Umberto Giordano - La mamma morta (Francia translation)

Olasz

La mamma morta

La mamma morta m'hanno
alla porta della stanza mia;
Moriva e mi salvava!
poi a notte alta
io con Bersi errava,
quando ad un tratto
un livido bagliore guizza
e rischiara innanzi a' passi miei
la cupa via!
Guardo!
Bruciava il loco di mia culla!
Cosi fui sola!
E intorno il nulla!
Fame e miseria!
Il bisogno, il periglio!
Caddi malata,
e Bersi, buona e pura,
di sua bellezza ha fatto un mercato,
un contratto per me!
Porto sventura a chi bene mi vuole!
Fu in quel dolore
che a me venne l'amor!
Voce piena d'armonia e dice:
'Vivi ancora! Io son la vita!
Ne' miei occhi e il tuo cielo!
Tu non sei sola!
Le lacrime tue io le raccolgo!
Io sto sul tuo cammino e ti sorreggo!
Sorridi e spera! Io son l'amore!
Tutto intorno e sangue e fango?
Io son divino! Io son l'oblio!
Io sono il dio che sovra il mondo
scendo da l'empireo, fa della terra
un ciel! Ah!
Io son l'amore, io son l'amor, l'amor'
E l'angelo si accosta, bacia,
e vi bacia la morte!
Corpo di moribonda e il corpo mio.
Prendilo dunque.
Io son gia morta cosa!
 
Last edited by Miley_Lovato on Vasárnap, 10/09/2017 - 07:31
Align paragraphs
Francia translation

La mère décédée

Ils ont tué ma mère
à la porte de ma chambre ;
Elle est morte et m'a sauvée !
Puis, tard dans la nuit
j'errais les rues avec Bersi,
quand tout à coup
une pâle lueur scintille
et devant mes pas illumine
la rue sombre!
Je regarde !
Ma maison d'enfance était en feu !
Ainsi j'étais seule !
Entourée par le néant !
Faim et et misère !
Le besoin, le danger !
Je suis tombée malade,
et Bersi, bonne et pure,
a fait de sa beauté une marchandise,
et s'est vendue pour moi !
Je porte malheur à tous ceux qui m’aiment !
Et c’est dans cette souffrance
que l’amour m'est venu !
Et d’une voix musicale il m'a dit :
"Continue à vivre ! Je suis la vie !
Ton ciel est dans mes yeux !
Tu n'es pas seule !
Tes larmes je les récolterai !
Je marcherai à tes côtés et t'accompagnerai !
Souris et garde espoir ! Je suis l’amour !
Es-tu entourée de sang et de boue ?
Je suis divin ! Je suis l’oubli !
Je suis le Dieu qui autour du monde
descend des cieux et fait de la Terre
un paradis ! Ah !
Je suis l’amour, je suis l’amour, l’amour"
Et l’ange s'approche, m'embrasse
d'un baiser mortel !
Ce corps moribond est le mien !
Prends-le donc.
Je suis déjà morte !
 
Kűldve: littlemcbeast Péntek, 22/06/2012 - 01:08
Last edited by littlemcbeast on Vasárnap, 23/06/2013 - 15:18
Please help to translate "La mamma morta"
See also
Hozzászólások
zingara    Szerda, 19/06/2013 - 21:50

dommage de n'avoir pas gardé la poésie du texte original
Le titre est "la maman morte" d'ailleurs et c'est bien plus joli que la mère décédée
Guardo veut dire "je regarde" et pas "regarde"
"Sorrego" veut dire "je soutiens" et pas "je t'accompagne"
"il loco di mia culla" est le lieu de ma naissance
"porto sventura" signifie je porte malheur

littlemcbeast    Vasárnap, 23/06/2013 - 15:21

Je crois que "maman morte" avait trop d'allitération à mon goût, mais je concède qu'il est plus près du titre original. "Guardo" est mon erreur, merci de l'avoir remarqué. Pour le reste je suis consciente des traductions plus littérales, mais la signification derrière les mots reste la même. Je tiens à "accompagner" en particulier, vu l'imagerie projetée d'un cheminement, de plus que c'est une expression courante d'accompagner quelqu'un dans son deuil.