Dāvāja Māriņa (ফরাসী অনুবাদ)

Advertisements
ফরাসী অনুবাদফরাসী
A A

Mârina a donné

Lorsque j'étais enfant, enfant
Et quelqu'un me causait de la peine
Je me dépêchais, dépêchais
De chercher ma mère tout de suite
Pour m'accrocher, m'accrocher
À son tablier
Alors ma mère, ma mère me
Disait en riant comme ça :
 
Mârina* a donné, a donné, a donné
La vie à une fille, à une fille, à une fille
Mais elle a oublié, a oublié, a oublié de donner
Le bonheur à la fille, à la fille, à la fille
 
Alors le temps court, le temps court
Et ma mère n'est plus à mes côtés
Je dois toute seule, toute seule
M'occuper de tout maintenant
Mais aux moments, aux moments
Où mon cœur est accablé de douleur
Moi, je me dis, je me dis
En riant comme ça :
 
Mârina a donné, a donné, a donné
La vie à une fille, à une fille, à une fille
Mais elle a oublié, a oublié, a oublié de donner
Le bonheur à la fille, à la fille, à la fille
 
J'avais tout oublié, tout oublié
au milieu des soucis quotidiens
Mais tout à coup, tout à coup
Je tressaille de surprise
Car j’entends, car j’entends
Que tout en jouant
Tout doucement, tout doucement
C’est déjà ma fille qui murmure en souriant :
 
Mârina a donné, a donné, a donné
La vie à une fille, à une fille, à une fille
Mais elle a oublié, a oublié, a oublié de donner
Le bonheur à la fille, à la fille, à la fille
 
vilkacisvilkacis দ্বারা রবি, 09/03/2014 - 22:22 তারিখ সাবমিটার করা হয়
vilkacisvilkacis সর্বশেষ সম্পাদনা করেছেন শনি, 09/11/2019 - 17:10
লেখকের মন্তব্য:

* Mârina (ou Mâra) est une déesse lettonne qui prend soin surtout de femmes

লাত্ভীয়লাত্ভীয়

Dāvāja Māriņa

মন্তব্যসমূহ
JadisJadis    শুক্র, 08/11/2019 - 18:45

Je ne peux pas juger de la traduction du letton, mais je peux signaler quelques améliorations possibles en français :
quelqu'un me causait la peine > quelqu'un me causait de la peine
ma mère n'est déjà pas à côté > ma mère n'est plus à mes côtés
Je dois toute seule, toute seule / Parvenir à tout, maintenant > peut-être "m'occuper de tout maintenant" ?

Il y aurait quelques autres passages à améliorer un peu, mais il faudrait bien comprendre le texte letton pour ne pas dire de bêtises.

vilkacisvilkacis    শুক্র, 08/11/2019 - 19:17

Merci beaucoup ! Regular smile

Quels sont les passages à améliorer ?
Je peux tenter d'expliquer le texte Regular smile

JadisJadis    শুক্র, 08/11/2019 - 21:46

La dernière strophe ("J'en avais tout oublié...") n'est pas entièrement claire (même si on comprend le sens général).

vilkacisvilkacis    শুক্র, 08/11/2019 - 22:14

Elle chante "J'avait tout oublié, oublié…" Sans "en" en fait. Il n'y pas de "en" en letton Regular smile
Le "tout" doit être cette petite chanson que chantait sa mère et que soudainement, elle entend de nouveau.

JadisJadis    শনি, 09/11/2019 - 07:44

Je pense que "je tressaille par surprise" serait plutôt "je tressaille de surprise (par exemple). On dit "attaquer par surprise", mais pas "tressaillir par surprise". Wink smile
 
Et "que tout jouant" est probablement "tout en jouant" ? (=while playing)
 
"En ayant des soucis quotidiens" : on dirait plutôt "au milieu des soucis quotidiens" (par exemple)
 
Pour le vers "J'en avais tout oublié, j’en avais tout oublié", en fait on ne sait pas très bien à quoi fait référence le pronom "en", et je pense qu'on peut simplifier en disant simplement : "J'avais tout oublié, tout oublié" (plus court, comme en letton)
 
Bref, ce sont surtout des tournures françaises qu'on peut améliorer. J'ai essayé de passer le texte dans GT, mais là le résultat est carrément incompréhensible ! Sad smile
 
En tout cas bravo pour le travail fourni, c'est très intéressant !
 

vilkacisvilkacis    শনি, 09/11/2019 - 14:30

Merci beaucoup !
Ce doit être mieux maintenant Regular smile

Mais GT ne comprend pas le letton, c'est vrai Regular smile
C'est dur pour lui à comprendre que "Jean donne une pomme à Pierre" peut être dit de 24 façons différentes :
Jānis dod ābolu Pēterim
Jānis dod Pēterim ābolu
Jānis ābolu dod Pēterim
Jānis ābolu Pēterim dod
Jānis Pēterim dod ābolu
Jānis Pēterim ābolu dod
Dod Jānis ābolu Pēterim
Dod Jānis Pēterim ābolu
Dod ābolu Jānis Pēterim
Dod ābolu Pēterim Jānis
Dod Pēterim Jānis ābolu
Dod Pēterim ābolu Jānis
Ābolu Jānis dod Pēterim
Ābolu Jānis Pēterim dod
Ābolu dod Jānis Pēterim
Ābolu dod Pēterim Jānis
Ābolu Pēterim Jānis dod
Ābolu Pēterim dod Jānis
Pēterim Jānis dod ābolu
Pēterim Jānis ābolu dod
Pēterim dod Jānis ābolu
Pēterim dod ābolu Jānis
Pēterim ābolu Jānis dod
Pēterim ābolu dod Jānis
Teeth smile

JadisJadis    শনি, 09/11/2019 - 15:01

Omg smile Omg smile
Oui, ça m'a l'air tout à fait bien maintenant. Peut-être une dernière nuance (mais c'est pour pinailler), au lieu de :
"a oublié de donner / Du bonheur à la fille, à la fille, à la fille"
j'aurais peut-être plutôt dit :
"a oublié de donner / Le bonheur à sa fille, à sa fille, à sa fille".
 
La version française chantée par Dominique Moisan n'a pas grand-chose à voir... à part la mélodie ! Elle fait référence au peintre Niko Pirosmani.

vilkacisvilkacis    শনি, 09/11/2019 - 17:33

"a oublié de donner / le bonheur à LA fille, à LA fille, à LA fille"
Pour la déesse (Mâra), elle n'est vraiment pas SA fille.
En fait, il y a une autre déesse - Laïma qui donne le bonheur. Le mot "laime" veut dire "bonheur".
L'auteur aura confondu les déesses Regular smile

JadisJadis    শনি, 09/11/2019 - 17:37

Ah OK, alors tout va bien ! (bon, et que Mâra et Laïma se débrouillent entre elles Regular smile )