الإعلانات

Tamm Kreiz (إلى الفرنسية ترجم)

بريتونية
A A

Tamm Kreiz

Me 'm eus ur galonig ardant
Na rafen ket evit arc’hant
 
Evit arc'hant nag evit aour
Na rafen ket ma c'halon baour
 
D’un ever gwin deus ar re washañ
Am eus roet evit netra
 
Ret eo din sevel mintin mat
Ha mont d'ar park da labourat
 
An dud yaouank pa zimezont
Na soñjont ket petra ' reont
 
Ha krediñ ' ra an dudoù kaezh
A gouezh an aour deus beg ar gwez
 
تم نشره بواسطة Petro_FR76Petro_FR76 في الجمعة, 14/08/2020 - 19:46
إلى الفرنسية ترجمالفرنسية
Align paragraphs

Contredanse (*)

J'ai un petit coeur ardent
que je ne vendrai pas pour de l'argent.
 
Ni pour de l'argent ni pour de l'or
je ne vendrai mon pauvre coeur
 
A un buveur de vin de la pire espèce
je l'ai donné pour rien
 
Je dois me lever tôt le matin
et aller travailler aux champs
 
Quand ils se marient, les jeunes gens
ne réalisent pas ce qu'ils font
 
Et les pauvres gens s'imaginent
que l'or tombe du haut des arbres
 
شكراً!
thanked 3 times
تم نشره بواسطة PaotrLaouenPaotrLaouen في الأثنين, 05/10/2020 - 17:58
Added in reply to request by Petro_FR76Petro_FR76
تعليقات الكاتب:

(*) Le "tamm-kreiz" est un morceau de danse lente qui vient s'insérer entre deux morceaux de rythme plus vif. "Contredanse" est une traduction très approximative.

الإعلانات
Les Ramoneurs de Menhirs: Top 3
التعليقات
SarasvatiSarasvati    الأثنين, 05/10/2020 - 18:05

1&1J'ai un petit coeur ardent >cœur

2&2
je ne vendrai mon pauvre coeur>cœur

3&1A un buveur de vin de la pire espèce> À

PaotrLaouenPaotrLaouen    الأثنين, 05/10/2020 - 21:51

La ligature "oe" n'est pas obligatoire en français. (Elle a longtemps été impossible avec les machines à écrire mécaniques.) Ce sont les correcteurs automatiques informatisés qui l'imposent abusivement.
L'accent sur les majuscules n'est pas obligatoire non plus, sauf sur le "é" final.
(D'après le Code typographique de l'Imprimerie nationale.)

SarasvatiSarasvati    الثلاثاء, 06/10/2020 - 11:27

Hi,
Le sujet a déjà été soulevé plusieurs fois..Moi je veux bien mais il faudrait peut-être mettre au clair ici sur LT
que faire ?
Pour ma part je suis pour les accent et la ligature même si je ne suis pas exemplaire en la matière.
Surtout pour le o dans e..il y a bien des touches sur le clavier pour le faire mais j'ai égaré ma note

Qui fait fois ? : l'académie française, le code typographique..
https://www.projet-voltaire.fr/culture-generale/accent-majuscules-capita...

Le débat est ouvert...

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 12:32

J'ai corrigé des épreuves toute ma vie, et pour moi l'Evangile, c'est le Code typo de l'I.N.
L'Académie édicte des prescriptions théoriques, souvent sur des fondements douteux, car il y peu de philologues au sein de cet auguste cénacle: ils sont aux Inscriptions et belles-lettres. Je crois qu'il n'y a que l'Imprimerie nationale (et la corporation des correcteurs typographiques) qui s'attache à édicter des règles pratiques.
Cela dit, il faut tenir compte des évolutions: nombre d'usages anciens ont dû être révisés avec l'apparition de la machine à écrire mécanique (j'ai quelque part un bouquin là-dessus; mais je n'arriverai jamais à retrouver la référence). Mais l'usage des ligatures "ae" et "oe" a souvent été discuté, du fait que dans les polices italiques et dans l'écriture "de ronde" (très en usage dans l'administration), elles sont pratiquement indiscernable. Si une anecdote peut être probante: ma propre mère, appelée "Marie Laetitia" par ses parents, a été enregistrée comme "Marie Loetitia" par l'employé d'Etat civil, et a dû supporter toute sa vie cet épouvantable barbarisme.
Pour ce qui est des majuscules accentuées, la problématique est différente. Elle se fonde essentiellement sur la gestion des polices typographiques traditionnelles (plomb, ou bois pour les corps d'affiche). Créer un caractère particulier pour des lettres acentuées dont la fréquence est minime constitue un gâchis énorme (en frais de fonte, et d'espace dans la casse). On a généralement évité, et les polices "physiques" comportant un "à" capital sont rarissimes. Chez les imprimeurs anciens les plus raffinés, on constate qu'ils recourent parfois à une police différente pour pouvoir introduire des capitales accentuées.
Mais vous avez raison: on peut discuter de ce sujet à perte de vue!

