Il testamento (French translation)

  • Artist: Fabrizio De André
  • Song: Il testamento 3 translations
  • Translations: English, French, Greek

Le testament

Quand la mort m'appellera
peut-être que quelqu'un protestera
après avoir lu dans mon testament
ce que je lui laisse en héritage.
Ne me maudissez pas, c'est inutile
car en enfer j'y serai déjà.
 
Aux protecteurs des traînées
je laisse un emploi de comptable
parce qu'ils sont chevronnés dans leur métier
pour informer la population
chaque fin de semaine,
sur ce que rapporte une putain
chaque fin de semaine,
sur ce que rapporte une putain
 
Je veux laisser à Biancamaria
qui se fiche de la décence,
une attestation de mérite
pour aplanir le chemin du mariage,
en souhaitant à ceux qui sont tombés
de rester heureux et cocus,
en souhaitant à ceux qui sont tombés
de rester heureux et cocus .
 
Sœur La Mort laisse-moi le temps
de terminer mon testament
laisse moi le temps de saluer,
de révérer, de remercier,
tous les artisans de la ronde
tournant autour du lit d'un moribond.
 
Ecoutez-moi, Mr le Croque Mort,
votre travail ne plait pas à tout le monde
on ne trouve pas que couvrir de terre
ceux qui reposent en paix soit bien joli
et c'est pour ça que je tiens
à vous remettre la bêche d'or,
et c'est pour ça que je tiens
à vous remettre la bêche d'or.
 
A cette candide vieille Comtesse
qui ne bouge plus de mon lit
pour m'extirper la folle promesse
de lui donner mes numéros de loto,
je ne vois pas l'heure d'aller chez les damnés
pour les lui révéler tous faux,
je ne vois pas l'heure d'aller chez les damnés
pour les lui révéler tous faux.
 
Quand la mort me demandera
de lui rendre la liberté
peut-être qu'une larme, et une seule
tombera sur ma tombe.
Peut-être qu'un sourire, et un seul
germera dans mon souvenir.
 
Si de ma chair, déjà rongée,
où mon cœur battait autrefois,
devait naître un jour une rose
je la donne à la femme qui m'a offert ses larmes.
Pour chaque battement de son cœur
je lui rends un pétale rouge d'amour,
pour chaque battement de son cœur
je lui rends un pétale rouge d'amour.
 
À toi qui fus la plus disputée
la courtisane ne se donnant pas à tous
et qui maintenant à l'angle de l'église
offre les images aux beaux et aux laids
je laisse les notes de cette chanson,
je chante la douleur de ton illusion,
à toi qui es obligée, pour tenir,
de vendre le Christ et les saints.
 
Quand la mort m'appellera
personne au monde ne s'apercevra
qu'un homme est mort sans parler
sans savoir la vérité.
Qu'un homme est mort sans prier,
fuyant le poids de la pitié.
 
Chers frères de l'autre rive
nous avons chanté en chœur ici sur terre,
avons aimé par centaines la même femme
sommes partis par milliers faire la même guerre,
ce souvenir ne vous console pas
quand on meurt, on meurt seul,
ce souvenir ne vous console pas
quand on meurt, on meurt seul.
 
Submitted by MaryseMaryse on Tue, 17/07/2012 - 22:35
Last edited by MaryseMaryse on Fri, 13/06/2014 - 11:27
ItalianItalian

Il testamento

More translations of "Il testamento"
French Maryse
Collections with "Il testamento"
See also
Comments