John Waite - Missing You ( Tradução para Francês)

Tradução para Francês

Tu me manques

Chaque fois que je pense à toi
Je retiens toujours mon souffle
Et je suis toujours planté là
Et tu es à des kilomètres
Et je me demande pourquoi tu es partie
 
Et il y a une tempête qui fait rage
A travers mon cœur glacé ce soir
 
J'entends ton nom dans certains milieux
Et ça me fait toujours sourire
Je passe mon temps
A penser à toi
Et ça me rend presque fou
Et il y a un cœur qui se brise
Dans cette communication longue distance
 
Tu ne me manques pas du tout
Depuis que tu es partie
Au loin
Tu ne me manques pas
Peu importe
Ce que je pourrais dire
 
Il y a un message
Sur la ligne
Et je t'envoie ce signal ce soir
Tu ne sais pas
A quel point je suis devenu désespéré
Et on dirait que je suis en train de perdre
Dans ton monde
Je n'ai pas de sens
Bien que j'essaie vraiment de comprendre
 
Et c'est mon cœur qui se brise
Dans cette communication longue distance
 
Tu ne me manques pas du tout.
Depuis que tu es partie
Au loin
Tu ne me manques pas
Même si mes amis
Disent le contraire
 
Et il y a un message que j'envoie
Comme un télégraphe à ton âme
Et si je ne peux pas franchir cette distance
Arrête cette surcharge de cœur brisé
 
Tu ne me manques pas du tout.
Depuis que tu es partie
Au loin
Tu ne me manques pas.
Même si mes amis
Disent le contraire
 
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Je continue de me mentir à moi-même
Et il y a une tempête qui fait rage
A travers mon coeur gelé ce soir
Tu ne me manques pas du tout
Depuis que tu es partie
Au loin
Tu ne me manques pas
Aucune importance
De ce que disent mes amis
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Je continue de me mentir à moi-même
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pas
Tu ne me manques pa
Oh non!
Même si mes amis disent le contraire
Tu ne me manques pas
 
Adicionado por Jethro Paris em Quarta-feira, 12/11/2014 - 21:34
Última edição feita por Jethro Paris em Quarta-feira, 18/10/2017 - 18:56
Inglês

Missing You

Ver também
Comentários
petit élève    Domingo, 15/10/2017 - 01:33

"en manque de toi" ça évoque la drogue, alors que "missing you" c'est simplement "tu me manques". C'est pas critique mais entre deux solutions j'ai tendance à prendre la plus simple.

Je retiens toujours mon souffle -> "toujours" est redondant avec "chaque fois". L'anglais aussi est redondant, mais est-ce qu'on va choisir ou pas de reproduire les maladresses ? Je dirais oui si on veut montrer que l'anglais est mal écrit, non si on veut faire une traduction facile à lire. Mais à mon avis ça doit être un choix, pas juste "j'ai mis toujours parce qu'en anglais il avait marqué always".

I'm still standing here -> Il faut prendre du recul pour bien traduire. Si tu lis cette ligne et les deux suivantes, et ça devrait te sauter aux yeux que ce qu'il dit c'est qq ch comme "je suis toujours planté là", non ?

==========================================

Bon, là j'ai l'impression d'essayer de redonner de la cohérence à des bouts de phrase collés les uns derrière les autres, et c'est un peu vain.

Je pourrais te dire à chaque ligne comment moi j'aurais choisi de traduire, mais tu feras bien mieux le boulot toi-même, avec ta propre manière d'écrire. Le tout c'est de prendre le texte dans sa globalité au lieu de tripoter des bouts de phrase sans aucun lien entre eux crachés par GT.

Au niveau compréhension d'un texte, GT est littéralement pire qu'un crétin. Un crétin comprend encore un peu de français, mais GT c'est juste une machine, qui ne comprend strictement rien. Si tu te laisses dominer par cet outil, en ne remettant pas en cause la façon dont il colle stupidement au texte sans faire le moindre lien entre deux bouts de phrase, tu gardes des traces de ses incohérences dans la traduction finale.

