Inno della canaglia (ফরাসী অনুবাদ)

  • শিল্পী: Pietro Gori (Ernesto Antonio Pietro Giuseppe Cesare Augusto Gori )
  • ফিচারিং শিল্পী: Pardo Fornaciari & Marco Del Giudice
  • গান: Inno della canaglia
Advertisements
ইতালীয়

Inno della canaglia

O fratelli di miseria,
o compagni di lavoro
che ai vigliacchi eroi dell'oro
deste il braccio ed il vigor
 
O sorelle di fatica,
o compagne di catene
nate ai triboli e alle pene
e cresciute nel dolor
 
Sù moviamo alla battaglia
vogliam vincere o morire
Sù marciam santa canaglia
e inneggiamo all'avvenir
 
Noi la terra fecondiamo
noi versiam sudore e pianto
per ornar d'un ricco manto
questa infame civiltà
 
Le miniere, le officine
le risaie, i campi, il mare
ci hanno visto faticare
per l'altrui felicità
 
I padroni ci han rubato
sul salario e su la vita
ogni gioia ci han rapita
ogni speme ed ogni ardor
 
Le sorelle ci han sedotte
o per fame le han comprate
poi nel trivio abbandonate
senza pane senza onor
 
Sù moviamo alla battaglia
vogliam vincere o morir
Sù marciam santa canaglia
e inneggiamo all'avvenir
 
I signori ci han promesso
eque leggi e mite affetto
ed i preti ci hanno detto
che ci attende un gaudio in ciel
 
E frattanto questa terra
di noi poveri è l'inferno
sol pei ricchi è il gaudio eterno
de la vita e de l'avel
 
Se noi scienza e pan chiedemmo
ci buttaron su la faccia
un insulto e una minaccia
nel negarci scienza e pan
 
Se ribelli al duro giogo
obliammo le preghiere
ci hanno schiuso le galere
e ribelli fummo invan
 
Sù moviamo alla battaglia
vogliam vincere o morire
Sù marciam santa canaglia
e inneggiamo all'avvenir
 
Se scendemmo per le vie
i fratelli a guerra armata
dei fratelli ammutinati
venner le ire ad affrontar
 
Mentre i ricchi dai palagi
che per loro abbiam costrutto
senza pietà e senza lutto
ci hanno fatto mitragliar
 
Innalziam le nostre insegne
sventoliamo le bandiere
le orifiamme rosse e nere
de la balda nova età
 
Combattiam per la giustizia
con l'ardor della speranza
per l'umana fratellanza
per l'umana libertà
 
Sù moviamo alla battaglia
vogliam vincere o morire
Sù marciam santa canaglia
e inneggiamo all'avvenir
 
Combattiam finché un oppresso
sotto il peso della croce
levi a noi la flebil voce
fin che regni un oppressor
 
Splenda in alto il sol lucente
de la Idea solenne e pia
Viva il sol dell'Anarchia
tutto pace e tutto amor
 
Valeriu RautValeriu Raut দ্বারা বৃহস্পতি, 07/02/2019 - 12:22 তারিখ সাবমিটার করা হয়
সাবমিটার এর মন্তব্য:

Una canzone anarchica, conosciuta anche come Marcia dei Ribelli.
Anno 1891.
Musica di Carlo della Giacoma.

Align paragraphs
ফরাসী অনুবাদ

L'hymne de la canaille

Ô frères de travail,
compagnons de misère,
Qui aux lâches héros de l'or,
Donnez vos bras et vos forces ;
 
Ô sœurs d'effort,
Ô compagnes de chaînes
Nées dans les tourments et dans les peines,
Et grandies dans la douleur.
 
Allons alors à la bataille ! …
Vaincre ou mourir,
Debout, sainte canaille,
C'est la chanson de l'avenir.
 
Nous fécondons la terre ;
Sueur et pleurs, nous versons
Pour orner de riches parures
Cette infâme civilisation.
 
Les mines et les ateliers,
Les rizières, les champs, les océans,
Nous ont vu peiner
Pour le bonheur des puissants.
 
Tout le bonheur, ils nous ont ôté,
Tout espoir et toute envie.
 
Nos sœurs, ils ont séduites
Ou par la faim, ils les ont obligées,
Puis abandonnées ensuite,
Sans pain et déshonorées.
 
Allons alors à la bataille ! …
Vaincre ou mourir,
Debout, sainte canaille,
C'est la chanson de l'avenir.
 
Les messieurs nous ont promis
Lois équitables et douce affection
Et les prêtres nous ont dit
Qu'au ciel, la joie nous aurons.
 
Et entre-temps sur cette terre
Pour nous pauvres, c'est l'enfer ;
Pour les riches, la joie profonde,
Dans la vie et dans la tombe.
 
Quand nous demandions le pain et la science
Ils nous jetèrent au visage
Insultes, menaces et dédain
Nous refusant la science et le pain.
 
Quand rebelles au joug austère,
Nous oubliâmes les prières,
Ils nous ont entrouvert leurs prisons
Et rebelles en vain, nous pestons.
 
Allons alors à la bataille ! …
Vaincre ou mourir,
Debout, sainte canaille,
C'est la chanson de l'avenir.
 
Quand nous descendîmes dans la rue,
Des frères armés pour la guerre
Vinrent affronter les colères
De nos frères mutinés.
 
Tandis que les riches des palais,
Pour qui nous les avons édifiés,
Sans remords et sans pitié,
Nous ont fait mitrailler.
 
Levons nos enseignes,
Agitons nos drapeaux ;
Les étendards noir et rouge
De notre vaillant âge nouveau.
 
Combattons pour la justice
Avec l'ardeur de l'espérance,
Pour l'humaine fraternité,
Pour l'humaine liberté.
 
Allons alors à la bataille ! …
Vaincre ou mourir,
Debout, sainte canaille,
C'est la chanson de l'avenir.
 
Combattons tant qu'un opprimé
Sous le poids de la croix
Élève vers sa faible voix
Tant qu'un oppresseur pourra régner.
 
Que bien haut le soleil lumineux brille
De l'Idéal solennel pour toujours…
Vive le soleil de l'Anarchie,
Tout en paix et tout amour.
 
Valeriu RautValeriu Raut দ্বারা বৃহস্পতি, 07/02/2019 - 22:18 তারিখ সাবমিটার করা হয়
লেখকের মন্তব্য:

Traduction de Marco Valdo, 2015.

See also
মন্তব্যসমূহ