Advertisements

Écrire (English translation)

English translationEnglish
A A

To write...

To dream, to search, to learn,
to have nothing but writing in the name of the Holy Lord.
To seek for perfection when you'll rip your eyes off,
to shake up the status quo so as to impose yours ideas,
to kill.
 
To choose, to snatch, to understand,
to put your schedule back on track for the 100th time,
to filth a maiden's canvas and to desecrate it for the best,
to make one scream shamelessly. All those empty spaces
to overcome.
 
To traverse the fogs of the imagination,
to cover the real with the pieces of the abstract,
to emancipate the trait from a thousand variations
while killing the habits.
To change, to create, to destroy.
 
In order to tear the whole structures apart,
use the opposite [techniques] of all you've read,
and engage into your artwork by heart upon lost bodies.
 
Write your fear of the sweat, of the anxiety
while suffering from a foreign speaker
who sometimes makes it wrong but goes back on track
consumed by his dogma while juggling with his ethics
and the perceptions of time.
 
To impose your perception of things and of the youth,
stop -first and foremost- cursing yourself,
push it to the limit,
defeat even the minor objection to the subject.
 
Explore it without restraints and form it and support it,
and then your artwork will be complete, all falls into place
deprived of any concern.
 
Suffer, curse,
deprive art from its willingness with gleams of energy,
give great value at subjects long resolved
and while releasing yours demons on the numb page,
write. Write.
To write just like how we speak and shout.
That will remain on us,
that will remain on us.
 
Thanks!
thanked 1 time

Οι μεταφράσεις μου μέχρι ένα εφικτό σημείο είναι δικές μου. Δέχομαι βελτιώσεις μόνο αν θεωρώ ότι κάποια μετάφρασή μου έχει παράδοθεί ελλιπής ή εντελώς εσφαλμένη.
My translations are mine up to a considerable extent. I accept improvements only if I consider that any translation of mine has been delivered inaccurate or completely wrong.

Submitted by Smokey MeydanSmokey Meydan on Thu, 24/09/2020 - 18:43
Added in reply to request by Minoo2345Minoo2345
FrenchFrench

Écrire

Advertisements
Charles Aznavour: Top 3
Comments
MoambeMoambe    Thu, 24/09/2020 - 19:02

It seems to me that 'N’avoir que l’écriture et pour Maitre et pour Dieu' is an allusion to the anarchist slogan 'ni Dieu ni Maître', and I wonder if this could be reflected in the translation.
The corresponding entry in Wikipedia reads 'No gods, no masters'.

JadisJadis    Fri, 16/10/2020 - 16:04

The French text is difficult, and I wouldn't venture to try translating it into English. But here are clearly some misinterpretations (while other verses sound right).
- while suffering from a foreign speaker > nonono, "langueur" is languor, languidness (nothing to do with language). And this languor doesn't "sometimes make it wrong", it just fades away... (s'estompe)
- "Quitte à être pourtant maudit" > "even if that means being cursed", no "stop -first and foremost- cursing yourself"
- "les gens" means people, not "the youth"
- "defeat even the minor objection to the subject" sounds most extraordinary ("to capture the slightest variation of your topic", I guess)
- "deprived of any concern" : to me, it's nearly the exact opposite (racked with worry)
- etc.

Well, let's say it's not "completely wrong", it might be about 70% wrong.

MoambeMoambe    Sat, 17/10/2020 - 08:44

Je me demande s'il ne faudrait pas remplacer 'usé' par 'user' ...

psqpsq    Sat, 17/10/2020 - 08:49

En effet, "user" doit être à l'infinitif

MoambeMoambe    Sat, 17/10/2020 - 12:25

Merci beaucoup! Je me permets de la 'présence' de quelques traducteurs chevronnés (m/f) pour demander si qn peut m'éclaircir sur cette ligne: 'Écrire ta peur de sueur, d’angoisse', surtout en ce qui concerne la 'peur ... d'angoisse (?)'.

silencedsilenced    Sat, 17/10/2020 - 12:36

I'd say using sweat and anguish as ink, metaphorically, and the "étrange langueur" comes from there

JadisJadis    Sat, 17/10/2020 - 14:13

Ce n'est pas très clair. Je comprends "traduire ta peur sur le papier avec de la sueur et de l'angoisse", mais effectivement "écrire ta peur d'angoisse", ça ne semble pas génial.

