Advertisements

Маленький мальчик в песочке играл (Malenʹkiy malʹchik v pesochke igral) (French translation)

Маленький мальчик в песочке играл

Маленький мальчик в песочке играл,
Тихо подъехал к нему самосвал.
Не было слышно ни крика, ни стона,
Только сандали торчат из бетона.
 
Submitted by Skirlet HutsenSkirlet Hutsen on Tue, 29/09/2020 - 13:01
French translationFrench (metered, poetic, rhyming)
Align paragraphs

Un garçonnet s'amusait dans le sable

Un garçonnet s'amusait dans le sable,
La bétonneuse arriva, implacable.
On n'entendit pas un cri, pas un son...
Seuls deux souliers dépassaient du béton.
 
Thanks!
thanked 3 times
This is a poetic translation - deviations from the meaning of the original are present (extra words, extra or omitted information, substituted concepts).

Russie virtuelle

Submitted by Skirlet HutsenSkirlet Hutsen on Tue, 29/09/2020 - 13:03
Author's comments:

Corrigé selon la suggestion de Jadis, merci :-)

Advertisements
Comments
JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 16:27

Regular smile J'adore ce genre d'humour.
Peut-être qu'on pourrait encore améliorer un peu le texte à peu de frais, en éliminant les e muets et en se calant sur le décasyllabe :
 
Un garçonnet s'amusait dans le sable,
La bétonneuse arrivait, implacable.
On n'entendit pas un cri, pas un son...
Seuls ses orteils dépassent du béton.
 
(ses orteils, ou ses souliers, ses nu-pieds ; dépassent, ou émergent, s'échappent)

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 17:19

Chacun est libre de proposer sa version :-) Pour ma part, je n'adhère pas totalement aux préceptes de Boileau et je privilégie l'accent tonique. Et "On n'entendit pas un cri, pas un son..." c'est bien trouvé :-)
J'ai un doute au sujet de "LA bétonneuse"... J'avoue que les articles représentent pour moi une certaine difficulté (et même une difficulté certaine :-)), d'où la question: peut-on y mettre un article défini?..

JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 17:37

Bon, comme il n'y a pas d'article en russe, on peut mettre ce qu'on veut en français. Ici, l'intérêt de "la bétonneuse", c'est qu'on n'est pas obligé d'élider l'article indéfini ("Un' bétonneuse")

Une grande partie de l'intérêt des tchastouchki, c'est qu'elles respectent un rythme bien précis (exactement comme les limericks en anglais). On ne peut en général pas fournir exactement le même rythme en français, mais on peut trouver un équivalent, par exemple le décasyllabe (4 + 6). Et parfois il vaut mieux trouver un bon rythme que de traduire chaque mot littéralement (du moment qu'on garde l'esprit général).

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 20:06

Euh... Il n'y a pas d'article en russe, mais il y en a un (plusieurs) en français, alors il obéit aux règles du français, non?.. En tout cas, ce que mes profs m'ont toujours dit :-)
Le rythme des tchastouchki - je suis bien d'accord, il est important. Il n'est pas impossible de le rendre en français... Et je ne pige pas: où est le mal d'éluder l'article?
Concernant la variante "Seuls ses orteils dépassent du béton" - le rythme se casse, si on prononce le mot "dépassent" normalement, avec l'accent tonique sur le "a". Pour sauver le rythme, il faut déplacer l'accent tonique: "dépassEnt"...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 30/09/2020 - 11:53

En relisant la discussion: je ne classerais quand même pas les versets sadiques dans les tchastouchki... Ces versets ne sont jamais chantés, tandis que les tchastouchki sont faites pour, et elles sont plus variées quant à leur forme poétique.

JadisJadis    Wed, 30/09/2020 - 12:15

"Versets sadiques", bigre, c'est la première fois que j'entends cette expression... Regular smile En tout cas les deux formes sont proches (quatrain, même esprit irrespectueux), mais ici les vers sont plus longs (plutôt 7 syllabes dans les tchastoucki, à ce que j'ai vu) et il n'y a pas de "mat" ni de plaisanteries sexuelles.
 

