Διαφήμιση

Éloge de la sieste ( Αγγλικά μετάφραση)

Γαλλικά
A A

Éloge de la sieste

Je veux faire aujourd'hui l'éloge de la sieste,
Havre voluptueux des lents après-midis,
Quand, dans la chambre obscure aux contours attiédis,
S'égare la parole et s'estompe le geste.
 
Derrière les volets baye le val agreste,
Et le corps dans les draps doucement s'engourdit ;
Sur le mol oreiller roule, du Paradis,
La houle du sommeil en divins anapestes.
 
Bienheureux, les yeux clos, on cesse de lutter ;
On survole, éthéré, des pays enchantés
Qu'un reste de raison nonchalamment effleure.
 
Cependant, les échos de bronze du clocher
Nous informent de loin qu'il est déjà cinq heures
Et que l'on pourra donc bientôt se recoucher.
 
Υποβλήθηκε από JadisJadis στις Κυρ, 15/11/2020 - 13:39
Επεξεργάστηκε τελευταία φορά από το χρήστη JadisJadis στις Παρ, 20/11/2020 - 10:19
Σχόλια συντάκτη:

Bayer (dated) = to sit idle, to gap at crows. Often confused with bâiller (= to yawn).

Αγγλικά μετάφρασηΑγγλικά (equirhythmic, Ποιητική μετάφραση, Ομιοκατάληκτη μετάφραση)
Αλφάδιασε τους παράγραφους

Praise the Nap

Εκδόσεις: #1#2
Today I want to be the herald of the nap,
This gorgeous haven through a lazy afternoon,
When the room, dim and warm, muffles like a cocoon
Unnecessary words, and unrest, in its wrap.
 
The shutters will conceal the ever-idle vale ;
The body in the sheets feels sluggish, hiding deep,
On the soft pillow rolls the gentle swell of sleep,
And its sweet undertow, like a celestial tale.
 
Full of bliss, eyelids shut, one would give in to slumber,
Flying over countries, flooded with grace and wonder,
One would brush by, before coming back to one's senses.
 
A bronze bell, moreover, tolls to keep us abreast,
Telling us from afar that the evening commences,
And that there lies in sight a pleasant night of rest.
 
Ευχαριστώ!
thanked 4 times
This is a poetic translation - deviations from the meaning of the original are present (extra words, extra or omitted information, substituted concepts).

L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient. (Charles Baudelaire)

Υποβλήθηκε από JadisJadis στις Δευ, 30/11/2020 - 16:01
Σχόλια συντάκτη:

Directly and unashamedly inspired by the version of [@silenced]

Μεταφράσεις του τραγουδιού ''Éloge de la sieste''
Αγγλικά E,R,PJadis
Σχόλια
silencedsilenced    Δευ, 30/11/2020 - 19:40

La partie swell/undertow est un peu étrange. Les deux se rapportent au sommeil, mais sans symboliser quelque chose de précis, a priori (la houle du sommeil et ses doux contre-courants). "and divine undertow", par exemple pour avoir une houle de sommeil et des contre-courants divins ?
"celestial tale" why not, mais ce n'est plus de la musique. Tu fais peu de cas de ton anapeste Wink smile

one would give in to slumber -> je compte 7 pieds (one/would/give/in/to/slum/ber). "one would yield to slumber" (succomber...) ou "you'd give in..." mais "you" casse un peu le ton, peut-être ?
Ceci dit, le "would" est un peu étrange. Comme si on parlait d'une rêverie où on ne succombe pas vraiment au sommeil ?

flying over countries floo / ded with grace and wonder -> "flooded" est à cheval sur la césure habituelle.