La traduction c'est de l'écriture à part entière, pas du remplacement de bouts de phrases par d'autres : "j'ai compris ça, et maintenant comment je vais l'écrire en bon français ?". Quitte à remanier la structure du texte, couper ou fusionner des phrases, changer l'ordre des lignes, etc.
Si tu te contentes de toiletter du GT, tu te condamnes à un résultat médiocre au mieux, incompréhensible au pire, et plein d'arrangements douteux (tripoter un peu le français pour que ça fasse joli alors que l'anglais parle carrément d'autre chose).

Je pense que j'ai assez démontré que ce n'est pas juste de la paresse ou de la mauvaise volonté de ma part. Mais vraiment je pense qu'en changeant un peu de technique, tes traductions vont s'améliorer bien plus qu'avec des pages de mes remarques.

Alors voilà, je te propose une expérience :

Tu réserves une bonne petite heure au calme, portable coupé, clopes à portée de la main si tu fumes, etc.

Tu relis cette trad à tête reposée, en essayant de réécrire en français simple et courant ce que tu as pigé de l'anglais.

Si à un moment ça te paraît bizarre, tu vas regarder le mot qui gêne dans un vrai dictionnaire (wordreference.com à mon avis c'est ce qui se fait de mieux en français-anglais, sinon Urban Dictionary pour le wesh wesh façon ricain).
Et si ça suffit pas, un peu de recul ça aide énormément. "de quoi elle parle, cette chanson?" "à qui il est en train de causer ?" "de quoi il lui parle ?" "est-ce qu'il est content, triste, en colère ?"

Pour vérifier que c'est bon, tu te concentres juste sur le français en te demandant "est-ce que je dirais des trucs comme ça à ma copine ?" (puisqu'il parle à sa copine). Si la copine imaginaire penche la tête sur le côté avec un air un peu navré, que ses yeux deviennent un peu vitreux ou que sa bouche s'ouvre et s'arrondit en forme de "o" aplati, c'est qu'il doit y avoir moyen de trouver mieux.

Ensuite, quand tu as fini de rédiger le texte en français, tu t'imagines en train de le réciter devant un amphi de 300 personnes.
Si tu ne vois pas trop de gens se gratter la tête, pouffer de rire ou se diriger discrètement vers la sortie, c'est que ta trad commence à ressembler à quelque chose.
Sinon tu essayes de réécrire le morceau qui ne veut rien dire, qui sonne tellement mal que ça finit par être drôle ou qui est tellement lourd que ça donne envie de fuir, tu remets tes 300 spectateurs dans la salle et tu leur fais subir la version suivante.
Quand à la fin de la récitation les filles commencent à se jeter sur toi en arrachant leurs vêtements, c'est que ça doit être bon.

Tu suis tous ces bons conseils avec une foi aveugle et sans te laisser distraire, et on voit ce que ça donne. Qu'est-ce que tu en penses ?

petit élève    Terça-feira, 17/10/2017 - 21:03

Ça va, les filles ont apprécié ? Wink smile
En tous cas ça fait du boulot en moins pour moi !

gelé -> glacé ?

in certain circles -> milieux ?

A quel point je suis devenu si désespéré -> le "si" est plutôt redondant

I'm losing this fight -> plutôt "je suis en train de perdre"

I'm trying hard -> j'essaye vraiment (je fais tout mon possible)

Down this long distance line -> "dans cette communication longue distance" (il parle toujours au téléphone. C'est à ça que je pensais dans mes bons conseils à 2 balles : il vaut mieux se représenter l'histoire que la chanson raconte, ça aide à rester cohérent dans la traduction)

Stop this heartbreak overload -> ça serait "surcharge de cœur brisé" mais il faudrait adapter : "arrête de réduire mon cœur en miettes" ou un truc du genre. Je ne vois pas trop ce que "overload" a à voir avec ses images de télégraphes et de lignes de téléphone de toute façon, alors autant adapter différemment.

Depuis que tu es partie
Loin -> au loin ?

No matter
What my friends say -> un peu trop mot à mot à mon avis. Plutôt "Même si mes amis disent le contraire" ou qq ch comme ça