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 30/09/2020 - 12:45

Ah bon? Cependant, c'est comme ça qu'ils s'appellent, en VO садистские стишки. C'est vrai qu'il n'y a pratiquement pas d'allusions sexuelles, mais en cherchant... :-) Une autre différence: les versets ont été (je ne sais pas s'ils le sont toujours) affectionnés par un public jeune, les tchastouchki sont plutôt un truc d'adultes.

JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 18:52

Oui, mais ici les deux pourraient se dire :
- Une bétonneuse arrivait, implacable (arrivait, mieux que "arriva", car pas de hiatus "a-im" : liaison "arrivait-t-implacable"). Cela signifie une bétonneuse dont on n'avait pas encore parlé, qu'on ne connait pas. C'est la traduction normale, "neutre".
- La bétonneuse arrivait, implacable : c'est plus stylé, à mon avis, c'est davantage le genre de phrase qu'on trouverait dans un roman par exemple. Le fait de dire "la" suggère une connivence entre l'auteur et le lecteur, comme si on savait de quelle bétonneuse il s'agit, c'est légèrement humoristique.
 
Pour "dépassent", oui, j'espérais que tu ne le remarquerais pas, mais je ne suis pas très satisfait de cet accent tonique sur un muet... Il faudrait trouver une autre formulation. Mais c 'est pareil avec : "Seul' les sandal' dépassent du béton.", avec le fait aggravant qu'il faut élider le "seul'es" (raison pour laquelle j'ai proposé "orteils" ou "souliers" au lieu de "sandales" - à moins de dire "Seul's les sandales dépass' du béton", mais à ce moment-là le mieux serait d'indiquer les "e muets" élidés par des apostrophes, pour qu'on voie bien que c'est voulu.) Mais à deux, on doit arriver à trouver une formulation satisfaisante  Regular smile (d'autant que c'est la chute, donc c'est important).
 
P.S. Le mieux que j'aie trouvé jusqu'ici :
"Seuls ses orteils pointent hors du béton".
(comme il y a un *h aspiré à "hors", il n'y a pas de hiatus ni d'élision, et le rythme est acceptable, même si pas génial). Whatchutalkingabout smile
 

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 19:01

Oui, je suis d'accord sur plusieurs choses :-) Mais en VO c'est une bétonneuse lambda, elle n'a pas été mentionnée avant, on ne la connait pas, elle arrive par surprise. Il existe une autre version de ce verset: "Маленький мальчик на стройке играл..." - ici, je crois, on pourrait mettre "la", parce que le chantier sous-entend la présence d'engins.

" j'espérais que tu ne le remarquerais pas" - ça c'est raté :-))) L'accent tonique pour moi (ainsi que la grande plupart des Russes) c'est sacré :-) À l'école, on étudie les iambes, les anapestes etc. etc., on les entend sans se forcer.

Les e muets, c'est une chose très pratique. On peut les prononcer ou pas, selon le rythme voulu - en russe, ça ne marche pas. Faut-il vraiment mettre les apostrophes systématiquement?..
J'ai un peu modifié le texte. J'hésite toujours sur "arriva - arrivait", j'aime bien ce hiatus, comme une petite pause-suspense qui présage l'arrivée d'un trrruc méchant :-) D'autant plus qu'en VO c'est подъехал, action terminée.

JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 19:24

Le problème, si tu n'indiques pas les e muets élidés, c'est que :
1/ on pourrait penser que tu ne sais pas ce qu'est un e muet et donc que tu fais des fautes de prosodie
2/ même si on se doute que tu le sais, on ne sait pas ce qu'il faut élider dans une phrase comme :
 "Seules les sandales dépassent du béton" (en principe, 12 syllabes si on n'élide rien).
Comme dit, faut-il lire :
 "Seules les sandal' dépass' du béton" ?
Non.
 "Seul' les sandal' dépassent du béton" ?
Ah non, ça ne va pas non plus.
 "Seul' les sandales dépass' du béton"
Là ça irait mieux, mais il a fallu se casser la tête... c'est donc plus sympa pour le lecteur de mentionner les élisions éventuelles.
 
Pour "arriva / arrivait", c'est la même chose que ce que j'ai dit plus haut : la traduction normale, neutre, serait "arriva"... mais "arrivait" est plus stylé. Si tu lis Simenon par exemple, tu verras qu'il fait grand usage de l'imparfait là où ne l'attendrait pas, et aussi de l'article défini là où normalement ce serait plutôt un indéfini : c'est justement ce qui fait son style (entre autres). Par exemple un de ses romans ("Maigret s'amuse") commence par : "Le petit vieux à barbichette..." Comme c'est la 1ère phrase et qu'on n'a jamais parlé de ce petit vieux, on s'attendrait plutôt à "Un petit vieux"... mais ce serait quelconque.

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 19:35

La prosodie selon Boileau? Avec tout mon respect, je ne comprends pas pourquoi l'avis d'une seule personne devrait faire office d'une loi pour plusieurs millions des Français. Si on prononce en respectant strictement la prosodie, on aboutit à un parler très peu naturel, avec les conséquences que l'on peut observer... Remarque, un lecteur moyen, persuadé que l'accent tonique n'existe pas en français, n'a pas le réflexe de saisir le rythme. C'est dommage, parce lmmo les apostrophes, c'est laid :-)

silencedsilenced    Tue, 29/09/2020 - 19:42

Je ne peux qu'être d'accord avec Philippe. L'article défini est bien meilleur pour lancer une scène. C'est comme si on mettait la caméra sur un objet au lieu de tout filmer en plan large. Un gamin jouait dans le sable. La bétonneuse arriva...

Pour moi les "nu-pieds" ce sont des sandales pour femmes. Je ne pense pas qu'un gamin puisse en porter. Ça rend la dernière ligne vraiment bizarre, comme si on avait écrit "pieds nus" à l'envers.

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 19:56

Bon, pour l'article je me remets aux natifs. En ce qui concerne ces chaussures, elles ne sont pas réservées aux femmes:

"Il portait des shorts et des nu-pieds, fumait la pipe et parlait d'une voix sûre et grave. — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 74)

Mais bon, pour ne pas nourrir la polémique, je remplace.

silencedsilenced    Tue, 29/09/2020 - 20:08

C'est peut-être juste moi qui ai du mal avec ce mot, je ne suis pas très fort pour tout ce qui est mode Regular smile

Par contre je mettrais "deux souliers". Je laisse à Philippe le dernier mot là-dessus, mais le "les" coince un peu.
En gros "deux/des souliers" donne l'impression que le narrateur se demande ce qui s'est passé, alors que le lecteur le sait très bien. C'est de l'ironie dramatique. Ça me semble plus drôle.

JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 20:14

Oui, "deux souliers", pas mal, ou alors "les orteils" (vu que s'il portait des sandales, en principe on voyait ses orteils - sauf s'il avait des socquettes Regular smile )
En tout cas on approche de la Vérité... comme quoi il y en a des choses à dire, sur 4 simples vers sans prétention (et encore, on n'a pas épuisé le sujet... Regular smile ) C'est carrément un cas d'école.

silencedsilenced    Tue, 29/09/2020 - 20:20

Par simple curiosité, je reviens sur ces "nu-pieds". Honnêtement j'ai mis une seconde à comprendre qu'on parlait de chaussures, tellement j'ai peu entendu ce mot. Est-ce que c'est juste moi, ou un de ces mots régionaux comme poche et sac plastique ou un mot en vogue à une certaine époque ?