One would brush by, before coming back to one's senses -> On dirait plutôt quelqu'un qui pique du nez brièvement avant de se ressaisir. Cette idée de sommeil où affleurent encore quelques pensées conscientes est plus jolie, je trouve.

moreover -> "de plus" ce serait cohérent avec le "coming back to one's sense", mais on dirait que tout conspire au réveil. Pourquoi pas "however" ?

in sight there lies -> j'ai un doute. Ton poème fait la 4ème page de Google, c'est rarement bon signe de voir sa prose anglaise battre les aigrefins qui truquent les résultats de recherche Regular smile
"there lies something" ou "something is in sight" c'est ok, mais mélanger les deux ? J'aurais plutôt dit "there, in sight, lies...". Mais je me fais peut-être du souci pour rien.

JadisJadis    Τρί, 01/12/2020 - 09:40

Je ne prétends pas vouloir me mesurer à Byron, j'ai bien conscience que mon anglais est imparfait...
Merci pour les remarques. Je vais essayer de regarder tout ça à tête reposée, là je viens de changer mes roues pour des pneus neige, autre genre de sport... Il neige, c'est superbe, surtout que l'année dernière on n'a pas vu un flocon...

silencedsilenced    Τρί, 01/12/2020 - 10:10

Tu as mis la barre trop haut avec ton français, c'est bien fait pour toi ! Teeth smile
Profite bien de la neige pendant que les Parisiens se les caillent dans la grisaille.

JadisJadis    Τρί, 01/12/2020 - 15:10

Bon, alors :

- Je ne sais plus pourquoi j'ai mis "and its sweet undertow", mais "undertow" a priori signifie juste "courant (sous-marin)", pas spécialement "contre-courant"
 
- pour les anapestes dans la version française, c'était surtout pour la rime, donc ce n'est pas grave si c'est modifié à la traduction. Toutefois un anapeste est un terme définitionnel de la poésie qui évoque un rythme, et qui plus est un rythme bien particulier (ta la LAM ta la LAM), donc ça ne jurait pas trop avec la houle, puisque ça peut tout à fait évoquer le ballottement des vagues. Et le bruit des vagues peut lui-même être comparé à un conte céleste, à mon avis, d'autant que 'celestial' correspond bien à 'divin'. Mais j'avais surtout voulu proposer une rime un peu originale, qui sorte des reste, zeste, preste, leste, funeste et empeste, tous termes assez difficiles à caser dans le contexte d'ailleurs. (Il y avait aussi veste et proteste, même remarque).
 
- one would give in to slumber, l'accent tonique est sur la syllabe slum, ça écorche les oreilles de le faire porter par ber (sauf si on est Français, naturellement). C'est comme dans Le Corbeau d'Edgar Poe, un chef d'oeuvre rythmique et sonore à mon avis :
 Ah, distinctly I remember it was in the bleak December; (8 + 8)
 And each separate dying ember wrought its ghost upon the floor. (8 + 7)
Enfin bon, ici ça ne vaut pas tout à fait Edgar Poe, mais c'est l'idée... On ne peut pas appliquer directement les règles de la poésie française (comptage des syllabes) à la poésie anglo-saxonne, rythmique, mais de toutes façons, même en français :
"Un soir - t'en souvient-il ? / Nous voguions en silence", le 2ème hémistiche fait bien 6 syllabes (le e muet final de "silence" n'étant pas compté, même à Marseille)
 
- pour "would", je suis peut-être en-dehors des règles grammaticales, je l'ai mis à l'instinct, ça donne à mon avis (mais je peux me tromper) une impression d'indéfini, d'imprécision, d'irréalité
 
- fly-ing o-ver coun-tries / floo-ded with grace and wonder (6 + 6), mais je ne suis pas très satisfait de la syllabe "tries" à la fin du 1er hémistiche, parce que l'accent porte normalement sur "coun", pas sur "tries". Par exemple "The body in the sheets" me paraît meilleur de ce point de vue-là. Par contre je suis assez content de mon allitération (flying / flooded), et si je ne le dis pas, qui le dira ? Regular smile
 
- One would brush by, before coming back to one's senses : oui, j'ai tordu un peu le sens ici, et en plus on ne comprend pas tout de suite que "One would brush by" est le complément de "countries". Mais finalement : des pays qu'on effleure (en rêve) avant de revenir à soi, ça me paraît cohérent, non ?
 
