Les Musiciens de Saint-Julien - Puisque le ciel veut ainsi

French (Middle French)

Puisque le ciel veut ainsi

Puisque le ciel veut ainsi
que mon mal je regrette,
je m’en iray dans ces bois
conter mes amoureux discours.
Où estes vous allez mes belles amouretes,
changerez-vous de lieu tous les jours. (bis)
 
Demeurant en ces désers,
si ma langue est muette,
je graveray mon tourment
sur ces haus rochers d’alentours.
Où estes vous allez mes belles amouretes,
changerez-vous de lieu tous les jours. (bis)
 
Je baniray tout plaisir,
seulement je souhaite
d’avoir peinte aupres de moy
la déesse de mes amours.
Où estes vous allez mes belles amouretes,
changerez-vous de lieu tous les jours. (bis)
 
J’ay beau conter mon tourment
et ma douleur secrette.
Rien ne respond à ma vois,
les arbres sont muetz et sours.
Où estes vous allez mes belles amouretes,
changerez-vous de lieu tous les jours. (bis)
 
Tu n’es plus douce pourtant
à ma juste requeste,
je trouve plus d’amitié dans
le coeur des tygres et des ours.
Où estes vous allez mes belles amouretes,
changerez-vous de lieu tous les jours. (bis)
 
Submitted by Besatnias on Tue, 10/05/2016 - 20:20
Last edited by Besatnias on Thu, 12/05/2016 - 01:12
Submitter's comments:

Notes dans le vidéo:

Quote:

« Et la fleur vole - Airs à danser & airs de cour autour de 1600 »
par les Musiciens de Saint-Julien (François Lazarevitch), chez Alpha.

La chanson est une mise en musique par Jehan Planson.
La tradition rapporte François Ier comme étant l'auteur des paroles,
mais cette origine reste douteuse.

Les couplets cinquième, septième et huitième de la chanson telle que
reproduite ici ne sont pas présents dans l'enregistrement.
De plus, le mot « belles » semble intercalé dans la chanson par rapport
à la source à laquelle je me réfère.
Paroles telles que restituées et révisées par Henry Expert et André Verchaly
in « Jehan Planson, Airs mis en musique à quatre parties »

Thanks!

 

Comments