André Laude - Corrida (Spanish translation)

French

Corrida

J’adhère à ma mort comme l’astre au ciel.
La vie cruelle
a tué en moi beaucoup d’or
et d’enfants qui ont pleuré au bord des lèvres.
Le temps est venu
de remettre les pendules à l’heure.
Adieu heure d’été, Adieu heure d’hiver
c’est maintenant l’heure de l’exil blanc et des remords.
Déjà je m’enfonce en terre
chandelle éteinte.
En bon et fougueux matador
j’esquisse une feinte.
A quoi sert de défier cape rouge et cape noire.
La poésie est simple comme bonsoir
au milieu d’une arène de sable et de sang
Décapité.
 
Submitted by Guernes on Sat, 03/03/2018 - 20:24
Align paragraphs
Spanish translation

Corrida

Me adhiero a mi muerte como el astro al cielo.
La vida cruel
mató en mí mucho oro
y niños que lloraron al borde de los labios.
El tiempo vino
para devolver los péndulos a la hora.
Adiós hora de verano, Adiós hora de invierno
es ahora la hora del exilio blanco y de los remordimientos.
Ya me hundo en tierra
candela apagada.
En matador bueno y fogoso
esbozo un fingimiento.
Para qué sirve desafiar capa roja y capa negra.
La poesía es simple como el adiós
en el medio de un albero de arena y sangue
decapitada
 
Tous droits réservés © Christian Guernes (pour les traductions en français, sauf indication contraire ; lien vers le source, etc.)
Submitted by Guernes on Sat, 03/03/2018 - 20:40
Author's comments:

Les deux derniers vers étaient manquants...
j'ai dû compléter.
Merci de vos corrections éventuelles..

More translations of "Corrida"
SpanishGuernes
Idioms from "Corrida"
See also
Comments