Advertisement

Aber schön war es doch (French translation)

Advertisement
German

Aber schön war es doch

Aber schön war es doch 1963
 
Da ist der Weg, der letzte, den wir gingen,
da ist die Bank, da sagtest du: »Adieu«;
da steht der Baum, an dem die Blüten hingen,
die du mir gabst. Doch jetzt liegt darauf Schnee.
 
Aber schön war es doch,
aber schön war es doch,
und ich möcht' das noch einmal erleben.
Dabei weiss ich genau,
dabei weiss ich genau:
So was kann es doch einmal nur geben.
 
Es ging vorbei, wie Filme auf der Leinwand
Das Licht geht an und alles rings umher
Ist wie ein Buch mit goldbedrucktem Einband
Doch seine Seiten sind so grausam leer.
 
Aber schön war es doch,
aber schön war es doch,
und ich möcht' das noch einmal erleben.
Dabei weiss ich genau,
dabei weiss ich genau:
So was kann es doch einmal nur geben.
 
Ich kenn' die Fragen, die du einmal fragtest,
ich hab' die Antwort hier im Herzen drin.
Ich hör' das Wort, das du mir einmal sagtest,
doch leider hat's für mich nun keinen Sinn.
 
Aber schön war es doch,
aber schön war es doch,
und ich möcht' das noch einmal erleben.
Dabei weiss ich genau,
dabei weiss ich genau:
So was kann es doch einmal nur geben.
 
Aber schön war es doch,
aber schön war es doch,
und für dich steht die Tür immer offen.
Doch ich wage es nicht, doch ich wage es nicht,
doch ich wage es nicht mehr zu hoffen.
 
Submitted by Natur Provence on Thu, 15/06/2017 - 11:11
Align paragraphs
French translation

Mais c'était beau quand même

Mais c'était beau quand même 1963
 
Voilà le dernier chemin que nous avons suivi
Voilà le banc où tu m'as dis: « Adieu »
Voilà l'arbre qui portait les fleurs
Que tu m'as données, mais maintenant il est couvert de neige
 
Mais c'était beau quand même
Mais c'était beau quand même
Et je voudrais le vivre encore une fois
Même si je sais bien
Même si je sais bien
Que quelque chose comme ça n'arrive qu'une seule fois
 
Tout a défilé comme des films sur un écran
On rallume la lumière et toutes les choses autour de moi
Sont juste comme un livre avec une reliure dorée
Mais dont les pages sont affreusement vides
 
Mais c'était beau quand même
Mais c'était beau quand même
Et je voudrais le vivre encore une fois
Même si je sais bien
Même si je sais bien
Que quelque chose comme ça n'arrive qu'une seule fois
 
Je connais bien les questions que tu m'as posées une foie
Et je porte les réponses là dans mon cœur
J'entends le mot que tu m'as dit une fois
Mais, hélas, tout ça n'a plus aucun sens
 
Mais c'était beau quand même
Mais c'était beau quand même
Et je voudrais le vivre encore une fois
Même si je sais bien
Même si je sais bien
Que quelque chose comme ça n'arrive qu'une seule fois
 
Mais c'était beau quand même
Mais c'était beau quand même
Et ma porte sera toujours ouverte pour toi
Mais je n'ose pas, mais je n'ose pas
Mais je n'ose plus espérer
 
Submitted by mk87 on Sun, 22/04/2018 - 15:06
Comments
petit élève    Sun, 22/04/2018 - 15:50

Nice song, and a nice translation too.

que nous sommes allés -> would be "où nous sommes allés", but "que nous avons suivi/parcouru" is a lot better

il y a de la neige -> that's ok but maybe "il est couvert de neige" would sound a bit nicer

revivre encore une fois -> that's a bit redundant. rather "vivre encore une fois" or "vivre à nouveau"

Es ging vorbei, wie Filme auf der Leinwand -> "tout a défilé comme des images sur un écran" (that's the other auxiliary, "image" is a good metonymy for movies and the articles are a bit different)

alles rings umher
Ist wie ein Buch mit goldbedrucktem Einband
Doch seine Seiten sind so grausam leer. -> that's a nice metaphor, difficult to render.
my try: "et le monde autour de moi est comme un livre à la reliure dorée1 mais dont les pages sont terriblement/affreusement vides"

tu m'as posées une foi -> typo on "fois"

ça n'a aucun sens pour moi -> rather "il" (the word [makes no sense to me]). "ça" would refer to the situation as a whole, like "hearing the word [makes no sense to me]"

je n'ose plus de compter sur toi -> no "de" (je n'ose plus compter sur toi). Also "compter sur..." is rather "trust", "depend on" someone. Here I'd rather say "je n'ose plus t'attendre" or "je n'ose plus espérer ta visite".
Remaining as vague as the German (je n'ose plus espérer") is also possible, but "je n'ose plus l'espérer" would sound odd since "le" should refer to some precise event like "your visit" while the visit has only been implied by the door left open.

  • 1. or you can use the expression "doré sur tranche" if you prefer. It would sound very idiomatic but maybe a bit too literary
mk87    Sun, 22/04/2018 - 16:23

Thanks a lot!

alles rings umher/Ist wie ein Buch mit goldbedrucktem Einband/Doch seine Seiten sind so grausam leer --> I'd like to come across the idea that the letters on the cover are golden while the pages inside are empty.

ça n'a aucun sens pour moi --> I actually thought it's more like she's referring to the whole situation since "es hat keinen Sinn" is a common expression in German. If I read the sentence intuitively, to me it's not the word that doesn't make sense to her but the fact that he once said it is meaningless now. Maybe "tout ça n'a aucun sens pour moi" would work?

petit élève    Sun, 22/04/2018 - 17:30

I can't think of a simple way to say explicitly that the letters on the spine are golden. "doré sur tranche" means it's a luxury book with a golden cover, so it implies everything will be written in gold too, but that's about the only snappy expression I can think of.

"es" is a bit ambiguous, isn't it? I'll trust your native judgement on this though.
"tout ça n'a aucun sens" would be enough. You don't really need "pour moi", but adding it doesn't harm either.
Maybe "tout ça n'a plus aucun sens" would be more consistent with the story (it did make sense once)

mk87    Mon, 23/04/2018 - 04:16

Thank you!

mk87    Sun, 09/09/2018 - 15:38

Vielen Dank! Ich hatte ja viel Hilfe.