Tränenregen (إلى الفرنسية ترجم)

الإعلانات
الألمانية

Tränenregen

Wir sassen so traulich beisammen
Im kühlen Erlendach,
Wir schauten so traulich zusammen
Hinab in den rieselnden Bach.
 
Der Mond war auch gekommen,
Die Sternlein hinterdrein,
Und schauten so traulich zusammen
In den silbernen Spiegel hinein.
 
Ich sah nach keinem Monde,
Nach keinem Sternenschein,
Ich schaute nach ihrem Bilde,
Nach ihren Augen allein.
 
Und sahe sie nicken und blicken
Herauf aus dem seligen Bach,
Die Blümlein am Ufer, die blauen,
Sie nickten und blickten ihr nach.
 
Und in den Bach versunken
Der ganze Himmel schien
Und wollte mich mit hinunter
In seine Tiefe ziehn.
 
Und über den Wolken und Sternen,
Da rieselte munter der Bach
Und rief mit Singen und Klingen:
Geselle, Geselle, mir nach!
 
Da gingen die Augen mir über,
Da ward es im Spiegel so kraus;
Sie sprach: Es kommt ein Regen,
Ade, ich geh nach Haus.
 
تم نشره بواسطة TaeyangTaeyang في الجمعة, 07/12/2018 - 21:34
إلى الفرنسية ترجمالفرنسية (metered, poetic, rhyming, singable)
Align paragraphs
A A

Pluie de larmes

النسخ: #1#2
Nous étions assis là, côte à côte,
Sous le candide couvert des bois,
Contemplant, parmi les herbes hautes,
Le ruisseau qui divaguait parfois.
 
S'était aussi invitée la lune,
Et sa suite d'étoiles menues ;
Ensemble, elles contemplaient, chacune,
Le miroir argenté ingénu.
 
Mais je ne voyais pas la brillance
Ni le faste des astres des cieux :
Car me subjuguait, dans le silence,
Le reflet transparent de ses yeux.
 
Et tandis qu'elle hochait la tête
Dans les eaux du ruisseau bienheureux,
Sur la berge, de frêles fleurettes
La suivaient de leur doux regard bleu.
 
Et le ciel, englouti sans limites,
Paraissait, dans l'humide fraîcheur,
M'adresser une pressante invite :
Viens, rejoins l'obscure profondeur.
 
Débordant étoiles et nuages,
Le ruisseau chantait dans le sous-bois,
M'entraînant dans son vagabondage :
Compagnon, mon compagnon, suis-moi !
 
Les larmes ont franchi mes paupières,
Le miroir brusquement s'est brouillé ;
Elle a dit : il pleut sur la rivière,
Bonne nuit, je rejoins mon foyer.
 
Говорят: в конце концов правда восторжествует, но это неправда. (А. П. Чехов)
تم نشره بواسطة JadisJadis في الأثنين, 20/05/2019 - 14:41
تم تعديله آخر مرة بواسطة JadisJadis في الجمعة, 24/05/2019 - 06:48
تعليقات الكاتب:

J'ai remplacé après coup "acquiesçaient par "la suivaient" en S4, L4.

ترجمات أخرى للأغنية "Tränenregen"
الفرنسية M, P, R, SJadis
التعليقات
JadisJadis    الثلاثاء, 21/05/2019 - 07:59

J'ai un doute sur "Da gingen die Augen mir über", je n'ai pas trouvé l'interprétation "mes yeux ont débordé de larmes", plutôt "je n'en ai pas cru mes yeux", voir ici , mais ce n'est pas très clair comme cela non plus.

Hubert ClolusHubert Clolus    الثلاثاء, 21/05/2019 - 08:08

Certes, mais comment faire le lien avec '' firent onduler''? Les larmes brouillent la vue, c'est plus clair et puis, la déception est plus grande.

