Soneto LXIV (Französisch Übersetzung)

Advertisements
Spanisch

Soneto LXIV

De tanto amor mi vida se tiñó de violeta
y fui de rumbo en rumbo como las aves ciegas
hasta llegar a tu ventana, amiga mía:
tú sentiste un rumor de corazón quebrado
 
y allí de la tinieblas me levanté a tu pecho,
sin ser y sin saber fui a la torre del trigo,
surgí para vivir entre tus manos,
me levanté del mar a tu alegría.
 
Nadie puede contar lo que te debo, es lúcido
lo que te debo, amor, y es como una raíz
natal de Araucanía, lo que te debo, amada.
 
Es sin duda estrellado todo lo que te debo,
lo que te debo es como el pozo de una zona silvestre
en donde guardó el tiempo relámpagos errantes.
 
Von malucamaluca am Sa, 05/01/2019 - 21:00 eingetragen
Französisch Übersetzung
Align paragraphs
A A

Sonnet LXIV - Ma vie, de trop d'amour ...

Ma vie, de trop d'amour est devenue couleur violette
et de cap en cap je suis parti comme les oiseaux
aveugles jusqu'à ce que j'atteigne ta fenêtre :
Sens-tu, mon amie, le souffle d'un cœur brisé ?
 
et des ténèbres-là contre ta poitrine, je me suis
éveillé, sans être ni savoir, m'en allant jusqu'à la tour
des blés, venu pour vivre entre tes mains,
je me suis, pour ton bonheur, élevé de la mer.
 
Personne ne peut dire ce que je te dois ; c'est clarté,
ce que je te dois, mon amour ; c'est racine originaire
d'Araucanie, ce que je te dois, ma bien-aimée.
 
Tout ce que je te dois, est sans aucun doute étoilé,
ce que je te dois est comme le puits d'une zone sauvage
en laquelle est gardée le temps des foudroyants éclairs.
 
Tous droits réservés © Christian Guernes (pour les traductions en français, sauf indication contraire ; lien vers le source, indication du commentaire,etc.)
Von GuernesGuernes am Mi, 20/03/2019 - 19:33 eingetragen
Weitere Übersetzungen von „Soneto LXIV"“
Französisch Guernes
Sammlungen mit "Soneto LXIV"
Siehe auch
Kommentare