Advertisements

Песня о московском муравье (Pesnya o moskovskom muravʹye) (French translation)

  • Artist: Bulat Okudzhava (ბულატ ოკუჯავა/Булат Окуджава)
  • Song: Песня о московском муравье (Pesnya o moskovskom muravʹye) 2 translations
  • Translations: French, Romanian
French translationFrench
A A

Chanson du mulot moscovite

J'ai besoin de prier pour quelqu'un d'autre.
Imaginez un brave petit mulot
voulant se prosterner de ses petites pattes,
croyant son âme capable d'être enchantée !
 
Notre mulot en perdit le repos,
tout lui semblait d'une telle banalité.
Alors le mulot se fit une idole
à son image et selon son esprit.
 
Le septième jour, en un instant magique,
elle surgit des lumières de la nuit,
sans porter la moindre bannière céleste,
simplement vêtue d'un manteau léger.
 
Oubliant tout de ses joies et ses peines,
il lui ouvrit la porte de son logis,
et embrassa ses petites mains gercées
et ses petites chaussures un peu usées.
 
Et leurs ombres vacillaient sur le seuil
tandis qu'ils conversaient sans un seul mot,
aussi beaux et sages que le sont les dieux,
et tristes comme des habitants du monde.
 
Thanks!
thanked 5 times
Do whatever you want with my translations.
They no more belong to me than the air I breathe.
Submitted by silencedsilenced on Sun, 05/07/2020 - 22:13
Added in reply to request by Cécile5656Cécile5656
Last edited by silencedsilenced on Sun, 12/07/2020 - 20:21
Author's comments:

Dans l'original c'est une fourmi, mais il me fallait un petit animal au nom masculin, et parmi les insectes je n'ai rien trouvé de sympathique Regular smile
"mulot" c'est pas terrible non plus. Si quelqu'un a une meilleure idée, je suis preneur.

Песня о московском муравье (Pesnya o moskovskom muravʹye)

Comments
Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 16:40

C'est formidable, Pierre !

Une seule question (et non pas la critique) : je ne le sens pas trop bien, est-ce que par les mots " son charme " vous entendez " le charme qu'il inspire aux autres ". Si c'est le cas, ce serait un faux-sens.
En réalité, le poète voulait dire que son personnage a cru en ses capacités d'être enchanté par quelqu'un, (p.ex. par la beauté d'une femme etc.).
[Prenez compte également du fait que les mots " в ноженьки валиться " équivalent ici à peu près à " se prosterner " (toujours en étant enchanté)].

Suis-je clair ?

silencedsilenced    Sun, 12/07/2020 - 20:19

Merci, Joseph.
Vous avez raison, j'avais mal compris le début. Je vais corriger ça.

JadisJadis    Sun, 12/07/2020 - 16:53

C'est une conception originale de la zoologie, mais sinon c'est pas mal du tout...
P.S. Et le moucheron ?

silencedsilenced    Sun, 12/07/2020 - 19:56

C'est comme ça qu'elle a été traduite dans l'album du Chant du Monde, mais je n'ai jamais aimé ces bestioles.
Je n'arrive pas à visualiser un moucheron anthropomorphe qui aurait l'air sympathique. Regular smile

Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 16:47

Correction (j'ai omis par mégarde le point d'interrogation) :
est-ce que ... vous entendez ... ---> est-ce que ... vous entendez ... ?

Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 17:05

Pardon, je n'ai rien compris.

Qui crée cette " conception originale ", c'est moi-même ?

Le mot " очарованность " =/= " очарование " ! Le second, il signifie, oui, " (son propre) charme, le charme que cette fourmie allégorique serait capable d'inspirer", alors que le premier, c'est tout le contraire, notamment " état d'être enchanté ". C'est à dire qu'il (votre mulot) ou elle (fourmie de B. Okoudjava) veut, tout simpement, se sentir amoureux(-euse).
Si vous l'acceptez (quant à mois, j'en sui sûr, il s'agit d'une métaphore), alors il faudrait aussi supprimer vos " pattes ".  Wink smile

JadisJadis    Sun, 12/07/2020 - 17:15

Non, je parlais à Pierre.

Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 18:13

Si vous permettez, une autre remarque pour Pierre.

Le mot "очарование" se traduit dans les dictionnaires de deux façons :
1. charme - ce n'est pas notre cas. Exemple : A. Pouchkine disait " Унылая пора, очей очарованье" (s'agissant de l'automne) ;
2. enchantement - c'est justement ce que nous avons ici. Romain Rolland nous raconte, dans son " Âme enchantée ", l'histoire d'Annette Rivière. De manière analogue, B. Okoudjava avait inventé ce petit animal qui veut être enchanté.

silencedsilenced    Sun, 12/07/2020 - 21:04

Merci. Il manque juste les rimes, mais ça c'est plus la spécialité du camarade Philippe Regular smile

Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 21:32

Oh, on continue chez vous à utiliser ce mot de " camarade " ?! On nous avait appris à l'université que ce vocable est une spécifité purement soviétique... Ce n'est pas vrai ? Dans l'affirmative, ce sera une découverte pour moi.   Wink smile

silencedsilenced    Sun, 12/07/2020 - 21:37

C'est associé soit au communisme, soit à l'armée, soit aux enfants ("petits camarades", "camarades d'école").
Mais on peut le dire en plaisantant, comme "copain" ou "ami".

Иосиф ХавкинИосиф Хавкин    Sun, 12/07/2020 - 21:44

Correction : je ne sous-entendais ci-avant que l'emploi du mot au sens de " monsieur ", quand l'on s'adresse à quelqu'un, tandis que les significations du type " copain ", " ami " etc., elles existaient toujours naturellement et subsistent jusqu'aujourd'hui, je le comprends très bien.

Read about music throughout history