I'm talking to you

Французкий

J'te Parle

(refrain)
Ce qui nous anime c'est le combat qu'on doit mener
Facile d'être lâche et d'abandonner
On s'doit d'en parler, de les déranger
Tout ça doit changer
On s'doit d'en parler, de les déranger

[Aketo]
J'ai le goût amer de la défaite, sa mère, la bouche pâteuse, la gerbe
A remplacer le venin je deviens ce que j'ai pas voulu être
J'ai voulu mettre un coup de frein, j'ai fini dans les roses
Les plus belles ont poussé dans la merde, on a mal fait les choses
C'est moi qui finis fané, j'savais qu'il fallait pas que je m'expose
Allez, parlez-moi, j'm'en bats les baloches
Tous mes ennemis voudraient que je raccroche
Les crampons, grand con, je te raccroche le pif, tu me fais mal à la caboche
La vie pue de la gueule, j'vais pas la galoche
Rap à la Gavroche, on vient pas passer la pommade
Dans les manifs c'est pas des slogans qui me faut, c'est des grenades
Enfoiré faut bien les dissuader, c'est comme ça qu'on négocie
Les boss qui licencient, séquestrez-les dans les usines
Ne me demande pas de pisser, j'ai du THC dans les urines
On subit mais on sublime, l'adversité faut la souligner
On est blacklistés et nos blases ils les ont surlignés
On se fait disquetter, il tentent de nous faire oublier

(refrain)

[Tunisiano]
J'viens de parler de ma mère, de mes khoyas, de mes criminels en herbe
6 du mat', paire de menottes, ce que le diable nous réserve
Ouvre les yeuz, vas-y prend note
Tu veux parler ? Vas-y parle bien sinon shut up
Je viens parler de mes potes qui aiment traîner tard le soir oui soirée réné
Classico et tous déchaînés; tends la patte gauche à Néné
Oui des mosquée sous scellé, d'une religion grillée
Qu'est ce que la laïcité quand on doit se cacher pour prier
Et parlez à voix haute, je viens parler à voix basse
Fils de lâche, me traite d'immigré, aimerait dénigrer ma race
Parle d'une époque de bé-chtar, un polar de gens soumis
Où le chef d'Etat prend le peuple pour Katsumi
Te parler de Mohamed Bouazizi, d'un peuple déçu
Je te parle de mon bled, d'un dictateur déchu
Oui à croire qu'on a ce qu'on mérite, histoire et périple mais c'est rien
Tuez-les tous - Dieu reconnaîtra les siens

(refrain)

[Couplet 3 - Soprano]
Je parle aux miens, menottés ou libres, sobres ou ivres
Armés d'un diplôme ou d'un calibre pour nourrir la miff'
Je parle de cette manie maladive, de courir derrière le bif
Prendre des risques, sortir le canif quitte à finir en préventive
Je te parle de faits divers, d'échec scolaire
D'atmosphère polaire que vivent les frères aux origines caniculaires
J'te parle de ces glaires que je lâche sur Hortefeux ou Guerlain
Je te parle de ces guerres, je te parle de mes frère palestiniens
Je te parle d'Afrique, de ses colonies, de son manque d'économie
Comparé à Rooney ou à Roni
Je te parle de Marine comme Bruel te parle de Dieudo
Je te parle de ma rime comme Bob Marley te parle de bédo
Oui je te parle de ma ville comme Cabrel te parlait de la petite Marie
Comme Jamel parlait de Withe Barry, l'ami
Je te parle de mes délires, de mes délits, de mon repenti
En gros je te parle de nos vies, sûrement de la tienne aussi

(refrain)

 Выравнивание
Английский

I'm talking to you

(chorus)
What drives us is the fight we have to engage in
Easy to be a coward and give up
We ought to talk about it, to disturb them
All this need to change
We ought to talk about it, to disturb them

[Aketo]
I have the bitter taste of defeat, damn, dry mouth, want to vomit
While replacing the venim, I'm becoming what I didn't want to be
I wanted to hit the breaks, I ended up in the bushes [roses]
The prettiest blossomed in crap, we did a lot of things
I'm the one who ends up withered, I knew I shouldn't have exposed myself
Go ahead, talk to me, I don't give a damn
All my ennemies wish I hang up the cleats [=threw in the towel] Dumb ass, I hang up your nose, you're giving me a headache
Life stinks, I'm not gonna frenchkiss it
Rap Gavroche's style, we're not here to sugarcoat it
In the protests, it's not slogans I need, it's grenades
Bastards, they need to be discourage, that's how you negociate
The bosses that are laying off, sequestrate them in the factories
Don't ask me to piss, I have THC in my urine
We endure, but we transcend, you have to underline adversity
We are blacklisted, and or names have been highlighted
We are being [???], they're trying to obliterate us

(chorus)

[Tunisiano]
I just talked about my mom, about my mates (homies?), about my wannabe criminals
6 am, handcuffs, what the devil has in store for us
Open your eyes, take notes
You want to talk? Go ahead, talk, or shut up
I just talked about my mates who like to hang around late at night
Yep [soirée réné???]
Classico and everyone's caight loose, hand over your left hand to Néné
Yes, mosques sealed, a religion grilled
What is secularism when you have to hide to pray
And speak loud, I'm here to speak low
Son of cowards, calling me an imigrant, wants to belittle my race
Talks of a fucked-up time, a thriller of submissive people
Where the head of state takes the people for Katsumi
Talking to you about Mohamed Bouazizi, disapointed people
I'm taling about my home, a fallen dictator
Yes, as if we got what we deserved, history and journey but it's nothing
Kill them all - God will recognize His own

(chorus)

[Soprano]
I'm talking to my own, handcuffed or free, sober or drunk
Armed with a diploma or a gun to feed the family
I'm talking about this sickening habit of running after money
Taking risks, getting the knife, even if it ends in jail
I'm talking about cases in the news, about school failures
About polar atmospheres that the brother from heatwave origins must live in
I'm taking about these mucus that I'm spitting on Hortefeux ou Guerlain
I'm talking about these wars, I'm talking about my Palestinian brothers
I'm talking about Africa, its colonies, its economy shortcomings
Compared to Roony or Romi
I'm talking about Marine as Bruel is talking about Dieudo,
I'm talking about my rhyme like Bob Marley talks about weed
Yes I'm talking about my city like Cabrel talks about the little Marie,
Like Jamel talks about White Barry, the friend
I'm talking about my delusions, my offences, my repentance
In short, I'm talking about our lives, and probably about yours too.

(chorus)

Добавлено dreadymorticia в пт, 09/11/2012 - 09:13
Комментарий:

Une idée sur comment traduire "On se fait disquetter"?

поблагодарили 2 раза
Гости поблагодарили 2 раз
0
Ваш рейтинг: Нет
Комментарии