est de croire aux chanteurs
mais tu les trouves un matin en photo sur le journal
dans ce dernier encart avec l'envie de crier
au monde entier
 
Vas te faire foutre, vas te faire foutre
Vas te faire foutre
 
Je me défends d'être un faux poète,
un profète de ce fan club,
je ne veux pas vous enseigner la vie
car chacun l'apprends par soi même
 
Je m'en irai sous le bruit des sifflets
Je devrais vous libérer de moi,
de ce fou qui crie dans les disques
tout ce besoin d'amour
 
Maintenant ca suffit je me sens mal
Ce n'est pas juste Vas te faire foutre.
 
Ce soir, dans le miroir, j'ai découvert un autre visage
au fond de moi je suis plus sincère que le masque que je porte
finalement je te le dis sans espoir
cher mon pire ennemi déguisé en santon
 
Publié par picuore le Mer, 23/02/2011 - 14:38
9 remerciements
Des invités ont donné 9 remerciements
Commentaires