Advertisements

Couché tard, levé matin (Italian translation)

Italian translationItalian
A A

A letto tardi, svegliato mattino

La domenica, occorre andare a messa
E il lunedì, occorre seminare il pane
E il lunedì, occorre seminare il pane
 
(coro):
A letto tardi, svegliato mattino
No è ciò che fa star meglio
Acqua fresca e pane vecchio
Non ti rende vigoroso
 
Il lunedì, occorre seminare il pane
E il martedì, occorre far i fieni
E il martedì, occorre far i fieni
 
(coro)
 
Il martedì, occorre fare i fieni
Il mercoledì, occorre battere il grano
Il mercoledì, occorre battere il grano
 
(coro)
 
Il mercoledì, occorre battere il grano
Il giovedì, se lo porta al mulino
Il giovedì, se lo porta al mulino
 
(coro)
 
Il giovedì, se lo porta al mulino
Il venerdì, occorre cuocere il pane
Il venerdì, occorre cuocere il pane
 
(coro)
 
Il venerdì, occorre cuocere il pane
Ed il sabato, si ci ha la schiena rotta
Ed il sabato, si ci ha la schiena rotta
 
(coro)
 
Il sabato, ci fanno male i reni
E si ricomincia da capo l'indomani
E si ricomincia da capo l'indomani
 
(coro)x2
 
Thanks!
thanked 3 times
Submitted by psqpsq on Wed, 02/12/2020 - 14:37
FrenchFrench

Couché tard, levé matin

Advertisements
Comments
JadisJadis    Wed, 02/12/2020 - 18:16

Merci : Juste une question : est-ce que "ci fanno male i reni" est compréhensible en italien ? Je me souviens que quand j'ai dit à mon médecin (d'origine roumaine) que j'avais mal aux reins, elle m'a regardé attentivement et m'a répondu : ça, c'est pas les reins... Regular smile
 

psqpsq    Wed, 02/12/2020 - 21:10

Mbe... cela me paraissait compréhensible, mais à bien y réfléchir, je n'ai jamais entendu ou lu une telle formulation...
Achhh... je vais me rabattre sur "schiena rotta" (dos rompu), que j'ai déjà entendu. C'est plus sûr !!! (merci 😏)

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 02/12/2020 - 21:16

Excusez-moi pour mon intervention, mais cette tournure me rappelle certaines difficultés linguistiques et culturelles que j'ai rencontrées en français. Déjà pendant mes études en médecine, j'ai été surprise qu'en français on dit "mal aux reins" quand il s'agit d'un mal de dos, et "crise de foie" quand il s'agit d'une indigestion. Il faut croire que ces phrases sont des francismes, pas vraiment compréhensibles traduits mot à mot...

psqpsq    Wed, 02/12/2020 - 21:28

D'après le Treccani : (je traduis) " reni (reins) : région lombaire, partie basse du dos (ex : en se baissant il a senti une grande douleur aux reins (reni) ; j'ai les reins (reni) rompus (rotti) par la fatigue ".
Je crois savoir qu'en anglais les reins se traduisent par un équivalent de "rognons" (très poétique...).
Bon, j'ai changé la formulation, je ne prends pas de risques !

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 02/12/2020 - 21:33

Pas seulement en anglais (là, je vous crois, je ne connais pas l'anglais assez bien): en russe, ukrainien, biélorusse c'est le même mot pour l'organe anatomique et le plat cuisiné Regular smile

La IsabelLa Isabel    Wed, 02/12/2020 - 21:57

Re,
Je crois que ces açons de die sont sans doute des approximations dans le langage courant par des gens qui n'ont aucune connaissance ...en médecine, plus que des francismes.
Ceci dit, ..en espagnol aussi, "médecine" ou "gastronomie", c'est le même mot (riñones).

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 02/12/2020 - 23:12

Bien sûr, il s'agit des expressions courantes et non médicales, mais chaque langue ses tournures, et celles du français sont assez particulières comparé à celles que je connais dans d'autres langues...

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 10:10

Je me souviens d'une traduction ironique d'une chanson de Gainsbourg :
Je vais et je viens
entre tes reins
> I go and I come between your kidneys. Regular smile

 
et aussi d'un article qui parlait de la "solianka", soupe ukrainienne comprenant "des reins" (des rognons, en fait)...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 12:02

Solianka n'est pas si ukrainienne que ça Wink smile Et que faire: en russe почки, en ukrainien нирки passent pour l'anatomie et la cuisine. De l'autre côté, c'est assez logique, car il s'agit d'un seul et même organe... C'est comme "cheveux" et "poils" - le même mot, волосы et волосся respectivement.

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 13:53

Ha ha je savais quelle serait la réaction. Ils veulent tout leur prendre : la Rus', le borchtch, la Crimée, le Donbass, la solianka... Bientôt ils prétendront que Chevtchenko était un grand poète russe (ils ont annexé Gogol depuis longtemps).

Bon, chez nous on est un peu plus délicats, on distingue les reins humains des rognons animaux... de même qu'on distingue les jambes humaines des pattes (sauf pour les chevaux, là on dit aussi les jambes) et la bouche de la gueule...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 17:34

J'aurais pu développer, mais je n'ai pas envie de discuter politique, parce que ça risque de chauffer. Juste une petite info: je suis originaire de Donetsk, et j'habitais boulevard Chevtchenko qui porte toujours ce nom.

En ce qui concerne la délicatesse, je crois que vous savez que nous, on distingue les jambes (ноги) et les pattes (лапы), ainsi que la bouche (рот) et la gueule (пасть). Et il faut croire que nous aussi, on a des affinités avec les chevaux, car on dit parfois шевели копытами dans le sens "dépêche-toi" Wink smile

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 17:42

Mais alors j'ai du mal à comprendre ce que vous faites là... Je connais aussi une personne de Donetsk qui vit en France, mais c'est une réfugiée politique suite à l'agress... euh je veux dire le soulèvement populaire... On n'est pas bien à Donetsk ?

