Testo della canzone: Ghetto People

Francese

Ghetto People

Joeystarr
Hé on est encore là, yeah ! on dit "indépendants" quoi qu'il arrive
Y a que des enfoirés. Moi, c'est hé Joey hé pour le B.O., quoi qu'il arrive
Hé t'inquiète ! Hé, on est là pour foutre ça sans dessus dessous
Bordéliques, whaaa

Weedy
Un jour la misère gèle ton cul et la vie te défie
Ça te rend plus philosophe, plus cru qu'Henry Levy
Dire qu'on veut en faire des criminels coupables de subir la crise
T'as vu la bâtardise depuis que Sarko sévit ?

Moda
Moi je dis mollo, trop de gens ont la tête sous l'eau
Que Dieu nous pardonne; on fait ce que l'argent ordonne
Pourquoi cette misère alors qu'y a assez de rizières ?
Pas assez de neurones pour voir qu'y a assez d'euros ?

OGB
Moi, j'ai bien foiré dans le rap, mais dans le bon sens du terme
Je respecte cette démarche, mon rap admire les rap à thèmes
Et si je pouvais faire plus, sache que je ferais beaucoup plus
Qu'un free rap Resto du coeur. Déclenchons le processus

Pour le Resto, pour la pose avec le coeur
Une rime, un service qui peut prendre de l'ampleur
Pour les démunis qui profiteront du bénéfice
Ancien ou ne-jeu, tu peux pas test le
Project Peace

Aketo et Tunisiano
Mec, qu'en guise de maison, un carton sous un pont
Sans un pot, gros gratteurs d'euros et ça à chaque saison
Z'êtes zen. Nous, pour être heureux, faut qu'on soit plein aux as
Mais pour eux, une pièce, un feu, un sourire, une viniasse
Tous les jours devant eux on passe, souvent on les met dans le gess
Mais qu'est-ce tu veux qu'on y fasse ? Sat Dark a fait un geste
En bref, pas de toit, pas de bouffe, ni famille
Hormis la liberté, y seraient p't-être mieux traités en son-pri

Dragon Davy
Le people crie famine, mais nous parle de quelle faim ?
Rien dans la gamelle, ils vivent au jour le jour, ils craignent leur lendemain
Juste le temps d'un refrain pour tendre la main aux miens
Qui vivent la larme à l'oeil, la main sur l'arme ou le coeur sur la main

Leeroy
Allez, lâche un peu de thune, sale jaf ! Je vois que t'es plein de liasses
Mais comme d'hab, toi tu lâches ap. Ouais, regarde ça
Pourtant les gens le savent mais ça se passe. Alors moi je grave
Certains te braquent dans le dark et tu te demandes pourquoi, tu brailles

Specia
J'ai de la peine quand je vois la haine
Je vois que l'étrange gêne, or je vois que les trans' se plaignent
C'est fort mais ces gens crèvent
Pendant que des gens gèlent, s'aiment de-mer, le peuple saigne

Iron Sy
On a froid, faim. Les jeunes sont frades, frais
Certains apprennent leur destin au parquet
Je suis pas né pour me faire embarquer
Trop bradé, je rame trop, je casse ma barque hé

(refrain par Mehdi Mesrine x2)
C'est pas tout le monde qui a la chance de manger à sa faim
C'est le coeur qui cause avant l'esprit. Pour eux, le temps d'un petit refrain
Montrons l'exemple, Ghetto People, donnons-nous la main
Pour nos semblables qui crèvent la dalle sur les dalles du métro parisien

Un monde rempli de richesses à la merci de quelques hommes
Et des peuples qui s'engraissent et d'autres qui se contentent des restes qu'on leur donne
Les Restos du Coeur car le reste a eu peur
On veut des gestes et pas juste des promesses, oh feinteurs

Princess Anes
Je me dois d'être solidaire pour les plus démunis sur Terre
Tristes mais solitaires dans toute cette pauvreté qui prolifère
Pour tous ceux qui aux yeux des autres ont si peu compté
Qui doivent affronter l'indignité, réclament juste un geste de bonté

Abuz
Les choses s'arrangent pas : en 2003, encore des gens qui ne mangent pas
Tant que ça t'arrive pas à toi, ça ne te dérange pas, ça change pas
Donc le processus se déclenche
Quoi de plus à part que de plus en plus font la manche ?

Loo Ranks
En 2003, qui reste en France ? - Des gens malades qui meurent de faim
Incroyable qu'il y en ait encore qui ne mangent pas à leur faim
Ce qu'il m'arrive dans mon train-train, une seule histoire sans fin
Système babyphone, un geste aux victimes

Don Choa
Nos goûts chics 77 et boutiques Chanel et Gucci...
Dis-moi qui a tué Michel Colucci
Le gouvernement ne fait rien pour ceux qui dorment dehors
L'été y les laissent galérer; l'hiver y ramassent les corps

Ecorché par mes échecs, la poisse je l'ai pas semée
Je veux brasser sans qu'on me passe les putain de bracelets
Ça me lasse mais je n'ai pas le droit de laisser abattre
Car je pense à ceux qui souffrent et qui n'ont pas de toit

Fredo
De plus en plus on mendie. Comment dire
Que le gars qui commande, y doit être barge, qu'est-ce vous en dites ?
C'est Babylone, c'est splendide. On peut écrire plus de cent titres sur ça mais sans hit
Ou on peut graille en restant transit. Regarde et penses-y

Polkoane
Peu de gens se doutent, la misère s'engendre des gares aux parvis
L'air perdu, le flair dépourvu de sens, sans abri
Là où ils mentent
Le nombre de laissés-pour-compte augmente, paix

Juste avec un euro, tu peux redonner le sourire
On dort mal, mais c'est pas grave : on a des frères à nourrir
Je suis pas un guerrier au fond, juste un débrouillard
Ça n'arrive pas qu'aux autres, faut s'entraider dans ce brouillard

Haroun
Tu peux crier plus fort “la vie est belle”, y en a encore qui crèvent la dalle
Affalés sur le sol, sous un temps de chien à perdre la boule
Paraît que la France est tout plein de couvertures sociales
Mais sûr qu'ils s'intéressent plus à l'aéro-spatiale

Doudou Masta
On sait que c'est dur. Ça bascule
Du bonheur à la bavure, v'là l'aventure d'envergure
Tout ce qu'on cédait dans la merde pour qu'au fur et à mesure
Tu sois le gardien de mon frère, je veux qu'on se rassure, enfoirés

(refrain x4)

Postato da maëlstrom il Ven, 19/03/2010 - 02:17
Commenti dell'autore:

Video

Vedi il video
Translations of "Ghetto People"
Commenti