La dernière cigarette (English translation)

Advertisements
French

La dernière cigarette

Pour tout ce qu'on s'est pas dit,
ce qu'on s'est jamais écrit,
toutes ces pages blanches, ces silences.
Rien s'oppose à ma résistance.
Je me blesse pour un rien.
 
Dis, est-ce que tu regrettes
cette première cigarette
qu'on a partagée jusqu'au bout ?
Parce qu'on manquera un peu de tout,
tu veux pas qu'on y revienne ?
 
Si tu voyais la maison
comme un lieu où on s'est loupés de peu,
si ce n'était qu'une prison l'amour,
je m'en irais.
 
Car tu crois qu'on s'est tout dit
et qu'on a rien appris,
je ne veux pas que tu te retournes,
et pourtant,
et pourtant…
C'est fou ce que je m'en veux.
 
Dis, est-ce que tu regrettes
cette première cigarette
qu'on a partagée jusqu'au bout ?
Même si on ne fume plus du tout,
tu veux pas qu'on y revienne ?
 
Moi, je voyais la maison
comme un lieu où l'on revenait à deux.
Si ce n'était qu'une désillusion,
je m'en irais.
 
Toi, tu crois qu'on s'est tout dit
et qu'on a rien appris,
il ne faut pas que tu te retournes,
et pourtant,
et pourtant…
C'est fou ce que je m'en veux.
 
* * *
 
Ce soir, je l'attendais.
J'avais troqué le canapé et la télévision
où l'espace s'était creusé entre nous.
Moi sur le coussin,
le second vide, émission à la troisième
contre le lit, dur et moelleux,
un gouffre au milieu de nous deux.
 
La place de l'amour qu'il ne veut plus qu'on l'entende.
 
Ce soir, je l'attendais.
 
J'avais chauffé la place,
comme ils disent,
préparé le terrain.
 
Moi dans le passage nuageux
ne dure jamais longtemps.
Je vois les autres comme je me vois –
de bonne volonté.
 
Alors, j'espérais que la place laissée vide
dans le canapé rouge
finirait par émaner
un parfum de manque
et qu'il se lèverait
impatient, comme moi,
et pénétrerait sous les draps
pour chercher ma chair,
la caresser, se frotter à elle
et s'endormir
paisiblement…
 
Submitted by OndagordantoOndagordanto on Thu, 08/03/2018 - 17:08
Last edited by OndagordantoOndagordanto on Fri, 30/11/2018 - 18:17
Submitter's comments:

Un grand merci à Emilia pour m'avoir aidé avec les paroles dans le forum.

English translation
Align paragraphs
A A

The last cigarette

For everything we haven't told each other,
What we've never written to each other,
All the blank pages, these silences.
Nothing is stopping my resistance.
I'm hurting myself for nothing.
 
Say, do you regret
That first cigarette
The we shared til the end?
Because we'll miss a bit of everything,
Don't you want us to go back?
 
If you saw the house
As a place where we missed each other by a bit,
If it was just a prison love,
I would leave.
 
Cause you think we said everything
And that we didn't learn a thing,
I don't want you to turn around,
And yet,
And yet...
It's crazy how I blame myself
 
Say, do you regret
That first cigarette
The we shared til the end?
Even if we don't smoke anymore,
Don't you wanna go back?
 
Me, I saw the house
As a place where we became two again.
If it was just a disillusion,
I would leave.
 
You, you think we said everything
And that we didn't learn a thing,
I don't want you to turn around,
And yet,
And yet...
It's crazy how I blame myself
 
* * *
 
Tonight, I was waiting for it.
I sold the couch and the television
Where space came between us.
Me on the pillow,
The second empty, TV show at the third
Against the bed, hard and soft,
A hole in the middle of us.
 
The place of love that doesn't want us to hear it.
 
Tonight, I was waiting for it.
 
I warmed up the place,
As they say,
Prepared the field.
 
Me in the cloudy passage
Never lasts long.
I see others as I see myself -
of good will.
 
So, I hope the place left empty
in the red couch
would end up emanating
A scent of lack
And that it would rise
Impatient, as I am,
And would penetrate through the sheets
To search my flesh,
Caress it, rubbing against it
And to fall asleep
Peacefully...
 
Submitted by VeFa89VeFa89 on Fri, 19/04/2019 - 18:19
Added in reply to request by PääsukePääsuke
Collections with "La dernière ..."
Viktor Lazlo: Top 3
See also
Comments