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 12:38

J'oubliais: pour ce qui est de LT, si déjà on pouvait déjà avoir un orthographe correcte (si l'on admet que ce qui précède relève de la typographie et non de l'orthographe), on aurait déjà accompli un joli travail. Quant à la ponctuation... Il ne faut tout de même pas rêver!

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 13:59

J'ai bien peur que le Code typographique de l'Imprimerie nationale exige bel et bien tous les accents qui « font partie intégrante de l'orthographe » (depuis des siècles maintenant).
Les correcteurs automatiques corrigent oe en œ ppur une bonne raison.

Les accents avaient disparu de l'usage courant à cause des contraintes de l'imprimerie (pas toujours assez de place parce que les machines étaient faites comme ça).
Mais nous sommes au XXIe siècle et ces contraintes ne sont vraiment plus d'actualité. À part sur les claviers azerty français (les pires de la francophonie) qui sont calqués sur les machines à écrire (par tradition et simplicité à l'époque).
Mon clavier de téléphones contient des centaines et des centaines de caractères œ Æ Åø ź ŝ ß
Il n'y a plus de raison de ne pas écrire « À » si on écrit « à ». Mettere à accent distinctif seulement sur les minuscules serait une règle un peu absurde.

L'article Wikipédia sur la question fournit énormément de sources institutionnelles et bibliovraphiques sur la question.

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:00

Je suis sans doute resté un peu arriéré et bloqué à ce que la mécanographie autorisait dans ma jeunesse.
Et pour tout avouer: je hais les diacritiques, qui amènent tantôt des assimilations abusives, tantôt des distinguos injustifiés. Le mode de tri alphabétique informatisé réserve d'étonnantes surprises à cet égard. Il fut un temps où Excel classait "ç" après "z". Les choses tendent s'améliorer, au prix de gros efforts de la part des concepteurs d'algorithmes.
A propos: avez-vous jamais songé à ce que coûte le "ù" du français, qui est utilisé dans un seul et unique mot dont la fréquence d'apparition reste très faible. Si l'on ajoute que cet accent grave n'a aucune valeur ni étymologique ni phonétique, on ne peut que rester perplexe.
Tiens, je viens de faire une expérience instructive, en effectuant une recherche sur "A la recherche du temps perdu" dans Google, en mode image: sur les pages de titre, l'accent sur le A n'apparaît que dans les éditions relativement récentes.

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:12

La partie sur À la recherche du temps perdu confirme ce qui a été dit plus haut.
Excel pouvait ce que son code lui disait. Les programmeurs font des erreurs et d'ailleurs leur travail est difficile (j'en sais quelque chose).

Je n'ai rien contre les diacritiques en général. Cependant, la distinction entre « à/a » et « ou/où » n'est peut-être pas essentielle et je serais bien d'accord pour la supprimer.
Après, je ne sais pas si ù « coute »* vraiment beaucoup mais justement, au lieu d'avoir une touche sur un azerty pour écrire un seul mot, les Français feraient mieux d'utiliser les claviers canadiens multilingues qui ont une touche « œ/Œ » et une touche « ç/Ç ».

*Comme vous n'aimez pas les diacritiques, j'écris selon les rectifications orthographiques de 1990, comme ça il y en a moins. Regular smile

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:12

J'oubliais:
l'origine de l'usage des ligatures "ae" et "oe" est à rechercher dans l'orthographe du latin, dans l'usage imprimé, et note que ces digraphes se prononcent "ê", sans diphtongaison.
Ceci pour le français, car dans d'autres langues ces ligatures ont un valeur spécifique ("æ" en vieil-anglais, par exemple).

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 16:17

* Qui se prononcent « é » /e/ plutôt.

Les ligatures font partie de l’orthogtaphe aussi (cf. Imprim. net., OQLF, etc.).
Cela provient de l’étymologie latine, mais comme tout le reste j’ai envie de dire. L’orthographe française est étymologisante et je le regrette beaucoup. Les italophones écrivent « comme ils prononcent » et s’en portent très bien.

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 18:02

Désolé. "ae" latin a évolué en "e" ouvert ("è") qui, en français, a donné "ie" (caelum > ciel comme mel > miel), tandis que le "e" fermé ("é") donnait finalement naissance à "oi" (résultat de l'évoution é > ei > oé > oi; pera > poire).
Sur bien des points, on appelle abusivement "orthographe" ce qui n'est que convention typographique. Pourquoi ne pas imposer l'emploi des ligatures "fl" et "fi", d'un usage courant en typographie, dans la pratique courante? C'est bien qu'il ne s'agit pas d'orthographe 'stricto sensu'.
Quant au caractère non phonétique de l'orthographe française, c'est une question qui réclamerait des pages et des pages - et même des thèses et des thèses. Je rappellerai simplement ici que si l'on écrit "oiseau", c'est qu'à l'époque où les usages graphiques se sont fixés (vers la fin du XIIIe siècle), on prononçait "oïzéaw". Depuis cette époque, la prononciation du français a terriblement évolué (autant que celle de l'anglais), tandis que celle de l'italien est restée extrêmement stable. Ce n'est donc pas par l'effet d'une volonté humaine que l'orthographe italienne est quasi phonétique.
Ces questions sont communes à un nombre énorme de langages; par exemple en irlandais, où l'on perpétue des usages graphiques datant du VIIIe siècle pour lutter contre l'éparpillement des dialectes; ou le grec dont la graphie moderne s'efforce de rester proche du système antique pour des raisons essentiellement idéologiques.