J'ai remarqué aussi qu'Aznavour semble dire " S’investir dans son œuvre à cœur et corps veux-tu" plutôt que "vaincus". Dans ce cas, ce serait un décalque de l'expression "embrasser à bouche que veux-tu" (embrasser à pleine bouche et à de multiples reprises). En tout cas, la "traduction" (and engage into your artwork by heart upon lost bodies) me laisse rêveur...

Il dit aussi " Réduire l’art à sa volonté, brûlant d’énergie" plutôt que "brulante d'énergie".

Sinon, le texte français tient quand même la route, il est compréhensible et cohérent, avec des références (ni Dieu ni Maître, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage...) mais ce n'est pas un texte poétique, et encore moins une chanson, des fois on a l'impression qu'on va tomber dans du Roland Barthes...

silencedsilenced    Sat, 17/10/2020 - 14:12

Je suis d'accord, ce n'est pas ce qu'il a fait de mieux. Je ne sais pas si c'est poétique, mais c'est sûrement un peu tordu et pénible à traduire.

JadisJadis    Sat, 17/10/2020 - 14:14

Il y a un co-auteur, c'est peut-être lui le coupable ?

MoambeMoambe    Sun, 18/10/2020 - 15:22

Je viens de suggérer de remplacer la vidéo - suite aux remarques de [@Jadis], j'ai cherché la version 'originale' à laquelle il semble faire référence. Du coup, j'ai cru pouvoir constater plusieurs erreurs - qui s'ajouteraient à celles relevées par d'autres - au niveau des paroles. GA semble

- dire 'le contrepied' plutôt que 'les contrepieds'
- dire 'Écrire de peur, de sueur, d'angoisse / Et le doute planté comme un poignard au cœur / Rester cloué' (j'avoue que j'ai complété la ligne manquante moyennant une recherche sur la toile...)
- dire 'Réduire l’art à sa volonté et, brulant d’énergie,'
- omettre les dernières lignes.

Qu'est-ce que vous en pensez?

JadisJadis    Sun, 18/10/2020 - 15:46

J'avais aussi trouvé louche "les contrepieds", normalement c'est "le contrepied" (mais Aznavour dit bien "les contrepieds...)
- "et, brûlant d'énergie" me semble aussi plus logique
- pour le reste, le texte proposé ici me semble correspondre à ce qu'il dit, sauf "à cœur et corps vaincus" > "à cœur et corps veux-tu", même si c'est un peu fumeux aussi
Peut-être qu'Aznavour n'avait pas la bonne version sous les yeux...

silencedsilenced    Sun, 18/10/2020 - 15:48

Vu la voix, il a dû faire ça sur le tard. Je ne sais pas ce qu'il avait derrière la tête. Faire plaisir à un pote, peut-être ?

MoambeMoambe    Mon, 19/10/2020 - 06:18

J'ai l'impression que je commence à y voir plus clair (mieux vaut tard que jamais...): il y a (aus moins) 2 versions 'authentiques': L'une - celle qui a été utilisée par L. Verstiggel - est basée sur l'enregistrement pour un CD du Grand Corps Malade qui avait invité une douzaine de collègues à proposer un texte comportant la phrase 'Il nous restera ça'. Ce CD est sorti en 2015.
L'autre enregistrement a été fait en direct lors de l'émission 'La Grande Librairie' en 2017. Il comporte la fameuse ligne que j'ai citée hier, mais la phrase 'Il nous restera ça' n'est pas prononcée (à moins qu'on aurait coupé avant...).
Quoi qu'il en soit, et quoi que l'on pense de ce texte (hybride?), j'aimerais bien voir une version/traduction anglaise réussie. A mon avis, il vaudrait mieux éviter les infinitifs précédés par la particule 'to' qui semble affaiblir l'impact du texte - mais comment???

silencedsilenced    Mon, 19/10/2020 - 08:49

Avec des participes, j'imagine? On a pas 36 soluces avec l'anglais.
Perso je ne peux pas traduire ça. Le mot à mot serait un massacre mais pour reformuler j'ai besoin de comprendre ce que je lis.
Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas du Aznavour, ou alors du Aznavour bien fatigué.

Read about music throughout history