JadisJadis    Tue, 29/09/2020 - 20:34

Disons que ce n'est pas un mot que j'emploie tous les jours, mais je sais ce que c'est, c'est des sandales ou des tongs, quoi... Mais ici, effectivement, ce n'est sans doute pas le meilleur choix, d'autant que c'est plutôt utilisé par les femmes, en effet.

silencedsilenced    Tue, 29/09/2020 - 21:09

Oui c'est drôle, je suis certain de ne jamais l'avoir utilisé quand j'étais gosse à la plage ou autres. J'ai dû le rencontrer une ou deux fois dans des romans, et je l'avais identifié comme un nom de chaussures de femme un peu spécialisé (escarpin, bottine, etc).
On en apprend tous les jours !

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 20:41

Ben, moi je l'entends pas souvent, mais quand même, et pas que en relation avec les chaussures féminines... Ceci dit, on ne rencontre pas ce mot dans les catalogues.

silencedsilenced    Tue, 29/09/2020 - 21:02

Par curiosité j'ai été prier Google notre dieu de m'envoyer une vision de nu-pieds. Mais je n'ai eu droit qu'à des chaussures de femme, que ce soient des nu-pieds, des tongs ou des sandales. Le seul truc qui a l'air d'être fait pour les hommes c'est les claquettes. Voilà ce que c'est que de mettre sa foi en un dieu vénal...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 23:32

Не сотвори себе кумира :-))) Google est un faux dieu! ;-)

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Tue, 29/09/2020 - 20:50

Moi en tant que native, je vois surtout les chaussures, parce que les ch'tits n'enfants jouent avec le sable dans nos contrées essentiellement quand il fait assez chaud ou "tiède", sinon il fait trop froid d'être assis par terre - quand elle n'est pas couverte de neige. Et comme le mot général "обувь" ne peut pas être utilisé dans ce contexte, et ботинки est une chose un peu trop lourde pour la saison, alors ce sont les sandales. Je dirais même que mentionner les chaussures qui dépassent fait une petite référence aux pratiques de la mafia, tandis que les orteils nus sous-entendraient qu'il y avait une autre action qui précéderait le déversement du béton.
Dans tous les cas, la VO est la seule (ce qui n'est pas tout à fait vrai en ce qui concerne ce genre de versets qui se sont développés en tant que tradition orale), et les traductions peuvent être nombreuses, chacune est un compromis.

silencedsilenced    Wed, 30/09/2020 - 12:40

Les problèmes de rythme et d'accentuation me dépassent totalement, mais en tous cas ça se lit très bien d'un simple point de vue narratif. Beau boulot.

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 30/09/2020 - 12:49

Meuh non, c'pas compliqué: il faut juste prononcer les mots normalement, en faisant attention à l'accent tonique qui en français est fixe et se situe sur la dernière syllabe prononcée... C'est vrai qu'il ne pose pas de problèmes parce que fixe, mais il existe.
En tout cas, merci pour le compliment :-)

psqpsq    Wed, 30/09/2020 - 12:51

Ah, un p'tit tour chez les puristes !
Les nu-pieds étaient des sandale très légères, constituées d'une semelle retenue par une ou des lanières. À l'époque, les "claquettes" restaient à inventer (on les surnommait modestement savates, même si elles étaient neuves et ne servaient pas de chaussons).
Bétonnière est le terme propre utilisé dans le bâtiment et les travaux publics. Bétonneuse (mot formé sur bétonner), d'un emploi courant, est impropre en tant que terme technique... aaaah !🤓

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 30/09/2020 - 12:59

Eh oui, les dictionnaires imposent, et les locuteurs disposent :-))) Actuellement une bétonnière est un engin pas très grand qui malaxe le béton, et une bétonneuse est un camion - qui fait la même chose mais en plus gros. De plus, "bétonneuse" en argot me rappelle le texte connu "c'est une pute".

Read about music throughout history