Pierre de Ronsard - L. M. F. (French translation)

French (Middle French)

L. M. F.

Je te salue, o vermeillette fante,
Qui vivement entre ces flancs reluis.
Je te salue, o bienheuré pertuis,
Qui rens ma vie heureusement contante.
 
C’est toi qui fais que plus ne me tourmente
L’archer volant qui causait mes ennuis;
T’aiant tenu seulement quatre nuis
Je sen sa force en moi desja plus lente.
 
O petit trou, trou mignard, trou velu
D’un poil follet mollement crespelu,
Qui à ton gré domtes les plus rebelles,
 
Tous vers galans devroient, pour t’honorer
A beaus genous te venir adorer
Tenant au poin leurs flambantes chandelles.
 
Submitted by Guernes on Fri, 05/01/2018 - 19:41
Submitter's comments:

L'orthographe est conforme à celle des Œuvres Complètes
(Bibliothèque de la Pléiade - Gallimard)

Align paragraphs
French translation

L.M.F.

Je te salue, ô vermeillette1 fente,
Qui vivement entre ces flancs reluis ;
Je te salue, ô bienheuré2 pertuis,
Qui rend ma vie heureusement contente !
 
C’est toi qui fais que plus ne me tourmente
L’archer volant qui causait mes ennuis
T’ayant tenu seulement quatre nuits,
Je sens sa force en moi déjà plus lente.
 
Ô petit trou, trou mignard, trou velu,
D’un poil follet mollement crépu,
Qui à ton gré dompte les plus rebelles :
 
Tous les verts-galants3 devraient, pour t’honorer,
À beaux genoux venir t’adorer,
Tenant au poing leurs flambantes chandelles !
 
  • 1. légèrement vermeil, rosé
  • 2. qui jouit de la béatitude
  • 3. Homme très hardi et entreprenant avec les femmes
Tous droits réservés © Christian Guernes (pour les traductions en français, sauf indication contraire ; lien vers le source, etc.)
Submitted by Guernes on Fri, 05/01/2018 - 19:43
Last edited by Guernes on Mon, 15/01/2018 - 16:59
Author's comments:

L.M.F. :
Deux ou trois interprétations possibles ont été proposées.
1) La Motte Féminine ou
. . . .Le mesme feminin (le même, que le sonnet précédent, au féminin
. . . .http://lyricstranslate.com/fr/sonet-sonnet.html-1
2) L. M. Frémiot

See also
Comments