JadisJadis    الثلاثاء, 21/05/2019 - 08:20

Si l'interprétation "mes yeux ont débordé de larmes" est correcte, alors ça pourrait se comprendre : il voit la surface de l'eau brouillée, par ses larmes croit-il, mais en fait c'est parce qu'il commence à pleuvoir, ou du moins c'est ce que dit sa copine. Toutefois on ne voit pas bien pourquoi il se met à pleurer (de bonheur ? d'émotion peut-être ; ou parce qu'il comprend que ce bonheur est illusoire, et qu'il va être amené à repartir vers d'autres cieux ?), et surtout je ne trouve pas d'attestation de cette interprétation (mais j'ai peut-être mal cherché). Il faudrait demander son avis à un germanophone. Il est vrai que le titre ("Tränenregen") irait dans ce sens.

JadisJadis    الثلاثاء, 21/05/2019 - 09:55

Habe schon zugehört, doch hilft mir Koreanisch wenig... Regular smile

Natur ProvenceNatur Provence    الثلاثاء, 21/05/2019 - 10:15

???????? Fritz Wunderlich singt deutsch! Aber darum ging es mir nicht: Das andere Video funktioniert bei mir nicht.

JadisJadis    الثلاثاء, 21/05/2019 - 12:34

Ja klar, er singt deutsch, nur sind die Untertitel auf koreanisch. Das erste Video läuft bei mir auch nicht.

Natur ProvenceNatur Provence    الثلاثاء, 21/05/2019 - 10:05

Das Gedicht ist aus sich heraus schwer zu verstehen und sollte imo aus dem Kontext der Sammlung: "Die schöne Müllerin" interpretiert werden, siehe z.B. https://de.wikipedia.org/wiki/Die_schöne_Müllerin
Der Text des Zyklus: http://www.deutsche-liebeslyrik.de/muller_wilhelm_mullerin.htm

Die Überschrift "Thränenregen" lässt schon darauf schließen, dass mit "gingen die Augen über" nicht das landläufige Verständnis gemeint sein kann, sondern dass er, der unglücklich verliebt ist, zu weinen beginnt und sich bald darauf in dem Bach ertränkt (letztes Gedicht "Des Baches Wiegenlied")

Hubert ClolusHubert Clolus    الثلاثاء, 21/05/2019 - 10:41

dois-je réécrire : mes yeux regardèrent au loin
des rides apparurent
elle dit : il pleut .......etc ?

Natur ProvenceNatur Provence    الثلاثاء, 21/05/2019 - 12:04

Je trouve ta traduction bonne, bien inspiré, mais pas littérale.
La strophe: Mais des pleurs me montèrent aux yeux, Firent onduler le miroir, . Quand elle parla: il pleut,
me semble mieux que ton propos de réécriture

JadisJadis    الثلاثاء, 21/05/2019 - 12:29

A la lumière des explications et documents fournis par @Natur Provence, je dirais que le sens littéral de cette strophe serait à peu près :

Alors mes yeux ont débordé de larmes,
Alors des rides ont couvert le miroir (de l'eau)
Elle dit : une averse arrive,
Adieu, je rentre chez moi.

L'astuce, c'est qu'il fallait chercher "die Augen liefen mir über" plutôt que "gingen mir über", qui n'est pas l'expression habituelle. Mais comme je le subodorais (je ne connaissais pas le contexte), le ruisseau appelle le jeune homme, qui finira par s'y noyer, donc : amour impossible, etc.

Il n'y a plus qu'à tourner ça joliment... Je vais essayer de modifier ma version. Merci à Natur Provence pour cet éclairage.

(Edit) Bon, j'ai changé les deux vers concernés. Ce n'est pas 100% littéral, mais ça m'a l'air de coller avec le reste. Par ailleurs, toute la traduction est en vers de 9 syllabes (ce qui la rend compatible avec la mélodie), et les rimes de chaque strophe sont bâties sur le système : FMFM, comme en allemand.