Nicolas ( Ολλανδικά μετάφραση)

Advertisements
Γαλλικά

Nicolas

Non ce n'est rien qu'une chanson qui revient quelquefois
Rien qu'un sourire, en souvenir d'un garçon d'autrefois
Quand mes jours sont gris
Qu'il neige sur ma vie, il revient dans ma mémoire
Au lycée Français un soir il m'attendait
Il souriait Nicolas
 
Nicolas, Nicolas, ma première larme ne fût que pour toi
On était, des enfants, notre peine valait bien celle des grands
Nicolas, Nicolas, c'était de l'amour, on ne le savait pas
C'est la vie, qui nous prend
Qui nous emmène où elle veut et où elle va
 
Un homme enfant, aux yeux trop grands, sur un quai, qui pleurait
Il a neigé, beaucoup depuis, sur là bas, sur Paris
Et il ne sait rien, de moi et de ma vie
Ce que je fais, qui je suis
Il ne connaît pas, l'autre Maritza, il garde la vraie là-bas
 
Nicolas, Nicolas mon premier chagrin s'appelle comme toi
Je savais, que jamais, je ne reviendrai ici auprès de toi
Nicolas, Nicolas c'était de l'amour, on ne le savait pas
C'est le temps, qui s'en va
Qui invente toutes nos peines et nos joies.
 
Nicolas, Nicolas, ma première larme ne fût que pour toi
On était des enfants, notre peine valait bien celle des grands
Nicolas, Nicolas, c'était de l'amour, on ne le savait pas
C'est la vie qui nous prend
Qui nous emmène où elle veut et où elle va
Nicolas, Nicolas.....
 
Υποβλήθηκε από Hramko στις Πέμ, 18/12/2014 - 16:48
Επεξεργάστηκε τελευταία φορά από το χρήστη Fary στις Δευ, 04/04/2016 - 15:20
Align paragraphs
Ολλανδικά μετάφραση

Nicolas

Nee, het is slechts een lied dat steeds terugkomt
Slechts een glimlach, bij de herinnering aan een jongen van vroeger
Als mijn dagen grijs zijn
Als het sneeuwt op mijn leven, komt hij terug in mijn herinnering
s' Avonds wachtte hij op me bij het Franse lyceum
Hij glimlachte Nicolas
 
Nicolas, Nicolas, mijn eerste traan vloeide voor jou
Wij waren kinderen, onze pijn was even hevig als die van volwassenen.
Nicolas, Nicolas, het was liefde, we wisten het niet
Zo is het leven dat ons pakt
Dat ons meeneemt waar ze wil en waar zij gaat
 
Een kinderlijke man, met te grote ogen, huilde op de kade
Het heeft sindsdien veel gesneeuwd, daar in Parijs
En hij wist niets, van mij en van mijn leven
Wat ik doe, wie ik ben
Hij kende haar niet, de andere Maritza, hij bewaakte de echte.
 
Nicolas, Nicolas, mijn eerste verdriet draagt jouw naam.
Ik wist dat ik nooit terug zou keren hier bij jou
Nicolas, Nicolas, het was liefde maar we wisten het niet.
Het is de tijd die verstrijkt
Die al ons verdriet en onze vreugde maakt.
 
Nicolas, Nicolas, mijn eerste traan vloeide voor jou
Wij waren kinderen, onze pijn was als van volwassenen
Nicolas, Nicolas, het was liefde maar we wisten het niet.
Zo is het leven dat ons leidt
Dat ons meeneemt waar ze wil en waar zij gaat
Nicolas, Nicolas
 
Υποβλήθηκε από Mack στις Σάβ, 12/01/2019 - 12:19
Προστέθηκε προς απάντηση στο αίτημα του Geheiligt
Σχόλια