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 17:47

Je "fais là" depuis trente ans. Qu'est-ce que j'y fais? Ça me regarde. Est-ce que vous posez la même question à tous les immigrés installés en France?

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 17:55

Oui, souvent, par curiosité, mais certains ont plus de raisons que d'autres d'avoir immigré... Par ailleurs, je ne mets pas tous les immigrés dans le même sac. Si ça peut vous rassurer, je ne vais pas réclamer votre expulsion...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 17:59

Pas dans le même sac - et selon quels critères faites-vous le tri? Juste par curiosité moi aussi.

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 18:37

Ouh là, c'est un vaste sujet. Je sais que ce n'est pas politiquement correct de le dire, mais j'ai la faiblesse de penser qu'un Vietnamien, un Soudanais, un Algérien, un Russe ou un Portugais, ce n'est pas exactement la même chose. Mais selon la doctrine officielle, si. Sinon, on est obligatoirement raciste. C'est comme si on disait qu'il y a des différences entre un homme et une femme : c'est très mal vu de dire ça de nos jours.

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 18:50

Mais bien sûr que ce n'est pas la même chose! L'important, ce sont les conséquences de ces différences: je vous vois mal venir chez l'épicier arabe du coin en train de préparer la fête, disons, d'Aïd, ou chez le restaurateur vietnamien décorant sa boutique à l'occasion de la Fête du Têt, et de lui dire: "J'ai du mal à comprendre ce que vous faites là... On n'est pas bien en Algérie (au Vietnam)?" Wink smile

psqpsq    Wed, 02/12/2020 - 22:56

à propos, le mot "francisme" n'existe guère qu'au Canada français*, sinon on parle "gallicisme"...

*Un francisme, ou moins souvent hexagonisme, est un fait de langue caractéristique du français de France. La première occurrence connue du terme, formé sur le modèle de québécisme et de belgicisme, est en 1986 dans les travaux du linguiste allemand Franz Hausmann. Ce terme apparaît le plus souvent dans le contexte de la lexicographie canadienne de langue française. Dans ce contexte-là, il est utilisé plus largement pour désigner les faits de langue caractéristiques du français d'Europe. https://fr.wikipedia.org/wiki/Francisme_(linguistique)

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Wed, 02/12/2020 - 23:09

Faut-il dans ce contexte parler d'un gallicisme ou d'un idiotisme?.. Je ne sais pas :-)

La IsabelLa Isabel    Wed, 02/12/2020 - 23:00

Oui le mot juste serait effectivemment plus gallicisme ( je pense de "Gallos"...que nous étions et sommes pour les Grecs)...je me suis laissée influencée par ce qui été écrit plus haut (à tord sans aucun doute).
Ceci dit pour les Québécois, je crois qu'ils font plus d'anglicisme encore que de francisme ou autre. !

psqpsq    Wed, 02/12/2020 - 23:51

@Skirlet Hutsen
Je ne crois pas qu'il s'agisse d'un idiotisme. Les reins sont bien une partie extérieure définie du corps, tout comme les organes internes.
"Avoir mal aux reins", désigne bien le mal de dos en français (et ce n'est pas une image, c'est explicitement une localisation) et vraisemblablement en italien si l'on en croit le dictionnaire Treccani que j'ai mentionné

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 10:05

C'est une sorte d'euphémisme, à mon avis. C'est comme de parler de la "gorge" d'une femme alors qu'on veut parler de ses seins. Pourtant si on observe attentivement une femme, on peut constater que les seins et la gorge ne sont pas exactement au même endroit... Regular smile
 

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 11:58

Ah oui, ça aussi Regular smile L'un des mots surprenants: soutien-gorge. La prof a dû nous expliquer qu'il s'agissait de la poitrine, mais on a mis du temps pour intégrer ce "concept" Teeth smile

JadisJadis    Thu, 03/12/2020 - 14:08

Chose curieuse, les Russes ont apparemment découvert le concept grâce aux Allemands (бюстгальтер) et aux Hollandais (лифчик)...

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 17:21

Il y a beaucoup d'emprunts de l'allemand dans la langue russe...

Natur ProvenceNatur Provence    Thu, 03/12/2020 - 18:06

mais pas ca. C'est assez direct en allemand: BH ou "Büstenhalter", nicht Kehlenunterstützer.,

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 19:56

Бюстгальтер dérive de Büstenhalter Regular smile

La IsabelLa Isabel    Thu, 03/12/2020 - 13:47

"Concept" hérité du puritanisme catholique du XIXème où il ne fallait pas prononcer certaines choses....bien qu'il vaille mieux "appeler un chat, un chat", un gorge : une gorge etc....;O))

Skirlet HutsenSkirlet Hutsen    Thu, 03/12/2020 - 17:26

C'est comme dans une blague sur Vovotchka (qui a son "frère spirituel" français Toto): la maîtresse montre un corps humain pendant le cours et invite les élèves à nommer les différentes parties de ce corps. Vovotchka lève la main:
- Ça c'est un cul!
La maîtresse, scandalisée:
- Vovotchka, surveille ton langage! Pour les enfants bien élevés, ce mot n'existe pas!
Vovotchka se rassoit en marmonnant:
- Bizarre... Le cul existe, et le mot n'existe pas...

psqpsq    Thu, 03/12/2020 - 13:53

"Ah ! cachez ce sein que je ne saurais voir"... Nous ne sommes pas si loin des"reins fertiles"...

Read about music throughout history