The Swamp ( Γαλλικά μετάφραση)

Advertisements
Αγγλικά

The Swamp

Sunk in the turgid muck
I keel and squat in foot long thrusts
Toward the only place I feel no shame,
Or bidden by the buzzing stare
That cuts across the surface of the stagnant swamp.
 
Here three days no sun or rain
Breaks the mists that cling to my face.
No will to speed up or despair to drown,
Just constant ghosts in seas of brown.
My pace is tugged with desperate will
And a scream pukes from my lungs.
 
I wrench apart the vine and root
That keeps me from the comfort sounds
Of falling rain and leaves and the warmth of steely sun.
 
I find, dismayed, the tortured land,
Of burning bone and sea of flesh,
Echoing my former home.
Obliteration of stubborn hope forgotten
Nothing saved of savaged love,
Of life depraved.
 
I close my eyes, fall away.
Fall back into the swamp,
To sleep, to dream and forget
To float back to the start where I woke
In the turgid muck again.
 
To start my trudge again.
 
Keep me from peeling,
stop me revealing
Keep me relieving,
only deceiving.
 
Keep me from peeling,
Only revealing
Filthy relieving,
Don't be deceiving.
 
Lie still…
 
Υποβλήθηκε από Nephelith στις Τετ, 14/11/2018 - 18:34
Align paragraphs
Γαλλικά μετάφραση

Le marécage

Noyé dans une boue épaisse
Je flanche et tombe, dans des poussées de la longueur de mes pas
Vers le seul endroit où je n’ai pas honte,
Ni ne suis invité par le bourdonnement du regard fixe
Qui traverse la surface du stagnant marécage.
 
Là, trois jours sans soleil ni pluie
Pour briser la brume qui s’accroche à mon visage.
Pas de volonté d’accélérer ni le désespoir de couler,
Juste des fantômes dans des océans marron.
Mon rythme est tiré par une volonté désespérée
Et un cri est vomi de mes entrailles.
 
Je déchire la vigne et les racines
Qui me gardent des réconfortants sons
De la pluie qui tombe, des feuilles et de la chaleur du soleil d’acier.
 
Je trouve, consterné, la terre torturée,
D’os brûlants et de mer de chair,
Un écho de mon ancien foyer.
Oblitération d’un espoir acharné et oublié,
Rien n’est sauvé de l’amour déchiré,
De la vie dépravée.
 
Je ferme les yeux, et tombe,
Tombe à nouveau dans le marécage,
Pour dormir, pour rêver, oublier.
Pour flotter à nouveau à l’endroit de mon réveil,
À nouveau dans la boue vaseuse.
 
Pour commencer ma pénible traversée, à nouveau.
 
Garde-moi de m’effacer
Empêche-moi de me révéler
Garde-moi de me réjouir
Seulement de décevoir.
 
Garde-moi de m’effacer
Seulement me révéler
Immonde révélation
Ne sois pas décevante.
 
Ne bouge pas…
 
© Nephelith
Unless specified, this translation is my personal work. Please contact me before using it anywhere.
-----
Sauf contre-indication, cette traduction est mon travail personnel.
Merci de me contacter si vous souhaitez l'utiliser d'une quelconque manière.
Υποβλήθηκε από Nephelith στις Τετ, 14/11/2018 - 18:41
Σχόλια συντάκτη:

Gareth David-Lloyd a, lors d’une convention, donné une explication sur cette chanson : “Il s’agit de la vie. Quelqu’un qui est bloqué dans ce qu’il fait, puis qu’il se débloque, et se bloque à nouveau. La vie est une traversée d’un marécage, où les pas qu’on fait nous poussent parfois à retourner à la case départ, et tout recommencer, fastidieusement”.

Blue Gillespie: Κορυφαία 3
Σχόλια