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:22

Pour le latin, je parle évidemment de la prononciation traditionnelle, éliminée au profit de la prononciation "restituée" au milieu du siècle dernier. Avant cela, "caelum" (pour lequel les philologues hésitent entre "cae-" et "coe-") se prononçait "sélom" à Paris, et "tchéloum" à Rome, avec dans tous les cas un "c" palatalisé ou assibilé, mais toujours suivi d'un simple "e".

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:27

Si on veut tenter d'arriver à un consensus sur cette question épineuse, je dirais que l'on peut considérer l'emploi des ligatures et des accents sur les capitales comme recommandables, mais non impératifs; et que le non-respect de ces recommandations ne saurait être regardé comme une faute.

PaotrLaouenPaotrLaouen    الثلاثاء, 06/10/2020 - 15:47

Apparemment, l'Imprimerie nationale a fait un aggiornamento de ses règles.
Je n'ai plus qu'à baisser pavillon...

JadisJadis    الثلاثاء, 06/10/2020 - 16:25

Pour info, sur Wikipédia francophone, la règle c'est d'utiliser les ligatures et les accents dans les titres. Bon, Wikipédia ce n'est pas la Bible non plus, mais c'est juste pour dire :
 Cœur , États-Unis... Éric Zemmour  (au hasard...)

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 19:19

Cette règle de Wikipédia provient d’ailleurs de l’Imprimerie nationale française, et de son code susmentionné, qui est la référence orthotypographique pour l’encycyclopédie en ligne (il en faut bien une) : Wikipédia:Conventions typographiques

Cette règle suit également les recommandations du Bureau de la traduction du Canada et de l’Office québécois de la langue française ainsi que plusieurs ouvrages de typographie que je pourrais ajouter.

silencedsilenced    الثلاثاء, 06/10/2020 - 18:15

Cet article de blog en parle assez bien et avec humour. "UN INTERNE TUE" vous lisez ça comment ? (sans tricher, hein !)

SarasvatiSarasvati    الثلاثاء, 06/10/2020 - 18:56

Cry smile C'est dans le troisième commentaire t'as fauché ma source..Non mais on voit bien que personne ne me lit.

Mais si vous savez comment tapez le o dans le e je suis preneuse. Car je fais toujours un copier coller

Je l'ai lu comme un médecin interne qui tue quelqu'un..évidemment ce n'est pas la bonne réponse

silencedsilenced    الثلاثاء, 06/10/2020 - 19:01

La honte est sur moi. Pardon.

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 19:25

Si c’est parce que tu utilises cet horrible clavier d’ordi français azerty, il faut changer pour un qwerty canadien multilingue ! Enfin, c’est mon avis. ^^
Moi, j’appuie juste sur « œ » et ça fait « œ ». Je peux même le mettre en majuscule aussi facilement que A.

Enfin bon, assez de pub pour le qwerty canadien.

En attendant,
Alt+0156 = œ
Alt+0140 = Œ

(Sous Windows.)

silencedsilenced    الثلاثاء, 06/10/2020 - 19:33

Sinon il reste le correcteur orthographique de Firefox (ou autre, j'imagine qu'ils en ont tous).
J'avoue que c'est à lui que je délègue le travail de remplacer Ca par Ça et coeur par cœur.

ÉdanaÉdana    الثلاثاء, 06/10/2020 - 20:41

Ah oui bien sûr, il y a ça aussi.

JadisJadis    الأربعاء, 07/10/2020 - 05:46

Moi je suis resté assez primitif, j'utilise généralement la fonction Insérer / Caractères spéciaux de Open Office (et pareil pour les caractères cyrillliques, soit dit en passant). Toutefois, pour "cœur" ou "œuf", Open Office Writer corrige tout seul apparemment. Je suis infoutu de me surcharger la mémoire avec les codes Alt qui vont bien, à part le Ç (Alt-128) que j'ai fini par retenir.

SarasvatiSarasvati    الثلاثاء, 06/10/2020 - 20:05

Teeth smile Point de honte ici, ça ne sert à rien seul qu'à désinhiber toute créativité pour avancer

SarasvatiSarasvati    الثلاثاء, 06/10/2020 - 19:34

J'ai un qwerty espagnol. Mais merci pour l'info.
Le Ç je l'ai

Petro_FR76Petro_FR76    الأثنين, 26/10/2020 - 22:12

Quel débat linguistique passionné ! En tout cas, trugarez vras PaotrLaouen !!

Read about music throughout history