Charles Baudelaire - L'albatros (IPA translation)

French

L'albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.
 
A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.
 
Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !
 
Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
 
Submitted by Valeriu Raut on Tue, 29/09/2015 - 04:58
Last edited by Sciera on Wed, 31/08/2016 - 13:33
Align paragraphs
IPA translation

lalbatʁos

suvɑ̃ puʁ samyze lez‿ɔmə dekipaʒ
pʁɛnə dez‿albatʁos vastəz‿wazo de mɛʁ
ki sɥivət‿ɛ̃dolɑ̃ kɔ̃panjɔ̃ də vwajaʒ
lə naviʁə glisɑ̃ syʁ le gufʁəz‿amɛʁ
 
a pɛne lez‿ɔ̃t‿il depoze syʁ le plɑ̃ʃ
kə se ʁwa də lazyʁ maladʁwaz‿e ɔ̃tø
lɛsə pitøzəmɑ̃ lœʁ gʁɑ̃dəz‿ɛle blɑ̃ʃ
kɔmə dez‿aviʁɔ̃ tʁɛnɛʁ‿a kote dø
 
sə vwajaʒœʁ ələ kɔm il e goʃ e vœl
lɥi nagɛʁə si bo kil e komik e le
lɛ̃ agasə sɔ̃ bɛk avɛk ɛ̃ bʁyləgœl
lotʁə mim ɑ̃ bwatɑ̃ lɛ̃fiʁmə ki vole
 
lə poɛt e sɑ̃blabl o pʁɛ̃sə de nye
ki ɑ̃tə la tɑ̃pɛt e sə ʁi də laʁʃe
ɛgzile syʁ lə sɔl o miljø de ye
sez‿ɛlə də ʒeɑ̃ lɑ̃pɛʃə də maʁʃe
 
Feel to point out errors or suggest improvements in any of my translations.
Submitted by maëlstrom on Mon, 12/03/2018 - 19:21
Comments