Нам с тобой (Nam s toboy) (превод на Френски)

Advertisements

Нам с тобой (Nam s toboy)

Здесь не понятно, где лицо, а где рыло,
И не понятно, где пряник, где плеть.
Здесь в сено не втыкаются вилы,
А рыба проходит сквозь сеть.
И не ясно, где море, где суша,
Где золото, а где медь.
Что построить, и что разрушить,
И кому, и зачем здесь петь?
 
Нам с тобой: голубых небес навес.
Нам с тобой: станет лес глухой стеной.
Нам с тобой: из заплеванных колодцев не пить.
План такой – нам с тобой...
 
Здесь камни похожи на мыло,
А сталь похожа на жесть,
И слабость, как сила,
И правда, как лесть.
И не ясно, где мешок, а где шило,
И не ясно, где обида, а где месть.
И мне не нравится то, что здесь было,
И мне не нравится то, что здесь есть.
 
Нам с тобой: голубых небес навес.
Нам с тобой: станет лес глухой стеной.
Нам с тобой: из заплеванных колодцев не пить.
План такой – нам с тобой...
 

Toi et moi

Ici, on ne sait pas où est le visage et où est la gueule,
Et on ne sait pas où est la carotte et où est le fouet.
Ici, les fourches ne s'enfoncent pas dans le foin,
Et les poissons passent à travers les filets.
Et on ne voit pas bien où est la mer et où est la terre ferme,
Où est l'or et où est le cuivre.
Que construire et que détruire?
Et pour qui? Et pourquoi chanter ici?
 
Pour toi et moi: la voûte des cieux bleus.
Pour toi et moi: la forêt deviendra un mur nu.
Pour toi et moi: ne pas boire du puits dans lequel des gens ont craché.
Ce plan, c'est pour toi et moi...
 
Ici, les pierres ressemblent à du beurre,
Et l'acier ressemble à de la tôle,
Et la faiblesse est comme la force,
Et la vérité comme de la flatterie.
Et on ne voit pas bien où la vérité peut éclater,
Et on ne voit pas bien où est l'offense et où est la vengeance.
Et je n'aime pas ce qu'il y avait ici,
Et je n'aime pas ce qu'il y a ici.
 
Pour toi et moi: la voûte des cieux bleus.
Pour toi et moi: la forêt deviendra un mur nu.
Pour toi et moi: ne pas boire du puits dans lequel des gens ont craché.
Ce plan, c'est pour toi et moi...
 
Пуснато от purplelunacypurplelunacy в Пет, 15/02/2013 - 16:25
Коментари