Éblouir (Häikäisee)

Éblouir

Les monstres avides de sang me suivent.
Une distance trop longue au but.
J'ai croisé un homme qui me paraissait vaguement familier.
Est-ce que c'était toi quand le sol a cédé sous mes pieds.

Il vaut mieux couvrir
Les yeux, je suis si ébloui
Je ne veux plus courir
Et lorgner derrière moi
Tu me tiendrais un peu
Chanterais une chanson
Je suis déjà las de me lever
Pour retomber

Nous avons bâti une maison au bord d'un fleuve où
Nous avons vécu dans le bonheur
Et nous étions remplis d'amour
L'herbe était verte
Il ne faisait jamais noir
Nous plongions nos orteils
Dans le sable au bord du fleuve.

Il vaut mieux couvrir
Les yeux, je suis si ébloui
Je ne veux plus courir
Et lorgner derrière moi
Tu me tiendrais un peu
Chanterais une chanson
Je suis déjà las de me lever
Pour retomber

Il vaut mieux couvrir
Les yeux, je suis si ébloui
Je ne veux plus courir
Et lorgner derrière moi
Tu me tiendrais un peu
Chanterais une chanson
Je suis déjà las de me lever
Pour retomber

Postato da benevoliste Lun, 18/06/2012 - 10:04
Ultima modifica benevoliste Dom, 31/05/2015 - 20:10
Originale:
ringraziato 1 volta
Utente Tempo fa
adriana.r.delgado.72 anni 12 settimane
Finlandese

Häikäisee

Altre traduzioni di "Häikäisee"
Finlandese → Francese - benevoliste
Commenti