Cheiro de relva (French translation)

Advertisements
Proofreading requested
French translation

Une odeur d'herbe

Que c'est bien d'être allongé au printemps.
Le matin, les rideaux de la véranda
Laissent entrer en partie l'aube
Et sur la couette bleutée
Dort calmement notre sœur la Lune.
 
Une odeur d'herbe
Et derrière le champ, la brise légère
Qui nous fait entendre les enfants
A déjà bercé des millons de bébés.
L'herbe cache les petites fleurs couvertes de rosée,
Presque toujours abandonnées
Sur les bords des chemins.
Dans la forêt, l'oiseau du matin,
Ouvre la fête avec son chant,
En réveillant toute la forêt.
Le torrent furieux s'agite
Et semble découvrir
la belle terre pleine d'herbe.
 
Le soleil rougeâtre se réchauffe et apparait,
Tout le monde remercie le verger
Pour les nids qu'il a abrité.
Les boutons d'or s'ouvrent sur leurs tiges
Où il y a les gouttes de rosées
De la nuit qui se termine.
 
Une odeur d'herbe,
Et derrière le champ, la brise légère
Qui nous fait entendre les enfants
A déjà bercé des millons de bébés.
L'herbe cache les petites fleurs couvertes de rosée,
Presque toujours abandonnées
Sur les bords des chemins.
Dans la forêt, l'oiseau du matin,
Ouvre la fête avec son chant,
En réveillant toute la forêt.
Le torrent furieux s'agite
Et semble découvrir
la belle terre pleine d'herbe.
 
Submitted by alain.chevalieralain.chevalier on Thu, 14/02/2019 - 08:38
The author of translation requested proofreading.
It means that he/she will be happy to receive corrections, suggestions etc about the translation.
If you are proficient in both languages of the language pair, you are welcome to leave your comments.
Portuguese

Cheiro de relva

More translations of "Cheiro de relva"
Paula Fernandes: Top 3
See also
Comments