- moreover : j'ai hésité. En fait, rythmiquement, "however" irait tout aussi bien, mais c'est plutôt sémantique ici : "cependant" en français peut marquer une opposition, mais aussi simplement une concomitance (= pendant ce temps-là, à ce moment-là), et c'est plutôt ce sens que je voulais privilégier que l'opposition. Mais ça se discute.
 
- in sight there lies : en tout cas "there lies in sight" est attesté dans une traduction de Virgile si je ne m'abuse : "There lies in sight an island well known to fame, Tenedos, (...)". Je pensais que l'inversion (in sight there lies) faisait plus chic, mais je vais la laisser tomber. Par contre "there, in sight, lies" me semble assez cacophonique.
 
D'une façon générale, mon opinion quand on traduit de la poésie rythmé et rimée est qu'il ne fait pas vouloir s'accrocher à tout prix au sens de chaque mot, il vaut mieux garder l'impression générale en plus de la musique. Certes, je n'ai pas la compétence pour  faire croire à un Anglo-saxon qu'il s'agirait d'un texte écrit à l'origine dans sa langue, mais ce serait un peu le but ultime (surtout que ça ne "sente pas la traduction" !)

 

silencedsilenced    Τρί, 01/12/2020 - 16:00

Les anapestes m'ont effectivement retourné la tête. J'avais pris ça pour de la musique. Apparemment c'est aussi utilisé pour des notes avec le même motif, mais c'est toujours une histoire de rythme de toute façon.

Mon sens poétique n'est pas meilleur en anglais qu'en français, et ma phonétique est catastrophique donc je ne peux que m'instruire. Regular smile

Le "would" me donne l'impression que quelque chose empêche de dormir, je lis ça comme un conditionnel (on s'endormirait [si seulement...]) mais mon sens de la langue n'est pas non plus infaillible.

des pays qu'on effleure (en rêve) avant de revenir à soi -> c'est bien ce que je comprends, mais c'était plutôt un compliment pour le français qu'une critique de l'anglais. Je trouve l'image vraiment jolie en français et plus neutre en anglais, mais c'est tout à fait cohérent dans les deux cas.

"meanwhile" (pendant ce temps, au même moment), peut-être ? "moreover" je comprends ça comme "de surcroît", "de plus", "en outre". Ça fait référence à autre chose qui produit déjà le même effet, comme s'il y avait déjà une autre raison de se réveiller que la cloche.

"lie in sight" c'est "être en vue", c'est l'ordre le plus naturel. Si on déplace le "in sight" devant le verbe, on commence à se demander si "in sight" est le complément de "lie" ou si "there" qualifie "in sight" pour changer le sens du complément ("there in sight" -> visible [depuis] ici [mais pas depuis là-bas]). Les virgules lèvent l’ambiguïté, mais c'est lourd. Je ne peux pas affirmer qu'un Anglais le lira de travers sans les virgules, mais ça me semble périlleux. C'est peut-être pour ça que cet ordre particulier n'est pas fréquent. Ça m'intéresserait vraiment d'avoir l'avis d'un Anglais.

JadisJadis    Τρί, 01/12/2020 - 16:18

Mais "meanwhile" ne fait que 2 syllabes. "Moreover", qui pourrait certes être remplacé par quelque chose de mieux, ajoute une nuance humoristique qui ne figure pas explicitement dans l'original, même si c'est sous-entendu : non seulement on vient de se taper une sieste royale (puisqu'il est déjà cinq heures), mais en plus on nous informe qu'on va bientôt pouvoir se recoucher, que demande le peuple ?

"there lies in sight", j'avais choisi ça à cause de la similitude avec "there is" (il y a), mais effectivement, peut-être qu'ici on comprend "there" plutôt dans son vrai sens, "là". Je suppose que ce ne sera pas mieux si on dit "there lies ahead" ?

Read about music throughout history