Eduardo Galeano - Los siete pecados capitales (French translation)

Spanish

Los siete pecados capitales

Cuando creyó que se moría, un amigo me contó
que él era culpable de los siete pecados capitales:
avaricia, envidia, gula, lujuria, pereza, soberbia, ira.
 
Jamás me confesé, dijo.
- Yo no quería que el cura gozará más que yo
con mis pecados, y por avaricia me los guardé.
No confesé que me daban envidia las moscas
que podían volar bajo la pollera de esa mujer.
 
Gula, sí gula, es de la primera vez que la vi,
el canibalismo no me pareció tan mal;
por lujuria o rayos X yo siempre la veía desnuda,
como desnuda se ve la espada a pesar de la vaina.
Meterme en ella era lo único en el mundo que no me daba pereza, fuera de ella yo andaba desganado, asueñado, como bicho, fumigado,
me arrastraba, sin rumbo ni tumbo.
Y en ella estuve más entrando que saliendo.
 
Hasta que cometí la soberbia de creer que ella era yo;
y una noche, loco de ira, rompí a golpes ese espejo.
 
Submitted by Valeriu Raut on Wed, 23/05/2018 - 06:41
Align paragraphs
French translation

Les sept péchés capitaux

Un jour où il se croyait à l'agonie, un ami m'a dit
qu'il était coupable des sept péchés capitaux:
l'avarice, l'envie,la gourmandise, la luxure, la paresse, l'orgueil, la colère.
 
Je ne me suis jamais confessé, disait-il
- Je ne voulais pas que le prêtre profite plus que moi
de mes péchés, et par avarice je les ai gardés.
Je n'ai pas avoué que j'étais envieux des mouches
qui pouvaient voler sous la jupe de cette femme.
 
Gourmandise, oui j'ai ressenti de la gourmandise la première fois que je l'ai vue,
le cannibalisme ne me semblait pas grave ;
pour la luxure ou les rayons X, je la voyais toujours nue,
comme est nue l'épée malgré le fourreau.
La pénétrer était la seule chose pour laquelle je n'avais aucune paresse,
en dehors de ça j'étais découragé, étourdi, comme un insecte enfumé,
entraîné, sans but, à la dérive.
Et j'y étais, plus de face que de dos.
 
Jusqu'à ce que j'aie l'orgueil de croire qu'elle était une partie de moi;
et une nuit, rempli de colère, j'ai brisé ce miroir.
 
Submitted by batay on Wed, 23/05/2018 - 08:00
Added in reply to request by Valeriu Raut
More translations of "Los siete pecados ..."
Frenchbatay
Eduardo Galeano: Top 3
See also
Comments