Tu es seul à crier dans tes nuits (Yksin huudat sun yöt)

Tu es seul à crier dans tes nuits

Le lit est chauffé
Il te chatouille avec ses cheveux
Il verse du miel sur ton ventre
Alors tu te sens débile
L'odeur te rend débile

Et oui, tu sais qu'on t'envie, en chat
Tu te rallonges sous son bras
Tu veux baigner dans la sueur
Être fier et avoir de la hauteur

Encore un peu, un peu encore avec le temps qui reste
Encore un peu, un peu encore car…

Aussi vrai que le printemps dégèle les lacs
Avec autant de certitude on te disqualifiera
Et tu te bats et tu foules et tu frappes
Mais tu es seul à crier dans tes nuits
Aussi vrai qu'un naissant apprend à respirer
Avec autant de certitude on va te disqualifier
Et tu te bats et tu foules et tu frappes
Mais tu es seul à crier dans tes nuits

Tu envies tellement
Son oeuvre immense
Il te dévoile son âme
Ne craint-il pas
Que tu lui poignardes dans le dos

Tu ne mérites pas cette vie-là
Je le vois, le reste ne voit pas
Encore, ça te serre le crâne
Tu veux te redonner le moral

Encore un peu, un peu encore avec le temps qui reste
Encore un peu, un peu encore car…

Aussi vrai que le printemps dégèle les lacs

Submetido por benevoliste em Sexta-feira, 03/08/2012 - 18:37
Original:
Finlandês

Yksin huudat sun yöt

Mais traduções de "Yksin huudat sun yöt"
Finlandês → Francês - benevoliste
Comentários