Zhuravli (Журавли) (French translation)

Advertisements
Russian

Zhuravli (Журавли)

Мне кажется порою, что солдаты,
С кровавых не пришедшие полей,
Не в землю нашу полегли когда-то,
А превратились в белых журавлей.
 
Они до сей поры с времен тех дальних
Летят и подают нам голоса.
Не потому ль так часто и печально
Мы замолкаем, глядя в небеса?
 
Летит, летит по небу клин усталый,
Летит в тумане на исходе дня,
И в том строю есть промежуток малый,
Быть может, это место для меня.
 
Настанет день, и с журавлиной стаей
Я поплыву в такой же сизой мгле,
Из-под небес по-птичьи окликая
Всех вас, кого оставил на земле.
 
Мне кажется порою, что солдаты,
С кровавых не пришедшие полей,
Не в землю нашу полегли когда-то,
А превратились в белых журавлей..
---------------------------------
 
Автор текста: Расул Гамзатов
Композитор: Ян Френкель
Исполняет: Марк Бернес
 
Last edited by Valeriu Raut on Wed, 25/04/2018 - 17:59
Align paragraphs
French translation

Grues

Versions: #1#2
Il me semble, parfois, que les soldats
Qui ne reviennent pas des champs ensanglantés,
Se sont couchés un jour, ailleurs que dans notre terre,
Et se sont transformés en grues blanches.
 
Depuis lors, et aujourd'hui encore,
Ils volent et nous font entendre leur voix.
N'est-ce pas pour cela que, si souvent,
Nous nous taisons pour regarder tristement le ciel?
 
Les grues lasses volent en V dans le ciel,
Dans le brouillard, à la tombée du jour,
Et il y a un petit espace dans cette formation,
Peut-être est-ce une place pour moi.
 
Le jour va se lever et, avec la volée de grues,
Je flotterai dans cette même brume bleuâtre,
En vous interpellant, comme un oiseau, dans le ciel,
Vous tous, que j'ai laissés sur terre.
 
Il me semble, parfois, que les soldats
Qui ne reviennent pas des champs ensanglantés,
Se sont couchés un jour, ailleurs que dans notre terre,
Et se sont transformés en grues blanches...
 
Submitted by purplelunacy on Mon, 01/10/2012 - 20:26
Last edited by purplelunacy on Mon, 22/10/2018 - 09:15
5
Your rating: None Average: 5 (1 vote)
Comments
Valeriu Raut    Fri, 18/07/2014 - 10:10

Ne se sont pas un jour (couché) couchés dans notre terre
(Il) Ils volent et nous font entendre leur voix

Je ne comprends pas : Les grues lassent volent

purplelunacy    Fri, 18/07/2014 - 12:50

Merci Valeriu! Je voulais écrire "lasses" en fait, "fatiguées"

Valeriu Raut    Fri, 13/11/2015 - 16:13

É, merci à toi.
Je traduirai cette chanson en roumain.
La version française m'aidera beaucoup.

Miquel    Mon, 22/10/2018 - 02:44

Très belle traduction dont j'ai beaucoup apprécié l'élégante fluidité.

Une proposition néanmoins pour:

....Мы замолкаем ,глядя в небеса ?
...Nous nous taisons quand nous regardons le ciel ?,

le gérondif pouvant en russe comme en latin avoir une valeur circonstancielle de temps, (le but, que vous donnez avec" pour" ,étant moins convaincant ).

Ensuite une interrogation sur un vers:

" ....u ,c журавлиной статей я поплыву в такой же сизой мгле...",

с n'indiquant pas l'origine mais l'accompagnement(instrumental et non génitif marquant l'origine),je proposerais :

"et dans la même obscurité bleutée je flotterai avec la volée de grues,...."

en gardant le sens poétique de мгла (syn.:сумрак,темнота,et non son sens premier de" brume" que je garderais néanmoins pour туман, un peu plus haut,au lieu de "brouillard ",moins musical).

Tout ceci n'étant que de petites retouches sur une bien belle étoffe...,dont on vous sait gré et dont on vous remerciera chaleureusement.

Miquel    Mon, 22/10/2018 - 02:18

Encore une interrogation:

Comment rendre la triple répétition de летит dans la troisième strophe?

Je propose en suivant votre ingénieuse traduction:

"Les grues lasses volent en V dans le ciel,
À la tombée du jour elles volent dans la brume ",
(ou: Elles volent dans la brume vespérale ?,.....mais je trouve cela un peu trop poétique pour le coup!).
.....
Qu'en pensez-vous?

Miquel    Mon, 22/10/2018 - 17:31

On vient de me faire remarquer qu'il est souhaitable de traduire журавли par: cigognes comme dans le titre français du célèbre film de Katalozov(1957):
"Quand passent les cigognes" / "Летят журавли".

Le mot" grues" est en effet peu élégant et équivoque en français.