Advertisements

All Good Things (French translation)

French translationFrench
A A

Toutes les bonnes choses

Si un jour tu as besoin de quelqu'un,
Alors, pense à moi.
Si jamais tu as besoin de quelqu'un,
Alors, pense à moi.
 
Si tu as besoin d'aimer quelqu'un,
 
Prends-moi en considération.
Si un jour tu as besoin de quelqu'un,
Alors, pense à moi.
 
Je suis libre.
 
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
 
Comme je n'ai jamais eu à me battre,
Je perds facilement.
Comme je n'ai jamais eu à me battre,
Je crois encore,
 
Patiemment que
 
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
 
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
Toutes les bonnes choses arrivent à celui qui attend.
Si jamais tu as besoin de quelqu'un,
Alors, pense à moi.
 
Thanks!
thanked 2 times
Submitted by alain.chevalieralain.chevalier on Tue, 24/11/2020 - 21:08
EnglishEnglish

All Good Things

Advertisements
Comments
alain.chevalieralain.chevalier    Tue, 24/11/2020 - 21:11

It may be
"All good things come to the one who waits"
or "All good thing comes to the one who waits"
and not
"All good thing come to the one who waits"

silencedsilenced    Tue, 24/11/2020 - 21:30

Bien vu. J'ai choisi l'option "all good things..." et corrigé quelques autres détails sans conséquence sur le sens.

alain.chevalieralain.chevalier    Tue, 24/11/2020 - 21:35

Thanks!
Can you also correct the two last sentences, please?

silencedsilenced    Tue, 24/11/2020 - 21:38

Oh pardon, désolé. C'est réglé cette fois, j'espère Regular smile

La IsabelLa Isabel    Wed, 25/11/2020 - 18:43

Oui mais quand même, Alain, "Toutes les bonnes choses", comme elles sont au pluriel, elles doivent avoir un "S" à Toutes !......Pense à le mettre ce sera parfait !

alain.chevalieralain.chevalier    Wed, 25/11/2020 - 20:15

Bonsoir, Isabel,
Décidemment, j'étais tellement focalisé sur l'adjectif invariable en anglais que j'en ai perdu mon "français"
(pour ne pas dire mon latin) et en copiant ça ne m'a même pas choqué.
Heureusement que tu veilles sur mes traductions.
Bonne soirée.

La IsabelLa Isabel    Wed, 25/11/2020 - 21:13

Pour le latin, je ne pourrais rien pour toi....parce que pour moi, comme disais Brassens :"L'évangile, c'est de l'hébreu, c'est de l'hébreu".
Mais si je ne m'abuses, tu ne traduis pas en Latin....d'ailleurs, plus personne ne parle cet' langue là" ;O))

silencedsilenced    Wed, 25/11/2020 - 21:16

Sauf les curés, ça va de soi (comme aurait pu dire ce bon vieux Georges).
Et [@PaotrLaouen], mais chut, il pourrait nous entendre. Oups...

PaotrLaouenPaotrLaouen    Wed, 25/11/2020 - 22:23

Si, si, le latin se parle encore (ou du moins, se parlait jusqu'à il n'y a pas bien longtemps) dans des discours académiques, dans des pays traditionalistes comme la Pologne ou la Hongrie. Jusqu'à la dernière Guerre, il ya avait des concours d'éloquence en latin à Oxford (ou Cambridge? Peu importe). Le problème est que chacun le prononce à sa manière... et personne n'y comprend rien!
Et sans parler de parler (!), les catalogues de manuscrits de la Bibliothèque vaticane étaient rédigés en latin jusqu'à il y a peu. L'aggiornamento liturgique du bon pape Jean a coupé court à l'emploi du latin au Vatican dans beaucoup de domaines. Mais je crois que les encycliques sont encore rédigées (plutôt: traduites) dans cette langue, de même que certains actes solennels, comme les bulles de canonisation.
Il existe plusieurs associations pour la promotion du "latin vivant". Mais il est vrai que l'impossibilité de traduire "prendre le métro" est un sérieux handicap!

La IsabelLa Isabel    Wed, 25/11/2020 - 21:25

Quoi que, c'est pas sûr : maintenant, les offices, mêmes catholiques se font dans la langues des pays....alors, peut-être que mêmes les curés ont perdu leur latin.

PaotrLaouenPaotrLaouen    Wed, 25/11/2020 - 22:25

Ca, hélas, c'est vrai! Il n'y a plus que les musiciens pour comprendre les paroles du De Profundis ou du Magnificat.

PaotrLaouenPaotrLaouen    Wed, 25/11/2020 - 22:28

Je me demande si "toutes les bonnes choses" ne correspondrait pas plutôt à notre "que du bonheur"?

La IsabelLa Isabel    Wed, 25/11/2020 - 22:44

C'est sûr que la musique c'est que du bonheur (enfin quoique pas toutes)...mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, je vais finir par aller me coucher....mais je ne suis pas sûre de pouvoir réciter demain l'évangile en Latin, mon savoir s'arrête à Rosa-Rosa-Rosam-Rosae-Rosae-Rosa...Mais ils ont enlevé Brel !

La IsabelLa Isabel    Wed, 25/11/2020 - 22:57

Merci, demain il fera jour !

Read about music throughout history