Advertisements

Das letzte Lachen (French translation)

  • Artist: John Henry Mackay
  • Song: Das letzte Lachen
German
A A

Das letzte Lachen

Wenn hinter dir Jahre versunken sind,
Lange, lange und schwere Jahre;
Wenn zum Manne geworden das spielende Kind,
Der ernsthaft steht an der Jugend Bahre;
 
Wenn dich öfter und immer öfter erfasst
Ein seltsames, unerklärliches Bangen;
Wenn du spürst, wie das Leben dich schweigend hasst,
Da die Jahre der Freude dahingegangen;
 
Wenn die Rosen nicht mehr so berauschend blühn
Im Garten, im heimatlichen Garten;
Und die Sterne nicht mehr so verheißend glühn
Deinem Begehren und deinem Erwarten;
 
Wenn du erkennst, dass alles Flehn
Kein Bote des Glücks war, das du erträumt hast –
Dann wirst du eisig erschaudern, denn sehn
Wirst du, wieviel du verfehlt und versäumt hast!
 
Dann weißt du: Dein Traum ist für immer vorbei!
Nun kommen die kalten Tage, die wachen ...
Noch einmal lachst du. Es klingt wie ein Schrei. –
Das war dein letztes Kinderlachen ...
 
Submitted by BurgholdBurghold on Sat, 04/07/2020 - 23:11
French translationFrench
Align paragraphs

Le dernier rire

Quand les années se sont écoulées derrière toi,
De longues, longues, dures années ;
Quand est devenu un homme l'enfant qui joua
D'un air grave Il se retrouve à la civière de son enfance;
 
Si de plus en plus souvent tu es saisi
D'une étrange et inexplicable angoisse;
Quand tu sens que la vie en silence te haït,
Car les années de joie ont passé ;
 
Quand les roses ne fleurissent plus aussi exaltantes
Dans le jardin, le jardin de ta maison ;
Et les étoiles ne scintillent plus de si bonne augure
A ton désir et à ton aspiration ;
 
Lorsque tu te rends compte que toute supplication
n'était point messager du bonheur dont tu as rêvé -
Alors glacial, tu frémiras de peur en voyant
Tout ce que tu as raté et manqué !
 
Tu sauras alors: Ton rêve est révolu pour toujours !
À présent viennent les jours froids, les jours qui veillent
Une fois de plus, tu ris. On dirait un cri.
Ce fut ton ultime rire d'enfant.
 
Thanks!
thanked 1 time
Submitted by tedthetedtedtheted on Mon, 13/07/2020 - 16:59
Comments
silencedsilenced    Mon, 13/07/2020 - 20:00

an der Jugend Bahre -> la civière c'est franchement bizarre.
Ce ne serait pas plutôt "sur la tombe de la jeunesse", comme dans "von der Wiege bis zur Bahre" ?

haït -> hait ("haïr" a une conjugaison particulièrement farfelue!)

tu frémiras -> le passage au futur me choque un peu. La concordance des temps est très rigide en français alors qu'elle est particulièrement libre en allemand (même plus qu'en anglais). Je mettrais tout ce qui précède au futur, personnellement.

Tu sauras alors -> plutôt "tu le sauras alors :" ou "tu sauras alors que..."

les jours qui veillent -> "veiller" est ambigu ("ne pas dormir").
Je ne suis pas sûr de comprendre l'allemand. "Les jours qui montent la garde" ?
"Les jours qui te surveillent", peut-être ?

Read about music throughout history